Notre Dame des Landes : un avis à pleurer de la CGT, via Yves Tual ou le productivisme dans toute sa stupidité

Publié le par dan29000

chaine-humaine-miniUn avis de la CGT à chialer (sur Notre-Dame-des-Landes)

On me dira que ce responsable de la CGT ne représente pas son syndicat. Polope, comme je disais souvent dans ma jeunesse banlieusarde. Yves Tual est un bonze de la CGT des ports, et il s’exprime au nom de sa confédération. La commission de dialogue dont il est question est la foutaise imaginée par Ayrault et ses amis socialos pour calmer le jeu. Elle a écouté une série d’acteurs, et rendra un avis avant la fin mars, dont il n’y a rien à attendre. Ayrault veut. Hollande ne sait pas comment sortir du merdier. Mais en attendant, la tradition productiviste de la CGT s’exprime ci-dessous avec une vigueur inentamée. Oui, on peut en chialer.

 

 

 

—————————-

Syndicat CGT                     Donges le 28/02 /2013

G P M

NANTES SAINT NAZAIRE

RENCONTRE AVEC LA COMMISSION  DU DIALOGUE AEROPORT
NOTRE DAME  DES  LANDES

Mercredi 27 Février 2013, à ma demande, j’ai été auditionné par Mrs Chéreau et Kbaier, membre de la commission de dialogue.

Au cours de cette audition, j’ai rapellé mon attachement à la réalisation de cet équipement structurant pour le Grand Ouest de la France. Au cours de mon activité syndicale j’ai toujours défendu les projets économiques porteur d’emplois et  et rappelé que dans le contexte d’un accroissement du chomâge, nous ne pouvons laisser une minorité torpiller et remettre en cause un tel chantier.

J’ai fait part à la commission que nous pouvons faire un parralèle entre les projets de développement portuaire et aéroportuaire, ils sont tous encadrés par des  cadres juridiques, des réglementations et des directives trop lourdes qui sclérosent leur realisation. En atteste actuellement l’élaboration des plans de PPRT Donges et de Montoir qui bloquent tous les projets sur le port de Nantes Saint-Nazaire.

J’ai aussi fait remarquer à la commission, que le port a déjà subi de graves entorses dans sont développement avec Donges-Est et qu’il risque encore d’avoir des difficultés sur ses projets Aval, nous ne pouvons plus addmettre cette telle décroissance.

Concernant la réalisation de ce nouvel équipement à Notre Dame des Landes, j’ai rappelé à la commission la nécessité de le relier aux réseaux routiers et ferroviaires dès sa  mise en service et notamment à la liaison train  tram  en réalisant une bretelle de raccordement à la ligne Nantes Chateaubriant.  Prenant exemple sur les ports ou leurs développements sont toujours conditionnés par  des infrastructures routières, ferroviaires et fluviales.

D’autre part, la réalisation d’une liaison train tram permettrait une meilleure fluidité de  circulation des résidants  de toute cette zone aux heures d’embauches et de débauches.

Sur les incidences du déplacement de l’aéroport de Château Bougon à Notre Dame des Landes, j’ai rappelé la nécessité de conserver la piste pour les activités d’AIRBUS Nantes, de nombreux emplois en découlent.

Enfin j’ai insisté sur :

〉    Le fait qu’il faut absolument savoir marier Ecologie et Economie. En tant que responsable syndical, j’ai toujours lutté pour la place de l’homme au cœur de la société, mais il faut toujours trouver des compromis entre l’économie, l’écologie et le sociale.

〉    Qu’il est nécessaire de mettre en place des mesures environnementales de  grandes qualités et concertés pour la réalisation de la nouvelle plate forme aéroportuaire

〉    Qu’opposer l’économie à la préservation de l’environnement est aussi ridicule que de voir aujourd’hui le dogmatisme soit disant écologique opposer l’environnement avec la vie du territoire

〉    Que la réalisation  de cet équipement indispensable au développement économique, social et culturel du Grand Ouest ne prenne aucun retard, cela augmenterait d’autant son coût de réalisation

YVES TUAL
Ex  secrétaire général syndicat CGT Port Autonome NANTES SAINT NAZAIRE

 

 

SOURCE / FABRICE-NICOLINO.COM  (Planète sans visa)

Publié dans environnement

Commenter cet article