Montreuil (93) : Festival "Elles résistent", du 8 au 15 octobre

Publié le par dan29000

lundi 8 octobre 2012 à 18h30

Festival "Elles résistent"

Du 8 au 15 octobre 2012

Durant 8 jours, des personnes, des artistes, des groupes se rencontrent et confrontent leurs pratiques artistiques militantes personnelles et collectives autours de trois directions : constats/état des lieux ; résistances aux violences masculines et sociétales ; luttes et Utopies féministes ?


Des plasticiennes depuis plusieurs années s'expriment et dénoncent les violences masculines et sociétales faites aux filles aux femmes et aux lesbiennes.

Une exposition collective Elles@Belleville avait eu lieu à l'espace Belleville à Paris, en 2010
http://elles-belleville.blogspot.fr

De nouveau et plus largement elles appellent à toutes les artistes féministes, aux militantes, durant une semaine, dans le lieu de la parole errante à Montreuil, à unir leurs luttes créatives leurs forces et leurs voix pour résister.

www.ellesresistent.tk

http://mjeande.free.fr/NL-ellesresistent.gif

  Source : http://www.educationpopulaire93.fr/spip.php?a...


Programme

http://www.ellesresistent.tk/

LUNDI 8 OCTOBRE

18H30 Soirée d'ouverture Présentation de la semaine.
Vernissage de l'exposition / Performances d'artistes / Concert d'ouverture-Slams-Lectures de textes

BUFFET Kali Power, cantine indienne propose des plats végétariens, des samoussas, badji accompagnés de leur chutney et des douceurs sucrées.

Slam : SARAH

Impros corps et Voix : Catarina Fernandès

Art-vidéo : « Endroit »
Frédérique Pollet Rouyer, cinéaste. Avec typhaine Duch.
-Depuis toujours, l'histoire des femmes s'écrit à l'envers de celle des hommes. Dans leur ombre, en creux, entre les coups, les femmes sont sans dessus, au-dessous.
Elles tombent, reculent, se fondent au noir. Et si on inversait le cours de l'histoire.
On les verrait se hisser, avancer, prendre la lumière.
Et si l'envers de l'envers devenait notre endroit.

Collectif six acrobates, six agrès, six trajectoires singulières :
Sophie Lascombes, Valérie Dubourg, Diane Vaicle, Gaelle Estève, Jeanne Ragu, Pauline Barboux
La chorégraphie met en mouvement la profonde détermination de six femmes qui ensemble vont défier l'espace aérien, évoluant chacune sur leur agrès selon une trajectoire singulière. Voir sur youtube

20H DINER

21H : la pièce "Como si fuera esta noche…" (Et si c'était cette nuit..)
qui aborde les violences conjugales au travers de la relation entre une mère et sa fille.

" Et si c'était cette nuit…
Cette nuit magique qui permet la rencontre entre une fille et sa mère au même âge, l'une vivante et l'autre morte 17 ans auparavant. 
Elles parlent seules à voix haute. Leurs paroles, ce sont les petites choses du quotidien, ces petites choses qui tissent la mémoire et 
évoilent avec pudeur leurs désirs, leur tendresse, leurs craintes. Cette plongée dans leur intimité fait surgir une autre réalité, to
ut aussi intime, tout aussi quotidienne, celle des violences conjugales."
Compagnie Le mimosa

MARDI 9 OCTOBRE

14H Visite de l'exposition- libre consultation de films

18H30 « Buzzons » contre le sexisme « avec Télé debout Courts métrages primés / Puis Débat : Sexisme contre les filles à l école. Interventions de militantes d'associations

Restauration..

20H Performance Typhaine Duch / Laëtitia Cellier.
les contes à rebours
Essayer de revisiter les contes, reconnaître enfin les violences faîtes aux femmes dans ces histoires qui entendent faire rêver les petites filles, et rendre aux princesses leur force de résistance, leurs utopies sorores, leurs âmoures lesbiennes. Enfin, poser la question : et si le monde encore aujourd'hui c'était ça ? Des "princes" qui, faisant mine de venir nous secourir dans notre tour, se lancent en fait à l'assaut de nos remparts, de nos vies, saccagent tout, brisent notre intimité et notre intégrité par les violences masculines ; si nous sommes en état de siège, de guerre ouverte ; s'ils menacent et hurlent à nos portes ; les laisserons-nous gagner sans résister et nous battre ?

21H Films Le festival Femmes en résistance se prolonge
- Images de manifestations féministes : lancement d'un projet participatif d'annotation de vidéos féministes des années 1970, en partenariat avec la BnF dans le cadre de "Cinecast",
-"La conspiration des oreilles bouchées", Carole Roussopoulos
-"Pas à vendre", de Marie Vermeiren
en présence de Muriel Salmona, Présidente de l'association Mémoire traumatique et victimologie

MERCREDI 10 OCTOBRE

14H Visite de l'exposition libre consultation de films

15H Atelier actions / improvisations avec Catarina et des militantes féministes.

18H30 Atelier / débat autour du livre : Contre les publicités sexistes- 2012- Edition l'échappée
Sophie Pietruccci- Chris Vientiane- Aude Vincent

Restauration.

20H Performances les acrobates de l'école Fratellini contre le sexisme.

Chaque acrobate, par sa force, sa volonté et sa réflexion,en tire le chemin le plus juste, le plus fiable, le plus constructif, en équilibre, elle avance…. Il n'est pas question de se "victimiser" pour rendre esthétique la douleur, il est question de prêter son flanc le plus solide pour porter et mettre en avant la lutte contre le viol. Dans une direction qui est propre à chacune, ni la "gravité" du sujet, ni la "gravité" terrestre ne dicteront de règle à suivre, elle s'adapte en permanence à la matière, la transforme en outil tout au long de cette variation collective. Une construction, une reconstruction.

acrobates : Sophie Lascombes, Valérie Dubourg, Diane Vaicle, Gaelle Estève, Jeanne Ragu, Pauline Barboux

20H30 Lecture de texte autobiographique Anne Marie VINDRAS

21H Concert baroque :
Musiques de compositrices du XI e au XVIIIe siècle( livret soir du concert)
Par l'ensemble CORDACUERDO
Créations de femmes de l'époque baroque
Voix : Laurence Favier - Zulma Ramirez -
Clavecin : Pascale Chochod-
Violoncelle : Claire Grandjacquet

JEUDI 11 OCTOBRE

14H Visite de l'exposition libre consultation de films

18H30 Performance collective : Abstraction de refuge pour les camarades femmes en Colombie.
AQUELARRE > (akelarre) mot basque : congrégation de sorcières ; nom du champ de Navarre où les tireuses de cartes se réunissaient les nuits d'automne ; (aquelart) origine non attestée : alchimistes du prétendu Nouveau Monde ; P ext : concert de délinquantes.

Aquelarre a pour but de soutenir les initiatives féministes- révolutionnaires des camarades d'ici et des compañeras là-bas par le biais du chant, du pamphlet, de l'analyse, de la cyberaction, du bruit et de toute autre forme d'improvisation joyeuse.

Site web : www.aquelarre.info

Restauration.

20H30 projection du film "une fille comme moi" de l'association FIT, une femme un toit avec exposition des oeuvres de Nassima Medour (ancienne résidente du FIT)

21H Débat : les luttes contre les violences masculines :Comment être offensives ?
Les groupes de paroles :une résistance collective ?
Avec Collectif VIOL -La maison des femmes de paris- des groupes d'intervention en milieu militant - Les réseaux marches de nuit

22H30 Art-vidéo, titre : « Endroit »
Frédérique Pollet Rouyer, cinéaste. Avec typhaine DUCH

VENDREDI 12 OCTOBRE

14H Visite de l'exposition. Libre consultation de films.

18H30 Débat : Créer contre les violences. Des plasticiennes féministes témoignent, résistent, rêvent …

Restauration.

20H30 Théâtre : Paris-Banlieue, côté femmes,
Découvrir ensemble des parcelles de mémoire et créer entre nous des temps de partage, d'inscription vivante dans le réel ou l'imaginaire. Les mots d'un vécu, les mots d'une histoire singulière et propre à chacune. Ecrire ses mots à soi, ses mots de transmission, un peu comme on partirait à la recherche d'un nouveau territoire.
Un travail d'écriture autour de différents thèmes : la démolition, la joie, le rêve, la fraternité, la galère … Un travail pris en charge par quelques habitantes de la cité Balzac de Vitry-Sur-Seine.
Le groupe de femmes s'est donc inscrit dans cette dynamique, créant entre elles, par pure coïncidence, des cercles de résonance, à la fois très visibles et très souterrains. Le fil des mots s'est ainsi fait porteur d'un vécu commun.
Les voix des femmes sont multiples, et parfois se font entendre comme des chants d'oiseaux inextinguibles à l'arrivée du printemps. Les voix des femmes, dans un monde qui se voudrait meilleur, terreau d'un idéal absolu, sont solidaires et portent chacune leur singularité. Leur révolte réfléchie ou plus impulsive. Leur façon de traverser le temps. Leur manière de dire même dans le plus grand silence.
Malika-Sandrine Charlemagne. (Cie Espace-Temps.)
Paris-Banlieue, côté femmes rencontre La parole errante d'Armand Gatti - m.e.s
Malika-Sandrine Charlemagne / Cie Espace-Temps

Avec des femmes du Quartier Balzac de Vitry :
Fatiha I, Valérie G., Audrey O., Fatiha Z. Nadia Z.
Violoniste : Olivier Samouillan
Slam avec Shein B.

22H débat : Combats de femmes
Avec Fouzia Hamhami (ATMF d'Argenteuil) - Bruno Toussaint (avocat au barreau de Paris),
débat animé par Danièle Premel (directrice du PLIE Paris Nord-Est) et Annick COUPE Solidaires

SAMEDI 13 OCTOBRE

12H Visite guidée de l'exposition des plasticiennes et photographes

13H30 Lectures de textes : Essai autobiographique : fragment Anne-Marie Vindras.

14H FILM SORORE :
Sur
des photos dont nous sommes les auteures, défilent des enregistrements sonores et musicaux des poèmes du blog ( http://sorore.wordpress.com/ ), lus par nous-mêmes.

17H Inès de Luna, écrivaine / vidéaste

femmes de parole, femmes en lutte : parole de manouche : 56′ avec Esmeralda Romanez Vaincues 5′
texte mis en voix et en images
à propos de mon amie Marie Dedieu et luttes : voir sur youtube
femmes vers la mémoire au futur : Rachel Jedinak transmettre l'histoire 5′

Françoise Mendelbaum : l'argot français, l'argot yiddish retenu d'une résistance toujours au présent 40′
Jacinta Szlechtman : chanter et faire chanter en Argentin, en yiddish, en judéo-espagnol les résistances des peuples opprimés 52 ' un 14 ' réalisé avec 6 autres femmes sous la direction de Judith Depaule: corps de femmes variations 1 extrait
http://vimeo.com/36895041
Les violences masculines sont la raison majeure pour laquelle nous vivons dans la peur, dans la haine de nous-mêmes, dans l'effacement constant. Nous voulons sortir de la tombe qu'ils creusent autour de nous et en nous, ce silence de mortes qui caractérise leur guerre contre nous. Chacune isolée face à eux n'est rien. Ensemble, soyons toute !

Parmi nous, des artistes de l'image et des mots. A l'image de notre utopie, nos yeux se tatouent des visions de chacune. Nous œuvrons aussi à nous réapproprier parole, mots et rêves. Ce qui s'en échappe est la métaphore filée de nos combats quotidiens : du plus infime pour respirer plus profondément, au plus intense, pour ne pas laisser une femme seule face à son tortionnaire. Notre œuvre collective est un lieu d'où entrevoir l'utopie, une sorotopie.

15H Débat : Résurgence des mouvements féministes dans les années 90 :
Les Maries pas claires. Le groupe-le journal-les enjeux du moment :
Remontée de l'extrême droite luttes anti raciste luttes féministes nouvelle vague
Avec Moruni Turlot et des militantes de différents collectifs et revues

17H Films courts sur grand écran:
Documentaire : Liberté ô mon Egypte de Sabreen Bint Loula

C'est l'histoire d'une révolution-révélation de deux femmes égyptiennes: une mère et sa fille nous racontent comment elles ont retrouvé le lien dont elles ont été privées place Tahrir, au Caire, en pleine révolution. Mais cette révolution révèle aussi leur propre révolution et interroge le destin des femmes égyptiennes alors que se poursuit leur combat pour l'égalité et la liberté d'expression.

Films à la demande proposés par l'association Carole Roussopoulos et par l'équipe du festival « FEMMES EN RESISTANCE »
Et en libre consultation toute la semaine sur PC

17H : En parallèle et en non-mixité DEBAT
"Rencontre sur les discriminations sexistes et les violences sexuelles dans le monde de l'art et de la culture".

Tout au long de leurs carrières les femmes artistes sont confrontées aux discriminations et aux violences. Cette rencontre se propose d'être un espace d'échanges d'expériences pour nourrir des stratégies féministes de résistance dans ces secteurs professionnels."

Modératrices:
Natasha Le Roux - Chanteuse - Cheffe de Choeur - Professeure de chant
Typhaine DUCH - Comédienne

19h Dîner Restauration Kali Power

20h30 Création théatrale : Le Septième Kafana
D'après le texte de Dumitru Crudu, Nicoleta Esinencu et Mihai Fusu.2001
Tragédie contemporaine. Six femmes se racontent entre elles-Témoignages vécus-traduit du roumain par D. A . Rossel
…Elles voulaient sortir de la misère et désespéraient d'attendre des jours meilleurs en Moldavie.. ./ Elles ne savaient pas qu'elles seraient vendues.
Les auteur-es du 7eme Kafana sont des artistes engagé-es en Moldavie.

22H30 / 2H du matin : Concert :
Musiciennes Batucadyke- système D- chanteuses Kay-

SLAM Sarah - Improvisation Catarina…ET des surprises !
Fête Pour TOUTES les femmes DJ - NON MIXITE

DIMANCHE 14 OCTOBRE

12H Brunch : Kali Power
Visite/ Rencontre avec les plasticiennes

14H30 Viols de guerre Des femmes accusent les militaires français avec Annie Faure et des femmes résistantes

16H30 Création de Gerty DAMBURY : « La dernière fois » ou La radio des bonnes nouvelles nous parle, sur le mode humoristique, d'un monde où les violences faites aux femmes n'existeraient plus. C'est l'occasion de revisiter les actions menées par les différentes associations présentes au cours de la semaine "Elles résistent à la parole errante"

20H SURPRISE !!!!

LUNDI 15 OCTOBRE

A partir de 14H Visite de l'exposition libre consultation de films
Rencontres et contacts

19H pot de fin de semaine.
Spectacles et performances surprises pour se donner des forces.
Projet et actions envisagées.

EXPOSITION Visites tous les jours à partir de 14H
Dîner restauration tous les soirs Kali Power and Co
Consultation libre de films documentaires sur 5 moniteurs

Plasticiennes - photographes - graphistes - peintres - videastes.

Exposition d'affiches féministes et lesbiennes de luttes internationales contre les violences masculines. Fonds ARCL

Films en libre consultation sur écrans PC.

  • Buzzons contre le sexisme : concours vidéo jeunesse avec la téléweb féministe
  • Courts métrages créés par des lycéennes pour le concours organisé par TELEDEBOUT
  • Films choisis et projetés par le festival FEMMES EN RESISTANCE (suite…)
  • Films et performances des artistes exposantes.
  • Documentaires de résistances aux violences issues de différents groupes de la Marche mondiale des femmes - Marches et Rage de NUIT…fonds Buzzons, ARCL autres.
  • Table de presse de revues et de livres.
    Panneaux et tables d'associations.

 Lien : http://www.demosphere.eu/node/32059
Source : http://mjeande.free.fr/?p=1

Publié dans actualités

Commenter cet article