Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PHOTOS-24 6320-copie-1Votre élu est favorable à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes ?


Il le croit économiquement viable ? Demandez-lui alors d'assumer publiquement s'il est prêt à se porter caution personnelle sur les risques financiers de ce projet délirant. C'est une démarche facile et à la portée de tous.

 


 

On sait que de grands pays comme l'Espagne et la Grèce se sont placés sous la dépendance tragique des marchés financiers spéculatifs en engageant des dépenses inconsidérées en équipements lourds et travaux publics. On sait par ailleurs que la logique de Partenariat Public Privé, celle qui prévaut justement pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, finit toujours par coûter très cher aux usagers et aux contribuables locaux, toujours appelés pour rémunérer les actionnaires quand les choses vont mal.


Et si demain devait survenir l'exigence du vrai paiement des coûts externalisés du transport aérien, l'un des grands responsables du dérèglement climatique ? Qui devrait payer sinon les contribuables, notamment ceux du grand Ouest, engagés à leur insu dans cette aventure incertaine ?


Une déclaration volontaire, pour chaque élu local et responsable politique national, de se porter « caution solidaire » du risque financier pour les finances publiques de l'aéroport de NDDL, permettrait enfin de lever l'ambiguïté. Nos ministres et élus, nationaux ou locaux, seront ainsi devant un vrai choix : Soit se solidariser véritablement avec le méga-projet d'aéroport, et donc prouver concrètement la « confiance » que le public doit y mettre, en y misant délibérément leurs biens personnels. Sauf à se discréditer... Soit au contraire se désolidariser de ce projet tant qu'il est encore temps. Ce sera l'heure de vérité...

 

 

Madame, monsieur, le ministre, le responsable de parti, le-la maire, député-e, sénateur-trice,


madame, monsieur le-la conseiller/llère régionnal-e, général-e, municipal-e, communautaire,


Face au doute croissant des populations devant les risques que fait courir le projet d'aéroport de NDDL, risques écologiques et sociaux, mais aussi économiques et financiers pour les comptes publics nationaux et pour les collectivités locales engagées, nous vous demandons de rassurer vos mandants sur la force de votre conviction, sur la confiance nécessaire dans la solidité de ce projet, en vous y engageant personnellement.
C'est au prix de cet engagement que vous prouverez qu'il est possible d'approuver raisonnablement le projet d'aéroport à NDDL. Nous vous invitons donc à indiquer maintenant à l'opinion publique si vous acceptez de souscrire au formulaire de
lettre d'intention de caution solidaire sur vos biens personnels et revenus par laquelle vous pourrez lier le risque du projet d'aéroport du Grand ouest à votre propre situation personnelle. D'ores et déjà, nous informons la presse locale et nationale de cette démarche et de la réponse que vous voudrez bien lui apporter. Et nous invitons tous les simples citoyens à vous écrire dans ce sens.

 


 

> Pour télécharger le formulaire-type de déclaration solidaire sur ses biens personnels, c'est ici : http://////////////////////blog caution solidaire – formulaire-type///////////////////////////// (liens en cours de création)


> Pour lire un argumentaire détaillé sur cette opération, et son mode d'emploi : http://////////////////////blog caution solidaire-argumentarie //////////////////////

> Pour mettre en ligne la réponse (ou rendre compte de la non réponse) que vous a apportée l'élu à qui vous avez écrit :

http:////////blog caution solidaire /////////////////////////////


 

Comment leur écrire ? Pour écrire à votre maire, aux conseillers municipaux et de communautés de communes, s'adresser à l'hôtel de ville le plus proche et trouver leurs noms par internet (Pour le Grand ouest, voir notre liste : http://////////////////////liste d'élus/////////////////////////////. Pour savoir qui est votre député ou votre sénateur, munissez-vous de votre numéro de département et consultez les sites des assemblées, où figurent leurs adresses physiques et par mail : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/departements.asp?legislature=14 et http://www.senat.fr/elus.html

 

 

 

 

SOURCE / CAUTION-AEROPORT

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :