Paris 12e : Cinemaligre, Baltring'théâtre, le programme

Publié le par dan29000

 

dimanche 18 septembre 2011 à 17h

    

Lieu :Paris 12e

Baltring'Théâtre
parquet de bal sur le TEP (Terrain d'Education Physique)
7 rue d'Aligre
Métro Ledru-Rollin ou Gare-de-Lyon


15 au 18 septembre :

Programme du 8ème Cinemaligre !
Roulez jeunesse !

« Où allez-vous jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui battez les rues, manifestant, jetant au milieu de nos discordes la bravoure et l'espoir de vos vingt ans ? Nous allons à l'humanité, à la vérité, à la justice ! » Émile Zola, Lettre à la jeunesse, 1897

Nous voulons rendre hommage à la jeunesse si prompte à passer à l'action quant les adultes murmurent encore, les jeunes pousses insoumises ayant fréquemment montré le chemin de la révolte et de l'honneur à une société trop souvent apathique. Toujours, les oppresseurs haïssent les adolescents réfractaires, les teenagers indociles, les jeunes révoltés… présumés coupables du désir de vivre une vie pleine et entière. Et nos désirs ont été dépassés par la réalité du printemps arabe. À l'heure où en France, les jeunes enfants sont soupçonnés d'être de futurs délinquants, et où la jeunesse de banlieue est considérée comme l'ennemi intérieur, un vent a soufflé de Tunisie s'engouffrant ensuite de pays en pays… La commune libre d'Aligre à travers son festival de films souhaite rendre hommage à toutes les jeunesses et aux ferments de rébellion qu'elle contient.

Lieux des projections

  • Place d'Aligre, jeudi 15 septembre pour l'ouverture et samedi 17 au soir pour le concert
  • Baltring'théâtre, parquet de bal sur le TEP (Terrain d'Education Physique), 7 rue d'Aligre - vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
  • Maison des ensembles (MDE), salle du rez de chaussée, 5 rue d'Aligre, samedi 17
  • La commune, café associatif de la Commune Libre d'Aligre, 3 rue d'Aligre : dimanche 18

Accès : Métro Ledru-Rollin, Faidherbe, Gare de Lyon Bus 86, 76, 91, 57, 29 Attention le Cinemaligre se déroule sur plusieurs sites et certaines séances en parallèle.

Jeudi 15 Septembre

En plein air sur la place d'Aligre (dans le Baltring' sur le TEP en cas de pluie)

19H Ouverture en fanfare avec Bandaligre

21h : Zabriskie point de Michelangelo Antonioni, 1970, 1h47, fiction, VOSTF USA. Film réalisé dans l'Ouest américain après les révoltes de la fin des sixties en Europe pour s'attacher aux bouleversements nés aux Etats Unis, sous Nixon, avec la contestation étudiante, les émeutes raciales, Woodstock, l'omniprésence policière. La fin originale, censurée, montrait un avion tirant une banderole « Fuck you America ». Alors, rêve d'innocence et de liberté ou cauchemar de l'échec programmé ?

Vendredi 16 Septembre

11H Baltring'

Punishment Park, Peter Watkins, 1971, 1h27, Fiction, VOSTF, USA. Fable politique inspirée par l'application du McCarren Act, une loi d'exception de 1970, autorisant à placer en détention "toute personne susceptible de porter atteinte à la sécurité intérieure". Dans une zone désertique, un groupe de condamnés doit, contre la promesse de sa libération, traverser le désert à pied, sans eau ni nourriture, pour atteindre le drapeau américain sans être capturés par un escadron de policiers.

13H : Repas « Ca va saigner ! » Toni va se faire un joli cul de Limousine pour vous tailler des bavettes aromatisées aux herbes rebelles du maquis.

15H Baltring'

Shiroto no Ran (La Révolte des amateurs), Yuki Nakamura, 2007, 1h20, documentaire, VOSTF, Japon. De jeunes précaires d'un quartier populaire de Tokyo investissent la rue pour conquérir leur liberté d'expression contestataire. En pratiquant une désobéissance inventive et festive, ils luttent contre la décision du gouvernement d'interdire la vente de produits recyclés à bas prix nécessaires à la survie des défavorisés. Après Fukushima le groupe est a l'origine de la manifestation antinucléaire la plus importante jamais vue au Japon. Projection suivie d'une discussion avec Vincent Cadoret, ami des membres du mouvement "Shiroto no Ran"

17H Baltring

Les enfants d'Arna, Juliano Mer Khamis, 2004, 1h24, documentaire, VOSTF, Israël /Palestine. Années 90, Arna, mère de Juliano, fonde un Théâtre pour enfants dans le camp de réfugiés de Jénine. 2002, le camp et le théâtre sont détruits par l'opération Remparts. Le film révèle la tragédie et l'horreur des vies happées par la violence de l'occupation. En 2006, Juliano Mer Khamis fonde le Freedom Theatre pour continuer l'œuvre de sa mère.

18h30 Le Théâtre de la Liberté maintenant, Friends of the Freedom Theatre, 2010, 8mn, documentaire, VOSTF, USA. Séance et débat animés par l'association France Palestine Solidarité Paris-Centre et les Amis du Théâtre de la Liberté (ATL). En présence de Janine Euvrard, fondatrice de « Proche-Orient Moyen-Orient : Que peut le cinéma ? » et de Yaël Lerer (sous réserve), éditrice, militante anticolonialiste israélienne, et amie de Juliano.

19H Repas rebelle de Giovanni

21H Baltring'

Algérie Tours/détours, Oriane Brun-Moschetti & Leïla Morouche, 2006, 114 mn, documentaire, France. Hommage au cinéma comme possibilité d'engager un dialogue critique sur la société et l'histoire, ce film nous emmène en compagnie de René Vautier en Algérie. Avec un ciné-bus, les auteurs vont sillonner le pays pour projeter des films. S'en suivent des discussions animées avec les publics, abordant la situation politique, l'histoire, la jeunesse... Au final, une description bouleversante de l'Algérie. Présentation du film par les réalisatrices.

Samedi 17 Septembre

11H Baltring'

J'ai tué ma mère, Xavier Dolan, 2009, 1H40, fiction, VOSTF, Canada. Hubert, 16 ans, rageur romantique, fantasme crânement le meurtre d'une mère qu'il ne supporte plus. Histoire aussi d'en finir avec l'icono du fiston idéal qu'il fût naguère. L'auteur, apprenti filmeur de génie, marmitonne une complainte néo-punk où se mélangent découvertes artistiques, interdits, sexe et ostracisme. Bousculant les schémas classiques, ce film est une découverte aussi jouissive qu'improbable.

13H repas Slow flood

14H30 Baltring' / Séance enfant/ Cinégouter

Le petit fugitif, Morris Engel, Ruth Orkin, Raymond Abrashkin, 1953, 1H20, fiction en NB, VF, USA. Tourné à la manière d'un documentaire avec une petite caméra 35mm super légère totalement novatrice. L'enfant, après un malentendu, s'enfuit de chez lui pour Coney Island. Il va vivre la grande aventure de sa vie. Libre comme l'air, il fait tout ce qui lui plait, avec une aisance malicieuse. Truffaut écrira : « Notre nouvelle vague n'aurait jamais eu lieu, si M.Engel ne nous avait pas montré la voie ». A voir absolument avec vos enfants, film culte.

15H MDE

Music partisans, Miroslaw Dembinski, 2007, 52 mn, documentaire, VOSTF, Pologne. Biélorussie. De jeunes groupes de rock s'opposent au régime de Lukashenko, président depuis 1994. Ils se réunissent en Pologne depuis que leurs chansons sont interdites, puis partent en tournée underground en Biélorussie. Interdictions de concert, interpellations, happenings et marches de protestation s'enchaînent jusqu'à la réélection de Lukashenko en 2006. Mais, il ne les fera pas taire…

16H30 Baltring / Avant première !

Squat, la ville est à nous, Christophe COELLO, 2010, 1h30, documentaire, VOSTF France / Espagne. A travers l'histoire des squats de Barcelone, la découverte des fondements du mouvement des Indignés, en Espagne comme ailleurs. Engagés dans des luttes collectives en symbiose avec la population locale, ces jeunes se réapproprient des espaces de vie, réinventent le champ politique, questionnent la démocratie dans des débats passionnés conscients et réfléchis et des actions non-violentes pleines d'humour et de vitalité. Suivi d'une discussion avec Jean-Pierre Garnier, chercheur et enseignant en sociologie urbaine.

17H MDE

Wassup Rockers, Larry Clark , 2006,1h46, fiction, VOSTF USA. Une bande d'ados skateurs latino-américains, au sourire craquantk, échappée du ghetto de South Central en virée, sur fond de punk rock, chez les nantis blancs de Beverly Hills. « Ceux-là sont de bons gosses vivant dans un environnement très dangereux : tous les jours, ils risquent de se faire tuer en allant à l'école. La première moitié du film reflète leur vie à South Central. Et j'ai inventé la deuxième pour me moquer du regard des Blancs sur eux. »

19H Baltring'

Tribune ouverte au collectif Respect Vérité Justice. 2007, Villiers-le-Bel, deux ans après les révoltes de Clichy, les faits se répètent : bavure policière, signe avant-coureur d'une justice partiale, embrasement, guerre quasi-militaire contre les "jeunes des quartiers". Après 3 ans de préventive, 5 jeunes hommes ont été condamné en juillet 2010 à des peines allant jusqu'à 15 ans de prison sur la base, entre autres, de témoignages anonymes, lors d'un procès faussé par l'enjeu politique qu'il représente. Peu de temps avant les procès en appel, nous recevons des membres du comité RJV (Respect Justice et Vérité), proches et familles des accusés, mais plus largement citoyens de Villiers qui luttent pour le droit à la vérité et à une justice impartiale. Ils reviendront sur les faits et le procès et témoigneront de la pression politique et policière quotidienne qui pèse sur la jeunesse française.

Dés 19H30 : Des repas à emporter avec vous, concoctés par Slow Food, pour aller faire un tour au concert ou rester sur le TEP… au gré de vos pérégrinations…

20H30 Place d'Aligre

Concert dansant de Pas-Sage ! Jean-LouIs, trio turbulent, trompette, contrebasse, batterie. Un groove démantibulé au son compact et distordu…, Abou2ner, rap hardcore de Villiers, (sous réserve), Fantazio, contrebarissements hypnotiques, ou d'autres encore…

Dimanche 18 Septembre

11H Baltring'

Samia, Philippe Faucon, 2001, 1H13, fiction, France. Tourné dans les quartiers nord de Marseille. Samia, 15 ans, la sixième d'une famille de huit enfants supporte de plus en plus mal le poids des traditions et de la morale liée aux croyances de sa famille. Son frère aîné souffre de manque de travail et s'acharne à faire respecter les traditions au sein de la famille. C'est une sorte de joute entre Samia et son frère... Samia décide, lorsqu'elle rencontre un jeune homme, de faire seule, l'apprentissage de la vie.

11H La Commune

Cherche toujours de Mathias Théry et Étienne Chaillou, 2009, 52 mn, documentaire, France. Parce que « ce qui ne sert à rien est utile pour l'avenir », de jeunes chercheurs se penchent avec humour et poésie sur la forme des feuilles, le nacre des huîtres ou le chant des dunes. Un pôle de résistance jubilatoire face à tous ceux qui prônent une science immédiatement utilitaire. Film soutenu par « Sauvons la recherche ». Séance en présence de Mathias Théry et Étienne Chaillou.

13H Repas préparé par l'AMAP Patate 12* *Association pour le maintien d'une agriculture paysanne Et toute la journée de chouettes crêpes bio !

15H Baltring'

Le bruit, l'odeur et quelques étoiles, Eric Pittard, 2002, 1h45, documentaire fiction, France. Une tragédie lyrique pour dire comment un jeune meurt dans une cité toulousaine et comment, au meilleur comme au pire, la cité en fait son deuil. Raconté et joué par celles et ceux qui ont réellement vécu les évènements, chanté par Zebda, cet « opéra documentaire » est un film hors norme plein d'émotions, de colères et de force poétique pour exprimer l'intolérable.

15H La Commune

  • Tous à la manif, Laurent Cantet, 1994, 27mn, fiction, court-métrage, France. Loi Devaquet : des lycéens préparent leur manif au café du quartier. Le jeune serveur a bien du mal à échapper à l'enthousiasme ambiant. Servir ou déserter ? A chacun de deviner la fin.
  • Il s'agit de ne pas se rendre, Naïma Bouferkas et Nicolas Potin, 2009, 66mn, documentaire, France. Toulouse, les grèves sur le CPE, dernière victoire du mouvement social. AG, blocages, occupations... Passage de relais, une génération se cherche et invente ses propres formes d'organisation.

17H Baltring'

93, la belle rebelle, Jean-Pierre Thorn, 2010, 1H13, documentaire, France. L'histoire de la scène alternative en Seine-Saint-Denis, du punk au hip hop, en passant par le slam, des « Béruriers Noirs » à « Casey ». Épopée incarnant un demi-siècle de résistance musicale et se faisant le porte-voix d'une jeunesse et d'un territoire, sous les coups des mutations industrielles, des désillusions politiques et de l'agression constante des pouvoirs successifs. Époustouflant. Suivi d'une discussion en présence de Jean-Pierre Thorn.

17H La Commune

Mourir à 30 ans, Romain Goupil, 1982, 1H37, documentaire NB, France. Mai 68 et son après immédiat vus de l'intérieur. L'itinéraire d'un leader lycéen, Michel Recanati, vu raconté par son meilleur ami. Contrairement aux idées reçues, Mai 68 ne fut pas qu'un simple chahut printanier, mais un moment de lutte et d'espoirs, rempli de peurs et de joies avec ses blessés, ses héros, ses morts et ses amours. Un film sur l'engagement.

19H Repas de quartier A vous de nous faire frétiller les papilles avec vos recettes du terroir, votre marché du matin, au gré de votre fantaisie !

20H30 Remise des prix de l'appel à création

21H Baltring' Film de clôture

Les chats persans, Bahman Ghobadi, 1H41, 2009, fiction, VOSTF, Iran. Dans un pays à la liberté d'expression cagoulée, Negar et Ashkan, veulent chanter. Etouffés au fond des caves souterraines, les sons de leur musique pop rock aux saveurs de soufi souffrent de clandestinité. Alors le couple veut partir. Pouvoir miauler en Occident toute la colère acoustique qui résonne dans leurs tripes. Seulement voilà, sans argent, sans visa, comment faire ? Une BO ébouriffante.

Tout au long du festival :

  • Les Virgules Des micros films courts d'une à deux minutes, échos de la jeunesse du monde en lutte , des manifs suite à Fukushima à des portraits ou cris du cœur iraniens … à découvrir disséminées en entame de séance… L'appel à création
  • L'appel à création de films : Comme chaque année, il est fait appel à la créativité de chacun avec un concours de court-métrages. Tout le monde est donc convié à réaliser plutôt des fictions de 5 mn maximum sur le thème de la « jeunesse rebelle ». À vos caméras ! Les films répondant à l'appel à création - accompagnés du bulletin d'inscription - doivent être portés ou envoyés à la Commune (3 rue d'Aligre 75012 Paris), jusqu'au 10 septembre. Tous les films envoyés passeront avant chaque séance et trois lauréats seront déterminés par un vote du public.

Buvette de la commune Ouverte du vendredi au dimanche en face du Baltring'théatre sur le TEP de 11H à 22H pour s'y désaltérer avec la « la cheap blond » du Bottle Shop, des vins du Baron rouge, des jus de fruits rafraîchissants… Le resto de la commune Pour goûter aux spécialités des amis de la Commune (voir les menus et horaires dans le programme).

Toutes les séances sont gratuites

Mais encore ?

Jeudi 29 septembre La Commune Droit de suite !! En partenariat avec Mediapart. 19H venez nous faire part de vos impressions, réflexions suite à ce festival. 21H repas

Avec le soutien et le partenariat de : Mairie du 12ème, Mairie de Paris, Conseil de Quartier Aligre / Gare de Lyon, groupe Dadoun, commerçants du marché et de la rue d'Aligre, Bottle Shop, Baron Bouge, Caves « Au bon plaisir », Slow Food Bastille, Maison des Ensembles-Ligue de l'Enseignement, Cordon bleu, Tabliers Volants, Amap Patat'douz, Mediapart.


Contacts: cinemaligre2011@yahoo.fr Commune Libre d'Aligre/Cinémaligre 3, rue d'Aligre 75012 Paris. Tél. : 01 43 41 20 55 Info - programme et inscriptions pour l'appel à création : www.cl-aligre.org - rubrique « Cinémaligre »


Un événement organisé par la Commune Libre d'Aligre, association de quartier

  Source : http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?articl...

Publié dans arts

Commenter cet article