Nantes : résistance à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Publié le par dan29000

 

 

 

affiche_1708.jpgSoutien aux expulsions & actualités de la lutte contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

 

  aéroport notre-dame-des-landes |

Pour mener à bien son projet, le bétonneur Vinci doit faire place nette en expulsant les habitant.e.s de la Z.A.D., d’abord les squats, ensuite les locations, les propriétés et les fermes.
Le 11 août, plusieurs lieux sont convoqués à Nantes.
Le 17 août, d’autres lieux seront jugés à Saint Nazaire. Les occupantEs appellent tou-te-s à se rassembler devant le tribunal de St Nazaire, le 17 août à 8H. RDV covoiturage : à 7h devant l'église de Notre Dame des Landes & à 7h à l'arrêt de Tram François Mitterand à Nantes.
Également, du 16 au 19 août, RDV aux planchettes pour se rencontrer, discuter et organiser la résistance face aux expulsions. Il y aura besoin d’un maximum de monde, d'énergie, de matériel, de bonnes idées et de détermination pour défendre ces lieux de vies, et faire de ce moment d’expulsion un beau moment de lutte. Mais si vous êtes dispos et motivé-e-s, vous pouvez venir à l’avance repérer le terrain, imaginer avec vos groupes ce qui y est possible, aider à récupérer un maximum de matériel, et rester jusqu’au jour J.

Pour tou-te-s celles et ceux qui avaient bien envie de passer voir dans le coin ce qui s’y passe, pour celles et ceux qui y sont déjà venu-e-s et se sont lié-e-s avec cette lutte, c’est le moment où jamais. Les occupant-e-s ont besoin de vous !!!
[Lire l'appel en entier].

Autre RDV à venir :
Samedi 13 aout à 14h aux Planchettes : Assemblée Générale Populaire.
Samedi 13 août à partir de 16h au Sabot : Retour sur les terres défrichées collectivement le 7 mai !

Outre les expulsions, on a beau être l'été, du côté de l'opposition au projet d'aéroport y'a toujours de l'agitation et de l'action, notamment contre les larbins au service de la construction de l'aéroport !!!

Ainsi dernièrement, FIT Conseil (agence immobilière sous-traitant les procédures de rachat des maisons) et Biotope (qui effectue les relevés biologiques sur la zone) ont été visités [1 | 2]. Du côté du bétonneur du projet, la campagne contre Vinci continue avec des actions diverses comme à Nantes ou à Bègles (33).
Mi-juillet, des huissiers sont passés sur 13 lieux de la ZAD pour entamer les procédures d'expulsion, ils ont dû repartir en dépanneuse et leurs bureaux repeint.
D'autres actions sont détaillés dans le 3ème numéro de Lèse Béton : le journal des occupant-e-s installé-e-s sur la ZAD.



Pour dénoncer ces expulsions, une occupation de l'aéroport Nantes Atlantique a eu lieu. Aussi festive quelle fut, les forces de l'ordre ont perdus rapidement leur sang froid quand quelques manifestants étaient positionnés à chanter devant les bureaux de l'A.G.O (la société Aéroport-Grand-Ouest qui gère le foncier pour Vinci et enclenche les procédures d'expulsions). Bilan : au moins 3 camarades ont été blessés (dont une gravement - poumon perforé et 4 côtes cassées).
Bien sûr les porteurs du projet, Auxiette le 1er (le président de la Région et président du Syndicat Mixte du projet d'aéroport), se sont empressés de jouer la division :« il est important que ceux et celles qui s'opposent à ce projet dans les cadres "légaux" et "républicains" dénoncent ces actes de violence ».



Début juillet, les 3 jours de résistance organisés par le Coordination des Opposants au Projet ont permis une mobilisation large (10 à 15 000 personnes) et la réalisation d'un fresque humaine impressionnante avec pour message « Vinci Dégage ».
L'objectif d'en faire une cause nationale dans les médias est hélas bien difficile, les journaleux préférant, plutôt que d'évoquer les enjeux de la lutte, présenter le rassemblement comme un meeting d'Europe Écologie/les Verts et de s'attarder sur un seau d'épluchure déversé sur Hulot. A lire aussi : Notre-Dame-des-Landes : sous le bocage, la rage | NDDL, beaucoup de sincérité et pas mal de faux-semblants !



Ce même week-end a eu lieu l'installation d'un village autogéré anti-G8G20 sur la Z.A.D. Ce « village long », questionnant la pratique des contre-sommet et leurs objectifs, s'est fait sans les occupant-e-s de la Z.A.D à titre collectif. Outre prendre le temps de discuter et de s'organiser (Cela est une occupation !!), cela aura permis entre autres une vélorution, un péage gratuit contre Vinci, une action anti-fête national, la participation à l'occupation de l'aéroport, le journal « Vincible », des concerts, le renforcement d'infrastructure sur la Z.A.D., ... puis bien sûr le renforcement du réseau afin d'élargir la mobilisation et établir des ponts entre les activistes d'autres luttes anticapitalistes.




Appel à rassemblement devant le tribunal de St Nazaire le 17 août

 

 

 

Source : INDYMEDIA NANTES

Publié dans environnement

Commenter cet article

Mitsuko 14/08/2011 17:43


Et ca. Continue encore et encore pour l'aeroport de Nantes ... Ca ne finira donc jamais ..


dan29000 14/08/2011 19:18



C un combat de longue haleine, d'autant plus que les travaux ne sont pas encore commencés, la lutte contre l'aéroport de NARITA au Japon durant des années...