Moigny-sur-Ecole, un maire UMP, Pascal Simmonot, entre Vichy et Big brother

Publié le par dan29000

 

 

 

Une commune publie les plaques d'immatriculation des gens du voyage : "Un texte rempli de haine"

 
Les "joies" du bulletin municipal, ce petit journal local qui paraît tous les mois, et qui permet à tous les résidents d'une même commune de suivre les évènements marquants qui se sont déroulés dans la cité dans les semaines précédentes.

Ne figurent en son sein que des éléments relatifs à la vie de la collectivité, ainsi que les projets éventuelles de la municipalité, où encore des éléments relatifs aux associations du village.

Pourtant, la commune de Moigny-sur-Ecole, située dans l'Essonne a decidé d'innover quelque peu dans le dernier bulletin municipal distribué gracieusement aux membres du village. En effet, pour le premier bulletin de 2011, le maire a innové, mettant en libre accès les plaques d'immatriculations complètes photographiées des gens du voyage qui avaient résidé temporairement dans la commune lors de l'année 2010.

"Non", vous ne rêvez pas. Les plaques d'immatriculations des véhicules de gens du voyage étaient bel et bien photographiées et diffusées à l'intérieur du bulletin municipal.

Une information déroutante, insultante, discriminante, que révèle le quotidien Le Monde sur son site Internet le 17 février 2011. Interrogé par les journalistes, l'adjoint à la voirie du village, a été plus qu'explicite et expéditif : "Cela ne regarde personne. Je n'ai aucun commentaire à faire. On a autre chose à faire".

Un auteur anonyme qui n'a pas hésité à expliquer pour se justifier, que sa démarche n'avait rien de "raciste", et qu'elle n'était que la volonté de mettre en avant une politique de sécurité publique "surveillant/surveillé". Ce dernier dénoncant par ailleurs le "nomadisme fiscal" des gens du voyage, ainsi que "l'exode fiscal" de ces derniers. "Au risque de diffamer, ces 'déplacements' leur permettent d'éviter de payer un certain nombre d'impôts et de s'adresser à plusieurs caisses d'allocations familiales."

Par ailleurs, le politicien d'un jour n'hésite pas à proposer "un moratoire où les gens du voyage seraient centralisés administrativement aux Saintes-Maries-de-la-Mer puisque, officiellement, c'est leur point de convergence".

Finalement celui-ci accuse pour terminer ses lignes la justice française "d'être trop souvent du mauvais côté", et demande à ce que les politiciens "agissent vite".

Bien entendu, ces lignes ne pouvaient pas rester sans réactions, et La Ligue des Droits de l'Homme a immédiatement décidé de porter plainte contre le maire UMP du Village étant le garant de la publication du bulletin municipal, alors que de son côté l'opposition a dénoncé "des idées proches du Front National" ajoutant que durant leur séjour en Juillet 2010, les gens du voyage n'avaient causé "aucun dégats".

Au sein même du conseil municipal c'est une élue qui a immédiatemant démissionné à la lecture de la prose, jugeant le texte "rempli de haine, de racisme, et qui est diffamatoire".

A nouveau la stigmatisation de cette communauté de personnes, bats son plein, et n'a de cesse que de rappeller les mesures sécuritaires qui avaient été prises à la fin de l'été 2010 par le gouvernement français qui avait effectué des "rafles" de "nomades" baffouant par la même occasion, les libertés de circulation au sein de l'Union Européenne, pour les citoyens des pays membres.

Sources : Le Monde

 

Source : LE POST

 

Publié dans actualités

Commenter cet article

Mitsuko 28/03/2011 07:53



Bien évidemment, je ne peux être d'accord avec ce genre de chose ... Je ne comprends même pas qu'il ose le faire, que personne ne s'insurge
...


Je félicite cette élue qui a immédiatement démissionnée à la lecture de la ce texte qu'elle juge, à juste titre d'ailleurs, qui n'est que haine, raciste et
diffamatoire ...


Il fallait le faire et elle la fait ... Je suis contente que ce soit une femme ... ça montre à quel point les femmes peuvent être courageuse ... J'aurais
fait la même chose ... mais bravo à elle, pour son courage et son intégrité.


Bon lundi à toi, Dan. A bientôt. Bises.


Mitsuko


.




dan29000 28/03/2011 10:26



Voilà une des formes du racisme actuel, la meme semaine où le directeur de l'hypermarché Leclerc chasse à coups de bulldozer des caravanes de Rroms, des faits différents les uns des autres, mais
en commun, la peur des autres et la xénophobie attisée par les manipulations nauséabondes de l'UMP et du FN depuis l'arrivée de Sarkozy et Hortefeux. Honteux et méprisable. Espérons qu'aux
prochaines municipales, ce type perdra son poste de maire...