Monsanto sévit aussi en Haïti contaminant les champs

Publié le par dan29000

Sous prétexte d’aide, Monsanto contamine Haïti


Après le tremblement de terre dévastateur, l’agriculture en Haïti, qui en principe devait être reconstruite récemment avec l’argent des dons du monde entier, a été complètement détruite sous le prétexte de l’aide humanitaire et la collaboration énergique du gouvernement US.


Des semences de la firme Monsanto d’une valeur de quatre millions de dollars américains ont été plantées dans le sol de l’île et contaminent les champs des paysans. Voilà à quoi ressemble l’aide américaine, qui utilise la situation de pauvreté de ce pays détruit pour étendre la présence des graines de plantes génétiquement modifiées dans le monde entier.


[...] Les paysans haïtiens perdront les recettes d’exportation. De plus ils sont rendus dépendants dans les cultures successives par les licences de Monsanto et esclaves des multinationales. Les conséquences sanitaires sur les habitants sont incalculables.


Il ne faut pas s’étonner que le gouvernement haïtien ait soutenu ce forfait. Vendredi 14 mai, il donnait formellement l’autorisation au ministère de l’agriculture d’admettre ce don explosif avec l’argumentation manipulée, que les semences choisies conviennent d’une façon excellente pour les conditions de reconstruction et les méthodes d’exploitation haïtiennes et garantiront l’approvisionnement de la population.


Elizabeth Vancil, directrice du développement global de Monsanto a déclaré que cette occasion pour ce dont Haïti a besoin était incroyable.


Les soixante premières tonnes de semences sur les 475 qui sont données à Haïti sont arrivées la semaine dernière, pour ensemencer les champs en maïs et légumes. Les semences qui sont sur le point d’arriver lors du prochain envoi sont des graines de chou, carotte, aubergine, melon, oignon, tomate, épinard et pastèque, selon ce qui se disait le 15 mai d’après VOA NEWS.


Monsanto a annoncé que le transport serait sponsorisé par l’entreprise de transport maritime américaine UPS et l’entreprise de logistique résidente en Suisse Kühne und Nagel.


La distribution des semences à Haïti sera organisée par le projet WINNER, qui a développé un programme pour augmenter la productivité des paysans et sera financé par l’Agence US pour le développement international.


C’est un des projets les plus criminels contre la nature et l’humanité et qui est perversement présenté comme "humain".


Où sont les milliards qui étaient offerts par tout le monde après le tremblement de terre, généreusement - pour financer les biens de consommation agricoles nécessaires à Haïti ?


Traduit de l’allemand par Gachet, HNS-info


Source : HNS info 

Publié dans environnement

Commenter cet article