Ni pauvre ni soumis, mobilisation partout en France samedi 27

Publié le par dan29000

logo ni pauvre ni soumis

COMMUNIQUE DE PRESSE


« Ni pauvre, ni soumis » : J - 5 avant la mobilisation nationale !
Deux ans après la marche vers l’Elysée, le collectif « Ni pauvre, ni soumis » (NPNS),
regroupant près de 100 associations nationales, attend plus 10 000 personnes pour
manifester aux quatre coins de la France le samedi 27 mars 2010. La demande est
simple : la création d’un revenu d’existence égal au SMIC brut pour les personnes en
situation de handicap ou atteintes de maladies invalidantes. Le collectif NPNS a
envoyé aujourd’hui un courrier au Président de la République pour lui rappeler ces
demandes. A J - 5 de la manifestation, c’est l’occasion de faire le point sur la
mobilisation nationale !
A PARIS :
Plus de 1500 personnes ont confirmé leur présence le 27 mars sur le parvis des Droits de

l’Homme du Trocadéro.


Au programme :
De 14h à 15h : prises des paroles des responsables associatifs du collectif NPNS
Dont Jean-Marie Barbier de l’APF, Nadine Randon de Fibromyalgie SOS, Arnaud de Broca
de la FNATH, Stéphane Vambre d’ACT UP-Paris et Michel Bliaut de l’AFSEP.
De 15h à 16h30 : témoignages de personnes, entrecoupés de slogans et de « stop
tout ! »
Des personnes en situation de handicap et leur famille exprimeront leur vécu quotidien
lorsqu’on vit sous le seuil de pauvreté avec un handicap ou une maladie invalidante.
A noter : les témoins seront disponibles dès 14h30 pour répondre aux questions des
journalistes.

La fin de la manifestation est prévue pour 16h30.


AILLEURS EN FRANCE :
Près de vingt villes manifesteront le 27 mars !
Dijon, Nantes, Angers, Marseille, Le Mans, Saint Nazaire, Perpignan, Lyon, Grenoble,
Strasbourg, Lille, Orléans, Toulouse, Rennes, Metz, Caen, Bordeaux, Evreux et Orcières-
Merlette ont répondu à l’appel NPNS !
Au programme :
Votation citoyenne, marche vers les préfectures départementales, conférence de presse,
prise de paroles des responsables associatifs, soupe populaire, organisation de forum
politique et lâcher de ballons.

Tous les détails des manifestations sur www.nipauvrenisoumis.org .


LES REVENDICATIONS DU COLLECTIF NPNS :
Deux ans après le lancement du mouvement NPNS, le constat d’extrême pauvreté des
personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante n’a pas changé ! Pire
encore, ces personnes, déjà en situation difficiles doivent désormais payer des frais
supplémentaires (hausse du forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des
indemnités du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des
mutuelles, etc.), sans compter le coût de la vie qui ne fait qu’augmenter ! Malgré la promesse
présidentielle d’augmenter l’allocation adulte handicapée (AAH) de 25%, elle restera sous le
seuil de pauvreté en 2012 ! Et cette augmentation ne concerne pas toutes les personnes :
les bénéficiaires de certaines pensions ou de rentes en sont exclues.
Le collectif Ni pauvre, ni soumis demande urgemment au président de la République et au
gouvernement :
→ la création du revenu d’existence : un revenu au moins égal au montant du SMIC. Ce
revenu doit être indépendant des ressources du conjoint, du concubin, de la personne avec
laquelle un pacte civil de solidarité a été conclu, ou encore des personnes vivant sous le
même toit, et ce, quel que soit le lieu de vie (domicile propre, établissement, chez un tiers) ;
→ l’augmentation du seuil d'accès à la CMU complémentaire pour que les « oubliés » de
la CMU puissent avoir une couverture complète de leurs dépenses de santé, notamment les
bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé, de l’Allocation Supplémentaire d'Invalidité ou
de l’Allocation Supplémentaire Personnes Âgées ;
→ la suppression des mesures de « régressions sociales » :
- la suppression de toutes charges liées aux soins des personnes les plus fragilisées :
suppression des franchises médicales, de l’augmentation du forfait hospitalier…;
- la suppression de la fiscalisation des indemnités journalières perçues par les victimes du
travail, soit 720 000 personnes par an.
Retrouvez le courrier envoyée au Président de la République en pièce-jointe.
Contacts presse :
APF - Sylvaine Séré de Rivières : 01 40 78 69 60 / 06 07 40 16 65 sylvaine.sere-de-rivieres@apf.asso.fr
APF - Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 / 06 89 74 97 37 evelyne.weymann@apf.asso.fr
FNATH - François Verny : 01 45 35 31 87 francois.verny@fnath.com
UNAPEI - Coralie Langlais : 01 44 85 50 83 c.langlais@unapei.org
AIDES - Francesca Belli : 01 41 83 46 65 / 06 10 25 52 03 fbelli@aides.org
CISS - Marc Paris : 01 40 56 94 42 / 06 18 13 66 95 mparis@leciss.org
ACT UP-Paris - Franck Finance-Madureira : 01 49 29 44 75 / 06 26 47 42 08 communication@actupparis.org
AFSEP - Clémence Tourneur : 05 34 55 77 00 clemence.tourneur@nafsep.fr
VAINCRE LA MUCOVISCIDOSE - Elodie Guimard : 01 40 78 91 96 / 06 21 57 75 20
eguimard@vaincrelamuco.org
FNAIR - Caroline Pascault : 01 46 34 60 60 cp@wellcom.fr

Publié dans actualités

Commenter cet article

florence ruellan 25/03/2010 15:20


Le 27 mars, jour de revendication nationale aura également lieu le NO SARKOZY DAY.
Plus d'infos sur les lieux de rassemblements sur Facebook !