Palestine : après le Brésil, l'Argentine reconnaît la Palestine comme Etat libre

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

L’Argentine reconnaît la Palestine comme un "Etat libre et indépendant"

 

 

 

 
 

Après Dilma Rousseff vendredi, c’est autour de Cristina Kirchner de reconnaître officiellement la Palestine comme un Etat libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967.

La présidente argentine Cristina Kirchner a écrit à son homologue palestinien Mahmoud Abbas pour lui annoncer que son pays "reconnaît la Palestine comme un Etat libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967", a annoncé lundi 6 décembre le ministère des Affaires étrangères.

"La présidente Cristina Kirchner a remis ce jour au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, une note l’informant que le gouvernement argentin reconnaît la Palestine comme un Etat libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967", selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Un "geste purement rhétorique"

Israël juge "regrettable" et "décevante" la décision de l’Argentine de reconnaître la Palestine comme "un Etat libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967", a immédiatement répondu à l’AFP le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères. "Cette décision regrettable ne contribuera en rien à changer la situation entre Israël et les Palestiniens", a affirmé le porte-parole israélien, Yigal Palmor. "C’est une déclaration décevante qui est contraire à l’esprit des accords entre Israël et Palestiniens et de la négociation de paix", a souligné Yigal Palmor, estimant que "si l’Argentine avait voulu faire une véritable contribution à la paix, il existe d’autres moyens que ce geste purement rhétorique".

Le Brésil a pris vendredi une décision identique. L’Uruguay prévoit, pour sa part, de reconnaître la Palestine comme Etat en 2011 a déclaré à l’AFP le vice-ministre des Affaires étrangères Roberto Conde.


=========================================================================

Plus de cent pays reconnaissent la Palestine en tant qu’État

Au total, 104 pays du monde reconnaissent la Palestine en tant qu’État, notamment en Amérique Latine où plusieurs pays viennent de franchir le pas, selon des chiffres de la mission palestinienne à l’ONU.

L’Argentine, 104e pays à prendre cette décision, a annoncé lundi, après le Brésil, qu’elle reconnaissait la Palestine comme « État libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967 », ce qu’Israël a jugé « regrettable ».

L’Uruguay a par ailleurs déclaré qu’il avait lui aussi l’intention de le faire, mais seulement en 2011. Outre ces trois pays, Cuba, le Nicaragua, le Costa Rica et le Venezuela reconnaissent la Palestine.

Outre l’Amérique Latine, les pays reconnaissant la Palestine sont d’origines géographiques diverses. Ils se trouvent ainsi également en Afrique, en Asie, parmi les pays arabes et même en Europe (Chypre, la République tchèque, la Hongrie, Malte, la Pologne par exemple).

Au total, ce sont quelque 150 pays qui maintiennent des relations diplomatiques avec la Palestine sous une forme ou une autre.

La Palestine détient un statut d’observateur à l’ONU et le président américain Barack Obama a indiqué en septembre dernier qu’il espérait qu’elle devienne membre de plein droit en 2011.

Le négociateur palestinien Saëb Erakat a déclaré le mois dernier à Tanger (nord du Maroc) que si les Etats-Unis n’arrivaient pas à imposer à Israël l’arrêt de la colonisation, les Palestiniens pourraient leur demander la « reconnaissance de l’Etat de Palestine dans ses frontières de 1967 ».


relayé par Cyberpresse

http://www.cyberpresse.ca/internati...
http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article