Palestine : Boycott de tous les produits venant d'Israël

Publié le par dan29000

boycott_orange_sanguine-3.jpg

Produits "made in israel" : les Anglais réclament de savoir s’ils viennent des colonies  


Le gouvernement britannique vient de publier une recommandation officielle réclamant au monde des affaires d’indiquer l’origine des produits provenant des colonies de Cisjordanie, afin que les consommateurs désireux de boycotter ce type de marchandises les identifient facilement.


Cette recommandation n’a pas de caractère obligatoire, mais la démarche marque une escalade dans la position de ce pays à l’encontre des colonies israéliennes, note Barak Ravid, correspondant du Ha’aretz.

Naor Gilson, un responsable du ministère israélien des affaires étrangères, a transmis, ce mercredi, aux responsables de l’ambassade d’Angleterre en Israël, la "très sévère condamnation qu’inspire à Israël cette démarche".

Selon la loi de l’Union Européenne, toutes sortes de produits, surtout des produits alimentaires, provenant de l’extérieur de l’Union, doivent selon la loi, comporter une étiquette indiquant leur origine. Le gouvernement britannique a rendu publique sa recommandation après que plusieurs ONG et chaînes commerciales ont réclamé des directives concernant les différenciations entre produits des colons et produits des Palestiniens, en provenance de Cisjordanie.


Selon la nouvelle directive, le gouvernement britannique recommande que soit indiqué sur les étiquettes de chaque produit en provenance de Cisjordanie, si les produits ont été fabriqués par des Palestiniens ou par des colons israéliens. La recommandation gouvernementale va plus loin en disant qu’étiqueter un produit provenant des colonies comme ayant été fabriqué en Israël doit être considéré comme un délit car il trompe les consommateurs.

Le ministère israélien des affaires étrangères a exprimé sa fureur devant cette décision, disant que c’était une grave escalade dans le protocole existant concernant l’étiquetage des produits provenant de Cisjordanie. Le ministère des Affaires étrangères a ajouté que cette recommandation encourage le boycott des produits israéliens. « C‘est une capitulation du gouvernement anglais devant les organisations palestiniennes et pro-palestiniennes » a déclaré Yossi Levy, un responsable du ministère des Affaires Etrangères.

(Traduit par Carole SANDREL pour CAPJPO-EuroPalestine)

http://www.haaretz.com/hasen/spages/1134235.html

CAPJPO-EuroPalestine

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article