Nantes : Contre l'aéroport, tracto vélo et manif samedi prochain

Publié le par dan29000

 spip--50--.jpeg

"LA RÉGIONALE TRACTO VÉLO contre le projet d'AÉROPORT"  


La coordination des associations et mouvements politiques forte de 32 groupes opposés au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes organise du lundi 1er au samedi 6 mars 2010 un tour de la Région des Pays de la Loire en tracteurs et vélos pour :
Informer la population de la région (tractage, réunions ...) sur l'aberration de ce projet du siècle passé qui ne correspond pas aux réalités et enjeux de notre monde d'aujourd'hui.
Protéger la Terre et lutter contre le réchauffement climatique en associant les opposants à d'autres projets dévastateurs de terres agricoles, énergivores ou gaspilleurs d'argent public dans la région
Interpeller les responsables politiques et les électeurs en vue des élections régionales à venir : inviter les premiers à débattre car le débat sur la pertinence du projet doit devenir incontournable ; appeler les électeurs à ne pas donner leurs voix à ceux qui soutiennent le projet d'aéroport.
Amplifier la lutte au niveau régional et national. L'aspect original et sympathique de cette marche dans la région doit permettre d'y associer de nombreux partenaires, localement et dans les communes/villes traversées. Elle aura un retentissement national dans le prolongement de la Semaine de Résistance de l'été 2009.

Le tour partira de Notre-Dame-des-Landes le lundi 1er mars 2010 et se terminera le samedi 6 mars 2010 à Nantes en passant par Blain - Redon - Guer - Rennes - Vitré - Laval -Sablé - Angers - Cholet - La Roche-sur-Yon et St Philbert-de-Grandlieu

. A la fin de chaque étape journalière de 75 kms environ, une réunion d'information avec diaporama, suivie d'une éventuelle animation musicale, rassemblera élus, associations, paysans et citoyens qui accueilleront cette "Régionale Tracto-Vélo contre le projet d'aéroport".
Nous sommes tous concernés ! Il n'y a pas que les personnes situées à proximité immédiate du projet qui doivent se sentir impliquées. On s'en rend bien compte déjà localement en voyant les trajectoires envisagées sur ce document DGAC 
De toute façon, tous les foyers de Loire Atlantique et de l'Hexagone seront concernés par les dépenses publiques colossales (de l'ordre de 3 Milliards d'euros) qui seraient engagées pour réaliser ce projet et qui feront défaut à d'autres plus utiles (écoles, santé...).
De plus, ce poumon vert à l'environnement préservé, doté d'une agriculture dynamique (11 millions de litres de lait) et d'une biodiversité remarquable, à proximité immédiate de Nantes qui disparaitrait, manquerait à tous.. Et sans compter la participation à l'augmentation des gaz à effet de serre. l'augmentation du prix du baril de pétrole, la nécessité de sauvegarder la terre nourricière, etc...

De nombreux thèmes, justifiant de la nécessité d'abandonner ce projet (environnement, bruit, pollution, saturation, agriculture, Europe, communes et populations entre autres), ont été traités en détail en 2003 dans le Dossier des 80 000 citoyens , réalisé par la Commision Etudes de l'Acipa pour préparer le Débat Public. Il est au passage à noter qu'aucun chiffre de ce document n'a été contesté par les porteurs du projet.

Nous garderons les terres de Notre Dame des Landes !

La lutte s’amplifie d’année en année. Depuis octobre 2008, chaque jour, deux personnes stationnent en permanence devant le Conseil général de Loire Atlantique pour dénoncer le gaspillage d’argent public et de terre agricole : c’est l’opération Citoyens Vigilants.

L’été 2009 a été marqué par une formidable aventure humaine et politique avec la Semaine de Résistance qui incluait le premier Camp Action Climat en France.

Depuis plusieurs mois, les soirées d’information se multiplient en Loire Atlantique et dans les départements limitrophes : au cours de ces réunions nous montrons l’inutilité et l’absurdité du projet ainsi que des propositions alternatives pour limiter ou arrêter le survol de Nantes.

Un collectif d’élus qui doutent de la pertinence du projet a été créé en juin 2009. Il réunit actuellement plus de 550 adhérents de familles politiques diverses.

Un collectif de pilotes de ligne est en train de se constituer.

"LA RÉGIONALE TRACTO VÉLO contre le projet d’AÉROPORT" s’inscrit dans cette lutte dans le contexte des élections régionales du 14 mars 2010...


MANIFESTATION à NANTES

LE SAMEDI 6 MARS 2010 à 14H30 Place du commerce


Source : ATTAC

Publié dans actualités

Commenter cet article