Notre Dame des Landes : Radio Klaxon, des mots et des sons

Publié le par dan29000

599860 499172336783147 2124723016 nRadio, klaxon, des mots, des sons,

 


mardi 8 janvier 2013, par zadist

 

 


Plusieurs mois déjà avant les vagues d’expulsions des maisons occupées, de joyeux.ses folles et fous avaient pris place sur les ondes de Vinci, radio autoroute 107.7. Là ce n’est pas des eaux internationales que l’on émet, mais bien d’un territoire escamotant les attentes des gouvernants. Aujourd’hui la radio est une des armes dont en « zadie » on se revêt au quotidien. Les postes radios sont disséminés au quatre coins de la zad, ici dans une cuisine, là sur une barricade, ailleurs on cale son autoradio sur la fréquence aux abords de la zone afin de connaître les positions de la police. Au même titre que la zone qu’elle couvre, on ne peut la confondre, dès la première seconde nous nous reconnaissons, les mots et les sons qui en émergent sont d’un contraste éclatant d’avec le reste de la bande FM. De plus en plus, l’idée est en chemin que radio klaxon doit densifier sa capacité à impulser du mouvement en « zadie ». Tout d’abord, à l’intérieur même de son centre de gravité, le désir se fait sentir que la radio peut être un des outils pour mettre en lien les groupes d’amis, les habitants de longue date, les comités locaux de passage, les paysans etc... Ensuite, à l’extérieur, ce sont les différentes ramifications de la « zadie » nationales et européennes qui par l’intermédiaire de la radio peuvent discuter et s’écouter. D’ores et déjà elle n’est plus seulement le relais des déplacements ennemis car de nouvelles manières de déployer une pensée s’expérimentent et se partagent, on se donne des rendez-vous, d’ici résonnent des textes de là-bas et l’on diffuse allègrement la musique qui nous donne des ailes. Pour continuer ce mouvement, avec la même attention que l’on a à consolider des lieux de stockage et des réseaux de ravitaillements en nourriture, vêtements, énergie ; il nous faut du matériel radiophonique, afin de pouvoir être plus nombreux à discuter ensemble en direct, pouvoir enregistrer de différents endroits ce qui se joue sur la zad, assurer la diffusion, l’étendre sur internet par le streaming et mieux recevoir dans nos différents lieux.

Donc, il nous faut :

- Un mobilhomme, un bus, une très grande caravane ou une équipe qui construirait une cabane.
- De bons récepteurs style guetto blaster, gros postes, pour les endroits sans électricité.
- Des enregistreurs numériques type Zoom + mixette + micros extérieurs, pour les déplacements.
- Un Ordinateur pas trop vieux avec logiciels de montages sons pour station de montage. Plutôt en logiciel libre
- Une équipe qui s’occuppe du streaming.
- Des micros pour les discussions collectives
- Si vous avez un émetteur FM ça pourrait nous intéresser, contactez nous !

Bien entendu nous sommes ouverts à toutes les propositions, que ce soit des dons, des bon plans, des conseils d’amateurs et de pros. N’hésitez pas non plus à nous proposer des matériaux à diffuser, à vous faire connaître pour prendre en main une ou des émissions.

 

 

radio.klaxon@riseup.net


Et que d’autres radios pirates se montent partout, que la zad se répande.

 

 

 

 

SOURCE / ZAD.NADIR.ORG

Publié dans environnement

Commenter cet article