Notre Dame des Landes : un appel à défendre la Sècherie le 27 décembre

Publié le par dan29000

Notre-Dame-des-Landes : Appel à défendre la Sécherie, dernier lieu-de-vie en dur sur la ZAD.


Destruction partielle de la Sécherie le 26 octobre 2012Destruction partielle de la Sécherie le 26 octobre 2012© Zadist

Depuis le 16 octobre 2012 la ZAD subit une opération destruction de toutes ses infrastructures et lieux de vie. La Sécherie sera elle aussi le 27 décembre dans la ligne de mire des forces de destruction socialistes, les derniers recours en justice possibles étant épuisés.

La défense d'un lieu de vie collectif n'est pas chose aisée face à une telle débauche de moyens repressifs surtout lorsqu'il s'agit de maisons en dur ou de cabanes avec un accès par la route, mais elle est possible comme l'ont montré nos camarades qui défendent le Far Ouezt et la Chat Teigne.

La force publique ripoux-blicaine a réussi jusqu'à présent à détruire plusieurs de ces lieux-de-vie en utilisant tous l'arsenal répressif dont elle dispose : un déploiement hallucinant de gardes mobiles et de CRS venus protéger les entreprises privées qui collaborent avec VINCI/AGO afin de leur permettre d'acheminer sur nos lieux de vie tout le matériel nécessaire à leur destruction (pelleteuses, manitous, camions à gravats, etc).

Sleeping SécherieSleeping Sécherie© Zadist

La Bellishroot, la Gaîté, le Sabot, le Rosier, les Planchettes, le Pré-failly, l'Aprés-Faillite, le Squat à Puces, le Tertre 1 et 2, la Saulce, Bel-Air, les 100 chênes, la forêt de Rohanne, la maison de Dominique...

L’État saucialiste a parié sur la destruction de ces lieux de vie et de leurs jardins collectifs en imaginant qu'il arriverait par ce moyen à décourager l'engagement qui nous anime à combattre L'aéroporc et son monde. Il s'est évidemment lourdement planté, il suffit de voir pour cela tous les nouveaux lieux occupés sur la ZAD pour s'en convaincre. L'opération César est un échec total.

Intérieur de la SécherieIntérieur de la Sécherie© Zadist

C'est aussi en pleine période hivernale que les terroristes sociaux démocrates ont choisi de tout détruire. Malheureusement pour eux, leur incapacité à comprendre la flamme qui nous anime toutes et tous les rend impuissants à briser cette magnifique lutte. Nous n'aurons la liberté que nous saurons prendre à cet Etat policier qui tente par tous les moyens de nous bâillonner.

A l'opposé de ce que le Préfet pinocchio affirme, les saucialistes n'ont jamais cherché l'apaisement. Depuis maintenant 1 mois le carrefour des Fosses-Noires est occupé jour et nuit nous empêchant de circuler librement sur la ZAD.

Hier encore de violents affrontement ont opposé les forces du désordre à la résistance sur ce même carrefour. 9 de nos camarades ont été arrêtés et un de nos camarades a dû être emputé d'une partie de son pied à cause d'un jet de grenades assourdissantes. Tous les jours de nombreux/ses camarades se retrouvent à leur tour blessé.e.s par la barbarie repressive policière.

 
© Zadist

Gouvernement de voleurs, cleptocratie criminelle, l’État déclenche des guerres contre les peuples depuis des siècles afin de les asservir, de les affaiblir, de les diviser pour mieux piller leurs ressources naturelles. Sa loyauté va aux grandes multinationales comme Vinci qui lui ont toujours permis de se maintenir au pouvoir et cela contre le besoin des populations.

Résistance. Résistance au colonialisme, à l'oligarchie criminelle capitaliste, à tout type d'asservissement, de domination et de contrôle social, à la barbarie nucléocrate, au sexisme, au racisme, au bétonnage de la terre, à l'exploitation de l'humain, des animaux et des ressources naturelles, à l'enfermement carcéral, à la justice du capital, à la police et à l'armée.


Le 27 décembre soyons le plus nombreux/nombreuses possibles pour défendre la Sécherie.

Toute future destruction sur la ZAD sera suivie de représailles partout en France et en Europe.

Partout où Vinci, le PS et les entreprises collabos qui travaillent avec seront présents nous frapperons à notre tour pour leur faire payer au centuple ce qu'ils nous feront subir.

Mettons le capitalisme à genou toutes/tous ensemble.

La terre n'est pas une marchandise. Rien n'est à négocier.

Non à l'Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes et à son monde !

Vinci dégage, résistance et sabotage !


Le mardi 18 décembre – Les habitant.e.s de la Sécherie - Zone d'Autonome Définitive.


Toutes les infos et plus encore sont sur le site de la ZAD : Zone A Défendre - Tritons crété-e-s contre béton armé

 

 

SOURCE / MEDIAPART

Publié dans environnement

Commenter cet article