Nantes : Le "Lieu unique" occupé, manifestation de soutien samedi, place royale

Publié le par dan29000

Suite à une demande pressante de camarades du réseau sans papiers, je relaie sur l'occupation du "Lieu Unique"; ils ont un besoin urgent de soutien.
Nantes ville de résistance prolétaire s'était un peu endormi ses dernières années; la bataille pour la défense de l'occupation en cours pourrait être le début du réveil de "Nantes la rebelle".

Ne les laissons pas tomber !

Pour le DEVOIR de logement !
Pour la liberté de circulation et d'installation !

SOUTIEN INCONDITIONNEL aux occupants du Lieu Unique!

Relayez le message dans tous les réseaux !!!

"Soyons des électrons libres et de notre union naîtra la bombe atomique sociale"
A+ dans les luttes; -pj49-


>
>Exigeons un toit pour tou-te-s !!!
>local / logement/squat vendredi 28 septembre 2012 - 15:51:07 par Collectif de mobilisation  Mis à jour le 17/10 :  URGENT : Occupation en cours à l'étage du Lieu Unique (depuis 19h30 suite à la manif du mercredi 10 octobre).
>Depuis lundi 15 octobre à, la procédure d'expulsion est lancée par la Mairie de Nantes.
>Le préfet récidive dans ses mensonges : aucune évolution n'a été
constatée au niveau des offres d'hébergement d'urgence par le 115. A ce
jour, les personnes sans abri sont toujours à la rue ou au Lieu unique.


>AG tous les jours à 20h.
>Manifestation samedi 20 octobre à 15h30, place Royale.


>Soyons nombreux-ses à les rejoindre, on a besoin de vous!
>Liste des besoins : Draps /couvertures / matelas /
corde / PQ / eau de javel / serpillière / oreillers / sacs poubelle /
bombe de peinture / marqueurs / bideon / eau / thé / café / sucre /
brioche / couverts + assiettes + gobelets / produit vaisselle / trousse
premiers secours / tissus à tendre...
>Occupation jusqu'à satisfaction des revendications : un logement durable
pour tous et toutes, assez des solutions précaires et des marchands de
sommeil.
Les promesses des "80 places " sont celles du plan hivernal habituel,
soit 1 semaine d'avance.
>
>Après 2 semaines de mobilisation pour interpeller les pouvoirs publics et exiger des mesures immédiates
pour ouvrir des lieux d’hébergement d’urgence en nombre suffisant, les
familles avec enfants, les personnes isolées, françaises ou étrangères,
sont toujours à la rue.
>La préfecture a été mise en face de la réalité de saturation du
dispositif d’urgence (le 115 ne répond qu’à 3% des 300 demandes qui lui
parviennent chaque jour). Nous leur avons rappelé que le droit au logement pour toutes et tous est un droit constitutionnel, et inconditionnel.
>La préfecture nous a annoncé qu’une centaine de places d’hébergement
d’urgence seraient débloquées et qu’un accueil à l’hôtel serait possible
dans l’immédiat.
>Malgré ces promesses, rien n'a changé. Aucune famille n'a été relogée.
>Une lettre ouverte au préfet de L.A. à été rédigé afin de le mettre devant ses responsabilités et reconnaisse l'urgence de la situation.
>Notre mobilisation continue. Nous voulons plus que des promesses, déjà insuffisantes !!!
>
>NOUS NE POUVONS PAS LÂCHER LES PERSONNES QUI SUBISSENT L'INACCEPTABLE !

_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

Publié dans actualités

Commenter cet article