Palestine : FPLP, toujours là 42 ans après

Publié le par dan29000

gazarally9.preview--50--.jpgPlus de 70 000 cadres, membres et sympathisants du Front Populaire pour la Libération de la Palestine et le peuple de la Bande de Gaza, ont convergé vers le Stade de la Palestine pour le 42e rassemblement anniversaire du FPLP le 12 décembre 2009, coulant à flot dans les rues avoisinantes et portant des drapeaux palestiniens, des banderoles du FPLP et des portraits des martyrs et des dirigeants du Front.

Dès les premières heures du matin, des foules de jeunes et de vieux, hommes, femmes et enfants venus des diverses provinces de la Bande et de tous les camps et villages vers la ville de Gaza pour le rassemblement, répondant à l'appel du front d'assister sous le slogan «Unité, Fermeté et Résistance - Vers la Victoire!»

Le Camarade Dr. Rabah Muhanna, membre du Bureau Politique du FPLP et dirigeant de sa branche de Gaza, a appelé au maintien et l'intensification de la résistance en une lutte générale et armée, en particulier contre

l'ennemi sioniste, appelant à une structure cadre de résistance coordonnée nationalement vouée à la lutte pour reconquérir nos droits.

Le Camarade Muhanna a souligné que la voie des négociations, d'Oslo à Annapolis, a clairement conduit à une impasse, et qu'il doit y avoir la déclaration par toutes les forces palestiniennes de la mort finale de la voie de soi-disant "négociations" et de la fin immédiate de la soi-disant "période transitoire," y compris de la fin complète de toute coordination de sécurité avec l'occupant.

Il a lancé un appel urgent à l'unité nationale, disant que c'est une nécessité pour la victoire, et que tous les prisonniers politiques en Cisjordanie et à Gaza doivent être libérés et l'unité établie sur la base de la cause nationale palestinienne et de l'intérêt national palestinien, répondant aux sacrifices des milliers de martyrs, blessés et prisonniers : garantissant un état indépendant avec Jérusalem comme sa capitale, l'autodétermination et le retour.
Le Camarade Muhanna a salué le peuple palestinien de la Palestine occupée de 48, de la Cisjordanie, de toute la Bande de Gaza, dans les camps et dans tout le monde de la diaspora et en exil, exprimant la détermination totale du Front à lutter pour la réalisation de la victoire totale sur le régime d'occupation criminel fasciste.

Il a rappelé en la soulignant l'expérience historique du Front dans la confrontation avec le Sionisme, comme une extension de la lutte du Mouvement Nationaliste Arabe. Il a déclaré que le Front continuera à suivre tout au long la trajectoire de son histoire dans la lutte révolutionnaire pour arriver à la victoire et la défaite totale de l'ennemi sioniste criminel et de tout le camp qui est derrière lui et qui lui apporte sa puissance et son agressivité et affaiblit notre peuple et empêche son progrès, le camp impérialiste et ses armes et accessoires réactionnaires, sous la direction barbare de l' impérialisme U.S..

Le Camarade Muhanna a terminé son discours par un appel à l'unité nationale, invoquant les couleurs du drapeau palestinien et des bannières des factions palestiniennes : le vert pour le Hamas, le blanc pour le Fatah, le noir pour le Jihad islamique et le rouge pour le FPLP, appelant tout notre peuple à être uni sous la totalité du drapeau national de la Palestine.

Almazah Sammouni, qui a perdu sa famille dans l'agression contre Gaza de décembre 2008-janvier 2009, a parlé, disant "Je suis venue aujourd'hui ici non pas pour crier ni pour pleurer ma famille", la famille Sammouni, "qui a souffert sous les incendies et les missiles de l'occupation comme des milliers de martyrs de notre peuple, mais je suis venu pour exprimer ma fierté pour leurs sacrifices et pour leur engagement". Elle a appelé toutes les forces palestiniennes, en particulier le Fatah et le Hamas, à s'unir sous la bannière du sang des martyrs et la promesse d'un avenir meilleur pour notre peuple et nos enfants et à lutter pour poursuivre l'occupation et ses leaders dans les tribunaux internationaux pour leurs crimes contre notre peuple palestinien.

La Camarade Amna Rimawi, l'épouse du Camarade emprisonné Majdi Rimawi et chef du conseil du village de Beit Rima, l'un des héros de l'opération légendaire du 17 octobre qui a frappé le ministre du tourisme extrémiste sioniste Rehavam Ze'evi, a parlé lors du rassemblement, exprimant ses salutations au nom de la famille des prisonniers et faisant appel à ceux qui ont capturé le soldat de l'occupation Gilad Shalit en leur demandant de faire respecter les règles qu'ils ont établies pour l'échange de prisonniers, parce que les familles et les prisonniers savent que le seul moyen pour leur libération passera par la résistance.

Mohammad Khalidi, un travailleur palestinien sans emploi, a parlé dans son uniforme de travail, dénonçant la pauvreté et le chômage causés par le siège et par l'occupation. Il a déclaré que "nous sommes là pour affirmer notre fermeté en tant que travailleurs face à la machine de guerre sioniste, face au siège injuste et au chômage mortel".

Le rassemblement, présidé par le Camarade Hani Al-Thawabteh, membre du Comité Central de la branche de Gaza et la Camarade Shireen Abu-Oun, a également comporté de la poésie, des représentations artistiques et des dizaines de messages de félicitations de la direction du FPLP, de Hilda Habache, l'épouse du fondateur, le Dr. Georges Habache, et du secrétaire général du Front, le Camarade dirigeant emprisonné Ahmad Saadat, et d'Abla Saadat et Sumoud Saadat, sa femme et sa fille.


Source : FPLP

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article