Nantes : 3 jours de résistance au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Publié le par dan29000

 

Pour un autre choix de société !
Energie/Climat - Souveraineté alimentaire - Justice sociale

Grand meeting national politique et associatif
A l'invitation de la coordination des associations et mouvements politiques opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.



Près de Nantes, à Notre Dame des Landes, un projet d'aéroport gigantesque menace 2000 ha de terres agricoles bocagères d'une biodiversité exceptionnelle.
Le projet date des années 60, pour le Concorde, et les raisons affichées pour sa construction ont beaucoup changé au fil des années et des contre arguments des opposants.
Aujourd'hui, alors qu'il n'y a aucun problème de saturation ni de sécurité à l'aéroport actuel de Nantes-Atlantique et que le contexte ne favorise pas la croissance du secteur aérien, l’État (UMP) et les collectivités territoriales (PS) ont désigné ensemble le géant du BTP Vinci pour construire une plateforme aéroportuaire soit disant HQE sur ce site.
Paradoxalement, le besoin de cette nouvelle construction n'est en rien avéré et aucune optimisation de la plateforme existante n'a été étudiée...
De plus en plus de voix s'élèvent contre ce scandale écologique et économique.
Plus de cent personnalités, une coordination forte de plus de 40 associations, collectifs et mouvements politiques, représentant plusieurs dizaines de milliers de personnes, appellent à 3 jours de rassemblement sur le site menacé, les 8, 9 et 10 juillet 2011, autour des thèmes Climat/Énergies, Terres agricoles/Souveraineté alimentaire et Justice sociale.
Ce blog est consacré à ce rassemblement.

Projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à qui profite le crime ? Résistance au projet de nouvel aéroport !

Un nouvel aéroport à Nantes ne profiterait pas à la population locale. Ce ne serait pas une source d’emplois durables et ce serait un facteur de déséquilibre des territoires, en Loire-Atlantique et dans le Grand Ouest.
 Le financement public de ce projet s’élèverait à 246 millions d’euros au minimum (avance qui ne sera jamais remboursée, étant donné les termes du contrat). Ce coût est manifestement sous-évalué : le projet d’agrandissement de Stansted (près de Londres), pour une seule piste, était évalué à 2,9 milliards d’euros.
Déjà, les collectivités locales sont en train d’augmenter leur participation (le Conseil général de Loire-Atlantique a voté dernièrement une participation de 25M €, au lieu de 23,1M €, et le Conseil régional de Bretagne projette d’augmenter sa participation de 4,5M € !). S’y ajouterait le financement des liaisons routières et ferroviaires, véritables gouffres pour les deniers publics. Cet argent public pourrait servir à financer des équipements qui profiteraient réellement à toute la population, y compris aux 30% des personnes qui ne partent pas en vacances. Cette somme pourrait être investie dans les énergies renouvelables, le logement, les transports collectifs, l’éducation, la santé…
Cet aéroport servirait en revanche à développer l’égo des dirigeants locaux du Parti socialiste. Ils auraient leur aéroport international, comme Louis XIV a eu Versailles. Certes, ils seront sans doute déçus de ne pas avoir une ligne directe Nantes – Pékin, mais ils pourront se consoler avec la qualification Haute Qualité Environnementale de la plate-forme.
Ce projet s’inscrit dans la volonté de faire de Nantes une région à la pointe, attirant les « catégories socio-professionnelles supérieures », mais où les paysans et les ouvriers n’auront plus leur place.
 La construction et l’exploitation de cet aéroport serviraient également à Vinci et à ses actionnaires. Ces derniers vont pouvoir effectivement prêter au groupe les sommes nécessaires au projet au taux avantageux de 12%, ainsi que percevoir plus de 2 milliards d’euros de dividendes sur les 55 ans de la concession, grâce à l’argent public. Vinci continuerait à tisser sa toile : autoroutes un peu partout en Europe, gestion de nombreux aéroports, parkings…. Vinci devient le symbole des projets destructeurs pour l’environnement et les populations mais très rentables pour lui.
 Le rassemblement national des 8, 9 et 10 juillet 2011 sur les terres de Notre-Dame-des-Landes sera un temps fort pour la convergence des luttes pour le maintien des terres et contre des projets qui ne servent pas la population :
  • lutte contre la destruction de la forêt de Khimki en Russie où une autoroute Vinci doit être construite ;
  • lutte contre un projet d’autoroute Vinci en Turquie ;
  • lutte contre le projet d’un méga centre commercial dans le Triangle de Gonesse au Nord de Paris ;
  • lutte contre les lignes LGV…
     
 Plus largement nous y défendrons ensemble une société où démocratie, justice sociale et écologie ne seront pas que des slogans.
Collectif national de lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

jeudi 5 mai 2011

Programme du vendredi 8 juillet 2011 : Accueil / Diaporama

Ouverture du site vers 17h et accueil des participants et campeurs

Soirée d'information sur le projet d'aéroport avec projection du diaporama sur l'historique, la pertinence, les conséquences et les alternatives au projet, présenté par l'ACIPA et Solidarités Ecologie.
La projection sera suivie d'un débat

Animation musicale pour clore la soirée,
avec le duo Hervé Kief (chant, guitare) et Julien Degaug (tablas (percussions indiennes))

Programme du samedi 9 juillet 2011 : Journée politique nationale



Programme provisoire
Forum et débats

Avec : Benoit Borritz, Xavier Bouziat, José Bové, Michel Buisson, Maxime Combes, Thomas Couderette, François de Rugy, Mathieu Doray, Cécile Duflot, Jean-Marie Harribey, Nicolas Hulot, Yannick Jadot, Damien Joliton, Eva Joly, René Louail, Jean Philippe Magnen, Corinne Morel-Darleux, Fabrice Nicolino, Josie Riffaud, Claire Turlot, Françoise Verchère, … et de nombreuses associations représentées dans les débats et dans des stands sur le site

 Matin - 10h
Chapiteau 1 :  Les services publics de l'énergie et des transports
Chapiteau 2 : Gaz de schistes
Barnum 5 : Diaporama : Virage/Énergie/Climat - Plan Climat Energie Territoriaux

Après-midi  - 14h à 17 h 
Chapiteau 1 : Climat/Énergies et Transition
Chapiteau 2 : Terres agricoles et Souveraineté alimentaire

Barnum 3 : Reconversion écologique de l'économie
Barnum 4 : Quelle gouvernance mondiale ?
Barnum 5 : Diaporama : Lutte contre le projet de Notre-Dame-des-Landes
Barnum 6 : Aménagement des territoires et transports


17h-19h:
Meeting politique national 
Avec Clémentine Autain (FASE) - Martine Billard (PG) - Thierry Brulavoine (MOC) - Cécile Duflot (EELV) - Jonathan Guillaume (Breizhistance) - Myriam Martin (NPA) - Marie Pierre Toubhans (GU) - Elodie Vieille Blanchard (Les Alternatifs).

19h30 au cinéma Gén'éric (à Héric)
Avant-première du film "Tous au Larzac",
En présence du réalisateur Christian Rouaud. 
Un débat suivra la projection.
  
21h
Concerts
HK et les Saltimbanks (musique nomade),
IMG (Ska punk)

Minuit
Fest Noz

Hamon Quartet
Les Frères Thébaud 


En savoir plus sur les musiciens :
http://www.myspace.com/hksaltimbank
http://www.myspace.com/imglegroupe
http://www.hamonmartin.com/hamonmartin/accueil/accueil.html

Programme du dimanche 10 juillet 2011 : Pique-nique des opposants


 10h00 
Grande fresque humaine animée sur le site


12h
11ème pique-nique des opposants avec la Choral’ternative  et « Christophe et Jacques »   (Chanson française)
                            
14h - 16h
Chapiteau 1 : Interventions des associations nationales et locales et de divers soutiens à la lutte : Ph.Collin (Confédération Paysanne), J.Stewart (Heathrow, Londres) – J.Bové APAL (Larzac) – ACIPA – ADECA - ATTAC – Collectif d’élu(e)s - Habitants de la ZAD…
Chapiteau 2 et barnums 3 à 6 : débats animés par des associations

16h30
Concert : Hungry Freaks Daddy (rock)

Pour en savoir plus sur les musiciens
http://www.alternatifs.org/76/chorale/

Publié dans environnement

Commenter cet article

Mitsuko 05/07/2011 08:25



J'ose espérer que cet aéroport là ne verra jamais le jour ...


Il faut résister, résister, résister car c'est une hérésie que de faire un deuxième aéroport ... pour le peu qu'il va servir ...


C'est tellement facile de dilapider l'argent de l'état et surtout des citoyens ... pendant ce temps là on ne s'occupe pas des SDF, des rroms, et eux, ils
peuvent mourir ou être expulsés mais là personne ne s'inquiète ...


Elle n'est plus très jolie notre belle France qui, je le rappelle, est une terre d'asile ...



dan29000 05/07/2011 09:04



Tout à fait d'accord, que d'argent public gaspillé, cet aéroport qui ne servira qu'à une petite minorité ne doit pas se faire, il y a bien d'autres priorités dans cette région et dans l'ouest en
général....