Nanterre : rassemblement de soutien devant le TGI pour les Goodyear

Publié le par dan29000

 

 

 vendredi 4 février 2011 à 14h30

    

Lieu :Nanterre

TGI - Tribunal de Grande Instance de Nanterre
179-191 avenue Joliot-Curie
Nanterre (92)
RER-A Nanterre-Préfecture


Rassemblement - procès Goodyear

Vendredi 4 février : Tribunal de Grande Instance de Nanterre (92) 14h30, le CCE Goodyear et la FNIC assignent en référé la direction de Goodyear. Nouveau jugement pour les Goodyear, qui se déplacent à 200 pour défendre leur emploi. 41 mois de lutte, et toujours aucun licenciement !

Source : http://ouvalacgt.over-blog.com/


Compte rendu du GEICF du 26 janvier 2011

En entrée de séance, votre représentant CGT au Comité de Groupe Européen a demandé à ce que soit enregistrée la réunion afin que soit rédigé un PV vous relatant tous les débats car nous constatons que les comptes rendus des réunions ne reflètent en rien la réalité des échanges ; la direction Goodyear a refusé cette proposition car elle estime que les comptes rendus fournis sont suffisants, ce que nous contestons vivement.

Après avoir échangé sur ce sujet, la réunion a donc débuté et la direction Goodyear a proposé de passer aux questions réponses avec les représentants du groupe TITAN.

Nous avions établi un questionnaire portant sur 12 questions précises et comme nous nous y attendions, nous n'avons obtenu aucune réponse concrète de la part des représentants du groupe TITAN.

Concernant :

  • la demande de copie de l'offre d'achat faite par Titan pour la zone EMEA, les deux groupes nous répondent que ce document est trop confidentiel,
  • sur les investissements : M. Taylor indique que le montant global arrêté à ce jour et mis au conditionnel serait de 3 millions de dollars maximum et étalé sur plusieurs années, sur le remplacement des machines (T2, T3 et autres équipements obsolètes), M. Taylor indique que ces équipements ne sont pas à ses yeux trop vieux et qu'ils sont encore capables de produire,
  • sur le délai de réalisation des travaux : aucun élément,
  • sur la capacité à absorber le surcout de 25% lié à l'arrêt de l'activité tourisme, M. Taylor répond que d'après lui pour réaliser la production actuelle en Farm il n'y aurait besoin que de 300 salariés,
  • Concernant les actifs cédés à Titan, pour le site d'Amiens Nord, cela concerne l'achat du site, les droits de la marque, les équipements, le personnel et il indique que pour la Pologne, la Turquie et l'Afrique du sud il n'y a juste qu'un accord d'approvisionnement,
  • Sur la question relative aux prévisions de tonnage sur les 5 années à venir, il indique qu'aujourd'hui le site sur les 2 activités tourisme et farm produit 200 tonnes par jour, l'objectif de Titan sur le Farm uniquement est de doubler le tonnage avec le même effectif que nous avons actuellement en Farm,
  • Concernant les investissements pour devenir leader mondial, M. Taylor répond que pour devenir leader il faut être numéro 1 et qu'à ce jour aucune stratégie n'est définie,
  • Sur la situation géographique des structures annexes il indique que celles-ci seront localisées sur le site d'Amiens nord mais sous l'égide de Goodyear,
  • Sur le développement d'une activité génie civil, il indique qu'à ce jour aucun calcul n'est réalisé, que cela pourrait être fait après l'acquisition du site,
  • Sur le fait que l'achat par Titan soit conditionné à la réalisation du PSE pour l'activité tourisme, ni Titan, ni Goodyear ne souhaite répondre à cette question.

Nous avons préparé avec beaucoup de professionnalisme et de convictions les questions relatives à la réunion de ce jour, Fiodor Rilov notre avocat nous a beaucoup aidé dans la réalisation de ce questionnaire, nous constatons qu'après 2 réunions du GEICF, une le 14 janvier 2011 et celle de ce jour, nous n'avons en notre possession aucun élément nouveau que ce soit sur le projet de l'arrêt de l'activité tourisme et ses motivations ou du projet Titan.

Votre représentant CGT du Comité de groupe européen a déclaré qu'à aucun moment et sur aucun point la direction n'a fait évoluer le dossier, la direction quant à elle va surement considérer qu'elle a répondu à l'ordonnance de la Cour d'appel de Versailles du 27 janvier 2010, qui nous le rappelons exige de la part de Goodyear une information complète et loyale sur le devenir de l'activité agricole.

Nous constatons que malgré des gesticulations tout azimut et une précipitation habituelle pour Goodyear, nous n'avons à ce jour rien de plus qu'avant le 27 janvier 2010.

En ce qui concerne la Pologne, le représentant de ce pays au GEICF a fait part de son inquiétude, à juste titre, d'un projet où aucun responsable n'est capable de nous expliquer ne serait-ce que dans ses grandes lignes.

Au cours des échanges le patron de Titan s'est dit agacé de l'insistance avec laquelle votre représentant au GEICF a souhaité obtenir du concret, il a qualifié la France d'un pays à la dérive où le Code du Travail et les droits salariés mènera une nation à sa perte.

Nous savons que les américains ont une politique ultralibérale, que ce soit Taylor ou un autre nous lui avons bien fait comprendre que nous sommes déterminés à lutter sans aucun répit, que si la France et les Français ne lui conviennent pas rien ne l'oblige à vouloir reprendre l'usine d'Amiens ; il a indiqué avoir rencontrer hier

le préfet, le Maire ainsi que le Conseil général sans nous en dire plus, au cours du débat et suite à une question il a clairement dit que s'il n'arrivait pas à conclure son offre sur l'usine d'Amiens nord, c'est l'offre toute entière en Europe qui serait retirée, à qui peut-il faire croire de telles absurdités ? C'est une fois encore une manœuvre visant à intimider les instances extérieures et surtout à faire peur à des pseudo-syndicalistes qui depuis 3 ans n'ont rien fait et qui aujourd'hui sont prêts à se coucher devant une entreprise qui est tout sauf notre avenir ; aucun document n'a été remis ce jour, M. Taylor a juste demandé à ce qu'on lui fasse confiance et qu'il était du genre à tenir ses promesses, les promesses n'engagent que ceux qui y croient, ce ne sont pas les exemples qui manquent de repreneurs « bidon » et si nous devions en retenir qu'un nous avons l'exemple des « Molex » où l'Etat et des responsables nationaux de syndicats se sont laissés endormir par une entreprise qui se disait être la chance des salariés de cette usine, moins d'un an après l'usine n'est plus, les salariés pointent au chômage et c'est la France que Taylor déteste qui va payer la casse sociale.

Que le message soit clair, personne ne viendra nous dicter notre conduite, nous sommes seuls avec vous depuis 41 mois à nous battre pour avoir le droit de garder notre dignité, aucun responsable politique, syndical ne nous fera changer notre vision de ce que doit être la lutte sociale en France, nous avons appris qu'un certain Chérèque de la CFDT présent hier à Amiens s'est permis de dire aux médias qu'il demandait à la CGT Goodyear de lâcher du terrain, nous n'avons aucune leçon à recevoir de ce Monsieur qui est responsable au même titre que d'autres à son grade de la liberté que le Medef et les patrons ont à pouvoir licencier des milliers de salariés, nous nous attendons à ce que certains politiques ou autres veuillent s'ingérer dans notre combat mais nous n'accepterons aucune ingérence, nous savons ce que nous avons à faire et depuis plus de 3 ans nous avons démontré notre capacité à nous unir socialement comme juridiquement.

Le 4 février 2011 nous devons être 200 au Tribunal de Nanterre, plus que jamais votre présence est indispensable ; si nous obtenons gain de cause une nouvelle fois la direction et ceux qui l'accompagnent seront mis une nouvelle fois à l'amende, il faut donc dès maintenant que vous preniez conscience que le 4 février 2011 sera une date vitale dans le processus que nous avons engagé depuis 2007.

La CGT Goodyear invite ses adhérents à venir nombreux aux assemblées de syndiqués prévues cette semaine, votre position au sein de l'activité de notre syndicat est un atout majeur, nous devons ensemble partager l'analyse de la situation et porter en force un message d'espoir et de conquête, nous allons arrêter rapidement plusieurs dates de réunions d'informations à la cantine et nous souhaitons avant de tenir celles-ci avoir le retour de toutes les informations et notamment avoir fait le point avec la DDTE concernant les seniors.

Nous aurions pu faire un communiqué très bref qui se résume en finalité à dire que la situation au 26 janvier 2011 est la même que celle du 27 janvier 2010.

Il va falloir de nouveau convaincre la justice que Goodyear ne cesse de violer les règles élémentaires du Code du Travail c'est pour cela que votre présence est indispensable, nous sommes les seuls salariés au monde à résister à une multinationale depuis près de 4 ans.

Avec notre avocat Fiodor Rilov, nous allons tenter une nouvelle procédure pour faire condamner ces deux groupes pour fraude car il s'agit pour nous d'un montage qui n'a qu'un seul but : celui d'obtenir purement et simplement la fermeture de notre site.

Nous condamnons l'attitude de ces directions qui sont totalement hors du coup et qui méprisent comme personne les salariés, la CGT Goodyear a un objectif : continuer la lutte, obtenir de nouveaux jugements et nous prévenons au passage ceux qui accompagnent la direction et qui dans des écrits demande la mise à mort de notre site que non seulement nous ne les laisserons pas faire mais que nous dénoncerons toutes leurs magouilles.

Maintenant les choses sont posées, il y a 2 ans vous nous avez donné les moyens nécessaires pour mettre en échec la direction, seule la CGT a été à vos côtés tant au niveau social que juridique, cette année en avril vous devez conserver votre choix en mettant en état hors de nuire ceux qui veulent brader nos emplois en réclamant la mise en place du plan social.

Pour le GEICF

Mickaël WAMEN

VOTRE SYNDICAT, VOS ELUS CGT

Source : http://www.cgt-goodyear-nord.fr/index.php?new...

Publié dans actualités

Commenter cet article