Palestine : BDS : Nous boycottons les produits d'Israël et nous allons continuer

Publié le par dan29000

boycott-copie-1.png

Manifeste BDS  



Je m’adresse au gouvernement français et en particulier au Ministre de la Justice, pour les informer que je participe au boycott des produits de l’occupant israélien des territoires palestiniens, et refuse ainsi de me rendre complice des crimes commis par l’Etat d’Israël contre un peuple sans défense, et en violation totale du Droit International dont le droit humanitaire.

Je l’avoue, je participe au boycott des produits de ce pays aujourd’hui guerrier, conquérant et oppresseur, de ce pays abdiquant toute morale.

Je l’avoue, c’est de toute ma voix et de tout mon cœur que je participe à cet acte de résistance, qui est un acte pacifique et raisonné.

J’élève ainsi ma voix contre l’indignité des crimes commis, et la pratique des colonies afin d’amener l’Etat d’Israël à renoncer à la colonisation.

Face à l’inertie des autorités françaises et européennes, qui se refusent à prendre des sanctions à l’encontre d’un Etat qui commet des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, j’estime qu’il est de mon devoir moral de porter assistance à un peuple en danger.

Face à une colonisation qui se poursuit depuis des décennies, en violation de nombreuses résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, face à la construction d’un mur jugé illégal par la Cour de Justice Internationale de la Haye, à l’emprisonnement et à l’assassinat de milliers de femmes d’hommes et d’enfants, je réponds à l’appel lancé par la société civile palestinienne, en participant à la campagne de Boycott, de Désinvestissement et de Sanctions (BDS) visant l’occupant israélien.

Comme pour l’Afrique du Sud du régime d’apartheid, le boycott me semble le seul moyen pacifique de faire respecter les droits de l’homme et le droit international, sans lesquels nous sommes menacés par la loi du plus fort, c’est à dire la barbarie.

Je cesserai de boycotter l’Etat d’Israël et ses produits quand il cessera de boycotter le peuple palestinien, de l’emmurer, de le priver de ses droits fondamentaux, de nourriture, de travail, de libre circulation, et de son droit à l’auto-détermination.

Premiers signataires :

BOUMEDIENE-THIERY Alima, Sénatrice (Paris)
KIIL-NIELSEN Nicole, Députée européenne (Rennes)
MGR GAILLOT Jacques, Evêque (Paris)
LANGLOIS Bernard, Journaliste (Paris)
LECOUR-GRANDMAISON Olivier, Historien (Paris)
ROSSI Henri, Militant des Droits de l’Homme (Cannes)
BOURGET Jacques-Marie, Journaliste (Paris)
RENOU Xavier, Responsable associatif (Paris)
PONSIN Jean-Claude, Médecin et ancien X (Paris)
AMARA Jean-Claude, Porte-Parole de Droits Devant !
ZEMOR Olivia, Responsable associative (Paris)
FLAMENT Michel, Coordination de l’Appel de Strasbourg (Strasbourg)
DEPLUS Sylvie, Medecin ophtalmologue (Paris)

Pour signer la pétition : http://www.ipetitions.com/petition/manifestebds/


Suivant l'exemple de Serge Grossvak, qui s'est adressé au ministre français de la justice après les propos mensongers qu'elle a tenus à un dîner du CRIF, pour lui dire "Moi aussi je participe au boycott des produits israéliens, inculpez-moi !"
Nous devons être nombreux à refuser la criminilisation de cette action salutaire.
Merci de bien vouloir diffuser cet article.

MERCI A TOUS LES LECTEURS DE CE SITE, DE SIGNER CETTE PETITION FACE AUX MENACES GOUVERNEMENTALES.


Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article

françois 23/03/2012 16:21


vous mélangez gaza,la cisjordanie et israel ! territoires volés? citez-moi un pays qui n'est pas construit sur des territoires "volés"en dehors du japon . regardez une carte du 18° siècle , du
19°,du 20° et voyez les différences . la france de 1795 n'est pas celle de ce jour !!!


nations-unis et commission des droits de l'homme avec la syrie qui hier condamne israel....ce serait risible si il n'y avait un drame...accepté par les nations-unis.


 

dan29000 23/03/2012 17:39



bien sûr, c'est la faute des Nations unis, pour d'autres c la faut de l'Europe, ou des peuples arabes de la région, ou hier la faute de l'URSS, ou encore quoi d'autres ? Sauf celle d'un Etat qui
n'aurait jamais dû être créé par la Grande Bretagne, sur des terres habitées, et ensuite des terres volées, années après années par la force les expropriations, les massacres de villages entiers,
comme DEIR YASSIN et d'autres, donc juste un Etat théologique expansionniste qui vit grâce aux USA protecteur et à une armée suréquipée...Ce qui parle c'est une récente enquête dans les années
2000 faites en Europe dans 12 pays, où l'on demandait quels étaient les pays les plus dangereux pour la paix dans le monde...Israël remporta la palme devant les USA; personnnellement j'aurais
inversé les deux, l'Etat sioniste disparaitrait assez vite sans l'aide économique et militaire des USA, qui sont un peu partout un foyer de danger pour la paix en tant que première armée du
monde, on le voit actuellement en Afghanistan, même si elle est déjà battue et sur le départ heureusement...



francois 23/03/2012 13:10


je ne sais si israel est un état raciste .  ce que je sais est que les palestiniens ne veulent pas de juifs en cisjordanie...et ce ne serait pas du racisme ?  il faut voir la position
des minorités religieuses en terre d'islam actuellement et voir les minorités religieuses en israel.


où vaut-il mieux être minoritaire ?

dan29000 23/03/2012 13:26



le problème principal n'est pas le pb des minorités religieuses, même s'il peut effectiment exister. Le problème central depuis des décennies est celui de l'occupation de territoires volés par
une guerre, notamment depuis 1967, comme l'a validé les Nations unies...Israël doit se retirer de Cisjordanie et d'une partie de Jérusalem, doit stopper la construction de colonies dans ces
territoires palestiniens, doit libérer tous les prisonniers politiques, et surtout arrêter la politique du pire vis à vis des arabes israéliens, devenus des citoyens de seconde zone comme
l'étaient les noirs dans l'Afrique du sud blanche, cesser aussi l'apartheid routier, où cet état construit des routes réservées aux israéliens en parallèle de celles destinées aux arabes,
etc...Donc ici pas de pb de minorités...mais une occupation déjà ancienne de territoires volés durant une guerre, c'est assez différent...Pas de paix sans justice...Cela dure depuis longtemps, et
cela va continuer hélas...



François 01/03/2010 00:32


Vous semblez ne pas savoir que si  officiellement la France boycottait l'Afrique du Sud au moment de l'apartheid, toutes les relations économiques et industrielles importantes passaient par
des pays tiers (par exemple Peugeot, Framatom, Snecma, et les banques).

Même ce "boycott" officiel n'a pas placé la France dans une meilleure position en Afrique du Sud ! 


dan29000 01/03/2010 10:19



Vous semblez ne pas savoir que les organisations de soutien aux palestiniens et d'appel au boycott ainsi que les sites ou blogs y participant, comme le notre, ne se placent surtout pas dans une
perspective étatique.


Vous avez raison, par sa nature même, nous n'avons rien à attendre de l'Etat. Effectivement celui-ci peut boycotter en facade et continuer son commerce par ailleurs, le profit n'ayant pas d'odeur
comme l'argent. Tout les pays font cela et cela n'est pas vraiment nouveau.


Quant à savoir si "ce boycott officiel" a placé la France dans une meilleure position en A du sud, je crois halluciner ! Si vous saviez combien on se fout de la position de la France dans le
monde ! Nous ne sommes pas dans la politique politicienne et dans sa version diplomatique, bal des hypocrites et des nantis. Les Etats sont toujours, par définition, contre les peuples, qu'ils
soient français, sudafricain ou dans le futur palestinien.


L'Europe ne fait rien pour ce conflit alors qu'elle est bien placée, ni l'ONU incapable, comme toujours, de se faire respecter.


Ce n'est pas un Etat ou l'ONU qui a achevé l'apartheid en A du sud mais le peuple organisé dans l'ANC et souvent une lutte armée.


Même si la situation est un peu différente en Israël, c'est seulement le peuple palestinien qui peut combattre, avec les dirigeants qu'il se donne, la théocratie sioniste.


Il s'agit donc, notamment le week-end prochain conte Agrexco à Sète, de solidarité entre deux peuples, celui d'ici et celui de là-bas. Les français sont bien placés pour savoir les souffrances
déclenchés par le colonialisme. Et le sionisme est une forme de colonialisme. C'est pourquoi nous soutenons les luttes des palestiniens, sous les formes politiques qu'ils se donnent. Perso, c'est
évident, j'aurais préféré que le FPLP dirige Gaza, c'est certain. Mais je ne vote pas là-bas.



francois 01/03/2010 00:29


Etre de gauche n'implique pas de soutenir des mouvements religieux quelquefois jusqu'au fanatisme au prétexte qu'ils combattent "l'impérialisme". Ces mouvements, hamas et hesbollah, ne sont ni de
droite ni de gauche, ils sont religieux. Il ne suffit pas de s'opposer aux Etats-Unis ou a Israël pour être de gauche, c'est un schéma qui date des années 50 ou 60. Etre de gauche implique, il me
semble, une reconnaissance de la liberté individuelle entre autre celle de croire ou de ne pas croire et probablement aussi une tolérance qui quelquefois s'exprime de manière constitutionnelle par
la laïcité.

Il ne me semble pas que ces mouvements, soutenus par l'Iran, fassent grand cas de la liberté de conscience... La Charte du Hamas (je ne connais pas celle du hesbollah) le montre particulièrement
bien en acceptant les autres religions, à condition d'être religieux, que sous domination de l'Islam.

Haïr les Etats-Unis au motif que l'on est anti-capitaliste, me paraît un peu court et il me semble que le Chah d'Iran n'a pas été renversé par des communistes ni par des socialistes, ni par des
libéraux, mais par des religieux. Ceux qui, comme moi, ont soutenu la chute du Chah ne commettrons pas l'erreur de soutenir ses remplaçants. Vous comme moi avons droit à l'athéisme et à être
respectés en tant que tels.


francois 28/02/2010 13:08


le hamas légitime  oui  fréquentable  ? non !
beaucoup de dictateurs furent légitimes et sous cette raison ont été accueilli
ne pas faire la même erreur avec le hamas sous prétexte d'élection(s)
 


dan29000 28/02/2010 14:21



Certes, mais le Hamas est non seulement légitime (urnes) mais aussi pour les palestiniens de Gaza fréquentable


Lire notre article sur un livre récent sur le sujet


http://danactu-resistance.over-blog.com/article-le-hamas-le-livre-de-la-semaine-aux-editions-demopolis-41857700.html


Les nombreux services d'éducation et santé et de culture existent dans à Gaza, petit territoire assiégé par Israël, ils se sont, entre autres, développés, sur la faiblesse endémiques depuis 20
ans des partis de gauche, FPLP et FDLP et aussi sur la corruption et l'impuissance avérée de l'autre option politique le Fatah dont les notables retirés dans leurs villas ne souffrent pas trop de
l'état de siège.


Bien entendu, il faut toujours soutenir les orgas de gauche, lire l'intéressante interview de Ghassan Ali dans le dernier numéro d'AL...Mais on ne peut dénoncer le Hamas, ni encore moins le
Hezbollah au Liban, seule force armée arabe à avoir vaincu à un moment l'armée sioniste en la forçant à dégager du sud Liban, à ne pas oublier.


Le Hamas n'est pas le diable, pas plus que l'Iran, pas plus que Tarik Ramadan où une poignée de françaises voilées, les vrais ennemis sont le capitalisme international déclencheur de guerres, les
USA et leur allié de Tel-aviv, alors tous ceux qui les combattent, peuvent être les bienvenus actuellement.