Mourir ? Plutôt crever ! Un film de résistance sur Siné, par Stéphane Mercurio, en salles

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

affiche-mourir-plutot-crever-small

Siné est un résistant, un résistant de la première heure, un vrai, un résistant comme on les aime, un résistant tendance beaujolais, jazz et chats, un résistant tendance dessins et irrespect, un résistant tendance anti. Anti-flics, anti-militaires, anti-colonialistes, etc...Bref un combattant anti-connerie. La liste pourrait être longue, très longue.  Comme sa vie, déjà 81 au compteur, et je sens que cela va continuer encore un bon moment. Car sa révolte génère de l'énergie, en lui, et autour de lui. Cela conserve, normal...

 

Alors bien entendu, le film est à son image.

Un beau film de résistances, et nous, ici, les résistances, on aime.

Les résistants de nos jours peuvent se nommer Stéphane Hessel mis en examen il y a quelques jours, ou dans un autre genre, Miguel Benasayag, ou encore José Bové qui risque de nouveau la prison. Et puis il y a ceux qui vivent entre quatre murs, comme Rouillan, et qui devraient être dans nos combats, à nos côtés...

 

Ce film a évité les écueils de l'hagiographie, il donne juste à voir, à écouter, à ressentir, et c'est réussi. On suit le vieil anar dans divers endroits, le premier étant le plus improbable...

 

Et au fil des images, on perçoit bien la profonde cohérence de l'homme, avec de belles rencontres : Prévert, Malcolm X, Fidel Castro, Ben Bella, Jean Genet ou Picasso. Les images de Malcom X sont vraiment impressionnantes.

 

Un film qui donne une furieuse envie de se battre, et le film sort, hasard favorable, au moment où des millions de français sont dans la rue depuis plus d'un mois pour sauvegarder leurs acquits sociaux.

Heureux présage ?

 

De toute façon, le film ne peut que trouver son public. Déjà le succès des séances en avant-première en régions, fut un bon signe qui ne peut tromper.

Alors, entre deux manifs, entre deux blocages de carrefours, entre deux AG, prenons un moment et allons voir le film, maintenant, c'est important de ne pas attendre. Vous savez comment fonctionne l'industrie capitaliste du cinéma, les films sont virés parfois dès la première semaine.

 

Il y a des gens qui donnent envie de lutter, de résister, de créer afin d'en finir avec cette société capitaliste mortifère, Siné en fait partie.  

 

Une nouvelle belle réussite de Stéphane Mercurio, en salles ce mercredi.

 

 

Dan29000

 

 

Pour voir le site du film, c'est ICI 

 

Et sur Facebook, c'est LA 

 

 

 

Et un mot de la réalisatrice (extraits) :

 

Pendant toute cette période, j’ai filmé auprès de lui. Je l’ai filmé combatif comme je l’avais connu autrefois, ne baissant jamais la garde, n’ayant peur de rien, injuste parfois, de mauvaise foi souvent, mais aussi généreux, tendre, drôle, fragile…
Ce dernier combat éclaire ceux du passé. Tout au long de sa vie, cet anar aura collectionné les poursuites judiciaires, non sans une certaine fierté : offense au Président de la République, c’était sous De Gaulle, injure publique envers l’armée, diffamation envers la police. Roland Dumas, le défendra en 1963 - outrage aux mœurs - pour un dessin paru dans Siné Massacre,
- Comme ils ne pouvaient pas me coincer sur l’Algérie, ça aurait fait trop de barouf, ils m’ont poursuivi pour un dessin de cul.
Il est aussi poursuivi dans les années 90 - pour propos antifrançais ! - tenus lors d’une émission télévisée consacrée aux anciens combattants !
La fin de l’histoire, tous la connaissent, le procès le lave de l’infamie et Siné Hebdo dépasse dès son premier numéro les ventes de son concurrent Charlie Hebdo.
L’anar devient un symbole !
Le film est fait de cette année incroyable en y mêlant ses souvenirs, ses dessins, la musique. Les aller-retour entre passé et présent construiront par petites touches un portrait cohérent d’un homme intègre plein de contradictions. D’un artiste aussi.
Le point de vue est intime. Pas de procès à charge ou à décharge. Pas de point de vue « sur ». Mais des échanges, des disputes, des histoires, des amitiés... Siné n’a jamais trahi, même s’il avoue s’être beaucoup trompé - il s’est fait expulsé de Cuba, a eu un procès en Chine, est déçu par le FLN...
Et pourtant, il recommencerait à l’identique.
Ses engagements d’hier, sont ceux d’aujourd’hui. Au fond, il n’a jamais changé.
Pour son combat à coups de crayons, il a inventé un style. Sa férocité, il la tient de son immense tendresse pour tous les opprimés. Alors, il rage contre les nantis de tous poils.
L’homme du « journal mal élevé » a de sacrés principes.

Stéphane Mercurio - Janvier 2010

 

 

 

  LA BANDE ANNONCE / 2'06

 

 

 

 

 

LES SALLES, A PARTIR DU 13 OCTOBRE : 

 

La liste des débats autour de MOURIR? PLUTOT CREVER! ( www.mourirplutotcrever.com ) à l'Espace Saint Michel ( 7, place St Michel / 75005 PARIS ) :

mercredi 13 à 20h20 avec Stéphane Mercurio réalisatrice, Catherine Sinet et Siné ( sous réserves )

jeudi 14 à 20h20 débat avec Delfeil de Ton, ancien collaborateur de Charlie Hebdo et de Hara Kiri, puis de Siné Hebdo, chroniqueur au Nouvel Observateur

vendredi 15 à 20h20 avec Pierre Concialdi chercheur en économie , membre du réseau d'alerte sur les inégalités, ancien chroniqueur de Siné Hebdo et de Catherine Sinet

dimanche 17 à 20h20 avec André Langaney, généticien, alias Dédé la Science, ancien Chroniqueur à Siné Hebdo et Stéphane Mercurio

Lundi 18 à 20h20 avec Isabelle Alonso, écrivain, fondatrice des Chiennes de Garde, chroniqueuse sur Europe 1, et Catherine Sinet

 

 

- Avignon - Amiens - Angers
- Bayonne - Bordeaux - Brest 
- Caen - Clermont - Ferrand 
- Dax - Dijon - Lyon 
- Marseille - Montpellier
- Montreuil - Nancy - Nantes
- Paris - Perpignan - Rennes 
- Rouen - Saint-Ouen-l'Aumône
- St Etienne - Strasbourg
- Toulouse - Vitrolles

 

+ A partir du 20 octobre 2010

STRASBOURG - Le Star

http://www.cinema-star.com/star.php
CINEBUS - Cinéma Itinérant des Pays de Savoie

Séances :

Jeudi 21 octobre 2010 à 20h30 - Vulbens
Samedi 23 octobre 2010 à 20h30 - Cusy
Lundi 25 octobre 2010 à 20h30 - Taninges
Mardi 26 octobre 2010 à 18h & 20h30 - Le Bourget du Lac



 Enfin comme ici nous aimons beaucoup Stéphane Mercurio, dès que vous aurez vu ce film, il faut absolument voir ou revoir, ou bien re-revoir, A COTE, maintenant en DVD, un magnifique documentaire sur les femmes de prisonniers. Lire notre article :

 

A côté, superbe film de Stéphane Mercurio : DVD de la semaine  

 

Publié dans écrans

Commenter cet article