Nanos, c'est comme les Ogm, on veut pas, des débats bidons non plus !

Publié le par dan29000

nano 2
Le gouvernement a tiré la leçon de la contestation massive des OGM depuis quelques années, aussi tente-t-il en ce moment d'imposer une série de débats, via son bras armé en communication, le CNDP. C'était compter sans les mouvements citoyens qui font disjoncter cette série programmée de débats truqués avec des scientifiques triés sur le volet, cachant, mal, les immenses intérêts des multinationales, telle Monsanto.
Les nanotechnologies sont une réelle menace pour toute la société, avec juste une certitude, remplir les comptes bancaires des grands groupes biotechnologiques. Dangereux, inutiles et imposés déjà dans de nombreux  objets et aliments.
La série de débats est une imposture de  ce gouvernement spécialiste en enfumage.
Après l'annulation forcée des débats à Grenoble et Rennes, les réactions citoyennes se sont manifestées à Lyon jeudi dernier. 
Saluons enfin, la réaction des Amis de la terre, qui ont mis du temps à comprendre la manipulation du gouvernement et vient de se décider à quitter la série des débats.
Mal pris en charge, comme souvent, par les partis de gauche, la lutte, comme pour les OGM il y a quelques années, passe par le mouvement social, tel l'action de PMO, dont nous vous parlerons prochainement.
L'imposition depuis quelques années, sans marquage, est commencé. Mais il n'est pas inéluctable et l'opposition s'amplifie.
Les nanostechnologies sont un des éléments d'installation d'une société totalitaire et doivent être combattues comme telles.
Les nanos nous n'en voulons pas, et du débat gouvernemental truqué non plus.
Voici le film intégral du boycott du débat de Lyon, en attendant sans doute les mêmes résistances à Marseille le 19 janvier ou à Orsay bientôt.

23' + sous-titres auteur : AGNES ROUSSEAUX + LA TELE PAYSANNE


Publié dans environnement

Commenter cet article

OrangeOrange 18/01/2010 19:14



Notre avis compte-il ?


A l'heure où nous sortons de près de 3 mois d'un véritable délire sur le thème du "Débat" - pour illustrer concrètement l'inflation médiatique que nous venons de vivre autour de ce mot, voici une
petite comparaison chiffrée:

- pour les 83 jours qui nous séparent de la date de lancement du "Débat sur l'Identité Nationale" (du 28-10-2009 à aujourd'hui), une requête dans Google sur le mot "Débat", fait apparaître un
résultat de 40 900 000 pages en français.

- avec la même requête, pour une durée équivalente précédant l'annonce de ce Débat (83 jours, soit du 06-08 au 27-10-2009), combien de pages de résultat obtenait-on ?

- eh bien, seulement 1 990 000 pages ! Soit + de 20 FOIS MOINS !!! -,

donc, à l'heure où nous en sortons (enfin ?), j'ai trouvé sur Pnyx une question-sondage qui me semble très pertinente, interrogeant sur l'utilité de ces initiatives publiques de Débats, Etats
Généraux et Forums.

La participation et la consultation des citoyens semblent devenir un véritable mode de gouvernance, mais ces débats contribuent-t'ils réellement à la décision politique ? La structure même des
débats - modalités d'intervention, grilles thématiques "fermées", etc - permet-t'elle la contradiction ou guide-t'elle inéluctablement à des synthèses pré-établies ?

Cette démocratie participative n'a-t'elle pour objectif que la validation, le faire valoir et la médiatisation de décisions politiques qui sont prises au préalable ?

La multiplication des débats et leur enchaînement, signes apparents d'une louable dynamique d'ouverture et d'écoute des décideurs politiques, ne noient-ils pas en fait le citoyen dans un zapping
superficiel ?

Au bout du compte, dans ces débats, états généraux et forums publics, notre avis compte-il ?

Pour participer et répondre à cette question: sur Pnyx.com

Elle est illustrée par un véritable catalogue à la Prévert d'une centaine de consultations nationales sur ces dernières années. Très instructif



dan29000 18/01/2010 19:32


Cela semble évident que nos avis ne comptent pas, et hélas pas seulement sur le débat sur les nanos, pour les ogm se fut idem, c'est pourquoi il est très utile de venir les saborder quand c'est
possible, les nanos sont déjà un peu partout, bien avant que le CNDP ne nous fasse son show médiatique.
La démocratie participative s'est autre chose, rien à voir avec les shows à la SARKO, tout à fait le contraire meme !