Paris 12e: festival Cinémaligre 2010, thème : la désobéissance

Publié le par dan29000

jeudi 16 septembre 2010 à 19h Lieu :Paris 12e
Place d'aligre 
(ou, en cas de pluie: dans le Baltring')
Métro Faidherbe-Chaligny ou Ledru-Rollin

Soirée d'ouverture du Cinémaligre 2010

En plein air sur la place d'Aligre (dans le Baltring' sur le TEP en cas de pluie)

 



19h : Ouverture en fanfare avec la TITUBANDA, 35 musiciens venus spécialement du quartier Pignetto-Prenestina de Rome à la rencontre du quartier d'Aligre. Orchestre protéiforme, « omnivore, avec un grand appétit », la Titubanda est une fanfare ouverte et autogérée qui sévit depuis plus de 10 ans et qui se nourrit autant de musique traditionnelle italienne que de musique balkanique, de jazz ou de musique punk.

21h30 : Louise-Michel, de Gustave Kervern et Benoît Delépine, 2008, 1h30, fiction, France

Quand les ouvrières constatent un matin que leur usine a été vidée pendant la nuit par leur direction, elles décident de mettre en commun leurs maigres indemnités. C'est le projet de Louise, femme revêche et révoltée, qui gagne l'adhésion de toutes : engager un tueur pour buter le patron. Suit alors une épopée qui entraîne Louise l'ouvrière et Michel le tueur jusqu'aux paradis fiscaux ! L'humour cinglant, décalé et militant, toujours ancré dans l'actualité sociale de Kervern et Delépine à nouveau sur la Place d'Aligre pour l'ouverture du Cinémaligre. Séance présentée par Gustave Kervern.

Source: programme ci-dessous
1 2
Cinémaligre 2010

Organisé par une association d'animation de quartier du 12eme , La Commune Libre d'Aligre , le 7eme Cinémaligre, festival de Cinéma, se déroulera du 16 au 19 Septembre 2010, avec pour thème "Désobéissance".

Toutes les séances sont gratuites.
Lieux des projections:

Attention cette année, le Cinémaligre se déroule sur plusieurs sites et certaines séances en parallèle
PLACE D'ALIGRE, jeudi 16 septembre pour l'ouverture
BALTRING'THÉÂTRE, parquet de bal sur le TEP (Terrain d'Education
Physique), 7 rue d'Aligre - vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
MAISON DES ENSEMBLES, salle du rez de chaussée,
5 rue d'Aligre, vendredi 17, samedi 18
LA COMMUNE, café associatif de la Commune Libre d'Aligre,
3 rue d'Aligre : dimanche 19 septembre
Accès : Métro Ledru-Rollin, Faidherbe, Gare de Lyon
Bus 86, 76, 91, 57, 29
Cinémaligre 2010

Les films inscrits au Programme abordent des questions qui rejoignent fréquemment les préoccupations d'Attac
« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793, Article XXXV.

Dans notre société de plus en plus formatée, l'idée de désobéissance est en pleine effervescence, à la fois héritage de traditions, champ de réflexion, invention de nouvelles formes de lutte...

Même si elle prend parfois la forme d'un sursaut moral d'un individu confronté à l'intolérable, la désobéissance trouve-t-elle sa légitimité en s'inscrivant dans un mouvement collectif ?

Quelle est la réalité de la démocratie à l'heure où s'accroît la crise de la représentation politique, et

quelle est la place des citoyens pour la protéger et l'approfondir ?

Le quartier d'Aligre est, par bien des égards, un lieu de résistance contre les transformations sociales et urbaines excluantes, une poche de désobéissance. Le 7e Cinémaligre veut contribuer à progresser dans le débat, en faisant la part belle au 7e art et à ses héros récalcitrants qui ont marqué l'histoire du cinéma, sans oublier de dresser l'inventaire des pratiques actuelles à travers le cinéma documentaire.

Le programme détaillé est disponible sur le site de la Commune libre d'Aligre

Source : http://www.attacparis12.lautre.net/spip.php?a...
Programme
Jeudi 16 septembre

En plein air sur la place d'Aligre (dans le Baltring' sur le TEP en cas de pluie)

19h : Ouverture en fanfare avec la TITUBANDA, 35 musiciens venus spécialement du quartier Pignetto-Prenestina de Rome à la rencontre du quartier d'Aligre. Orchestre protéiforme, « omnivore, avec un grand appétit », la Titubanda est une fanfare ouverte et autogérée qui sévit depuis plus de 10 ans et qui se nourrit autant de musique traditionnelle italienne que de musique balkanique, de jazz ou de musique punk.

21h30 : Louise-Michel, de Gustave Kervern et Benoît Delépine, 2008, 1h30, fiction, France

Quand les ouvrières constatent un matin que leur usine a été vidée pendant la nuit par leur direction, elles décident de mettre en commun leurs maigres indemnités. C'est le projet de Louise, femme revêche et révoltée, qui gagne l'adhésion de toutes : engager un tueur pour buter le patron. Suit alors une épopée qui entraîne Louise l'ouvrière et Michel le tueur jusqu'aux paradis fiscaux ! L'humour cinglant, décalé et militant, toujours ancré dans l'actualité sociale de Kervern et Delépine à nouveau sur la Place d'Aligre pour l'ouverture du Cinémaligre. Séance présentée par Gustave Kervern.
Vendredi 17 septembre

11h - Baltring' : RÉSISTANCE

L'insoumis : Maquis rouge et gueules noires, Françoise Chevalier, 2002, 52 mn, documentaire, France Ange Alvarez, fils d'immigré espagnol, installé dans le bassin minier d'Alès, rassemble en lui plusieurs traditions : culture espagnole, le rêve révolutionnaire né d'octobre 1917, le patriotisme français issu de 1789. Jeune résistant héroïque de 16 ans, les années de guerre sont pour lui des années de violence et d'aventure. Emporté par son élan, il continue de conjuguer Patrie et Révolution longtemps après la libération, en participant activement aux grandes grèves des mineurs. Séance en présence d'Ange Alvarez

13h : Repas Espagnol

15h - Baltring' : La Salamandre, Alain Tanner, 1971, 1h30, fiction, Suisse Rosemonde refuse un quotidien morne. Mais sa révolte contre les boulots à la chaîne et les rapports de hiérarchie au sein de l'entreprise n'est pas intellectuelle. C'est avec ses tripes, ses émotions qu'elle réagit et fascine deux intellectuels qui rédigent un article sur son histoire … Film de la nouvelle vague et post soixante-huitard, la Salamandre, trace le portrait de trois freaks suisses qui cherchent à maintenir leur indépendance, leur intégrité morale, au sein d'une société qu'ils critiquent et qui les ennuie. Jubilatoire, cocasse, décalé et railleur ! Culte !

15h - MDE : Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, Claude Lanzmann, 2001, 1h35, documentaire, France Raconter l'indiscible. C'est à partir d'un entretien que lui avait accordé Yehuda Lerner à Jérusalem en 1979 pendant le tournage de Shoah que Claude Lanzmann a réalisé Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, lieu, jour, mois, année, heure de la seule révolte réussie d'une poignée de concentrationnaires contre les bourreaux nazis. À mille lieux de l'iconographie héroïque, la violence désobéissante signifie ici rage de vivre brûlante, reconquête par l'effroi d'une dignité nécessaire.

17h - Baltring' : Rachel, Simone Bitton, 2009, 1h49, documentaire, France-Belgique À travers l'histoire de Rachel Corrie, 22 ans, écrasée par un bulldozer israélien en mars 2003 alors qu'elle tentait d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes, Simone Bitton enquête sur l'engagement politique des jeunes générations. Des jeunes venus de partout, animés du même sentiment d'injustice, n'hésitent pas, au risque de leur vie, à être des « boucliers humains » face aux bulldozers de l'armée israélienne. Discussion à l'issue de la séance avec la réalisatrice, Simone Bitton

17h - MDE : DES LIEUX POUR DESOBEIR

Le Dragon, droit devant, Samir Abdallah et Rafaele Ventura, 1996, 45 mn, documentaire, France Fin 1994, à l'initiative de Droit Au Logement (DAL) et "DROITS DEVANT", 200 personnes investissent un immense immeuble vide dans un quartier bourgeois de Paris, portant la critique sociale là où elle est généralement absente. La question du logement est immédiatement élargie à l'ensemble des droits dont sont privés les exclus et les précaires. Un lieu d'expérimentation sociale et politique pour refaire le monde ? Débat : Des quartiers généraux pour la désobéissance ? Avec un membre de Droits Devant

19h30 : Repas italien, la Titubanda à la cucina nous fait manger alla romana !

21h - Baltring' : Welcome, Philippe Lioret, 2009, 1h10, fiction, France L'histoire de Simon le maître-nageur taciturne et de Bilal, l'adolescent kurde amoureux a fait plus que bouleverser la France. Elle a révélé au plus grand nombre la réalité du sort des clandestins qui errent sur le littoral Calaisien et le racisme dont ils sont l'objet. Elle dresse aussi le portrait d'un homme comme les autres, ni meilleur ni pire qui s'engage, au risque de l'article L.622-1 du code des étrangers... Eric Besson ministre de l'immigration a conseillé de ne pas aller voir ce film. Une bonne raison de le programmer !
Samedi 18 septembre

11h - Baltring' : HAUTE-TENSION !

Des pierres contre des fusils, Nicole Le Garrec, 1981, documentaire, France Plogoff, février 1980, toute une population refuse l'installation d'une centrale nucléaire à quelques encablures de la Pointe du Raz, face à l'île de Sein. Comment s'est construit ce refus collectif ? Comment cette position a-t-elle pu être tenue jusqu'au bout ? Six semaines de luttes quotidiennes filmées jour après jour. La société civile face à 800 gendarmes mobiles pour défendre le droit à disposer de son environnement.

13h : Repas Slow Food : Quelques recettes récoltées lors du Concours Trésors de famille pour désobéir au diktat de la nourriture industrielle, préparées par les étudiants du Cordon Bleu.

15h - Baltring' : SÉANCE ENFANTS - CINÉGOÛTER

En première mondiale ! Un film d'animation écrit et réalisé par les enfants d'Aligre sur le thème « désobéissance » lors d'un stage organisé par la Commune libre d'Aligre en partenariat avec l'atelier de production liégeois Caméra Enfants Admis, grand initiateur de la technique d'animation auprès des enfants du monde entier le making off

Rentrée des classes, Jacques Rozier, 1955, 20 minutes, fiction, France Sur un pari entre deux enfants, René repousse le moment de la rentrée des classes afin de prolonger le plaisir des vacances et de la douceur de vivre. La caméra suit l'enfant, l'enfant suit le cours d'eau, et jubile sur une bande son dont " la flûte enchantée "sur fond de grillons. Laissez-vous emporter par le cinéaste du plaisir et de la révolte. Séance suivie d'un goûter offert par les commerçants du quartier.

15h- MDE : Themroc, Claude Faraldo, 1973, 1h45, fiction, France, interdit au moins de 16 ans Themroc, ouvrier exploité et abruti, décide de faire table rase de son quotidien répétitif. Retrouvant un état primitif, il provoque perturbation et effroi partout où il passe. Pour remettre en question les valeurs sociales établies et prôner un retour à l'état naturel, Claude Faraldo réalise un poème barbare volontairement provocateur poussé jusqu'à l'absurde. Un film culte des années 70 servi par la troupe du café de la gare !

17h : Baltring' : DÉSOBÉIR AU TRAVAIL ?

Ressources humaines, Laurent Cantet, 2000, 1h40, fiction, France Etudiant à Paris dans une école de commerce, Franck choisit de faire un stage dans l'usine où travaille son père depuis plus de 30 ans. Affecté aux ressources humaines, il y met toute sa bonne volonté avant de découvrir qu'il n'est qu'un paravent aux licenciements qui se préparent, dont celui de son père. Franck doit choisir son camp.

17h- MDE : DISUBBIDIENZA !

Carlo Giuliani, ragazzo, Francesca Comencini, 2002, 1h03, documentaire, Italie Francesca Comencini entreprend à travers le récit de sa mère de reconstituer la dernière journée de Garlo Giuliani, Gênois de 23 ans, parti le matin pour la plage, bientôt gagné par l'immense mouvement de protestation des désobéissants contre le G8 qui déferle dans sa ville, jusqu'à son assassinat par la police au cours de cette manifestation dont il est finalement partie prenante. Projection suivie d'une discussion avec des acteurs du militantisme italien En présence de la réalisatrice : Francesca Comencini (sous réserve)

19h30 : Repas Slow Food : Cuisine de rue, street food : la rue a depuis longtemps inventé, avec les moyens du bord et sans toujours respecter les règlements, une nourriture variée à portée de toutes les bourses. Slow Food retrouve quelques recettes qui seront préparées par les étudiants du Cordon Bleu.

21h - Baltring' : La Terre des hommes rouges, Marco Bechis, 2008, 1h46, fiction, France-Brésil Où comment Nadio, chef d'une tribu d'indiens Guarani-Kaiowa exploités par les propriétaires terriens blancs, décide les siens à cesser tout compromis et à camper sur leurs terres spoliées. Un film exemplaire à tout point de vue : la narration haletante, digne des plus grands westerns, menée avec une grande économie de moyens, le travail en amont avec les Indiens dans leurs propres rôles et pour la première fois, héros de cinéma à part entière, le regard documenté qui rend palpable la lutte pour retrouver justice et dignité. En présence du réalisateur, Marco Bechis (sous réserve)
Dimanche 19 septembre

11h - Baltring' : À L'HEURE DE LA MESSE

Psaume Rouge, Miklòs Jancsò, 1972, 1h27, fiction, Hongrie Chef de file du style de « l'école hongroise » des années 1970, Miklos Jancso oppose à la rigueur des états totalitaires la poésie des images et la libération des corps. Allégorie intemporelle, le film évoque une révolte paysanne portée par la danse et le chant. La technique des longs plans séquences, les mouvements elliptiques de la caméra, caractéristiques du style de Jancso, mettent en scène cette chorégraphie sociale et libératrice. Psaume Rouge est un chant de lutte contre tous les totalitarismes.

13h : Repas concocté par l'AMAP* Patat'douz *Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne

14h30 - Baltring' : L'Ortie, Fée de la résistance, Perrine Bertrand et Yan Grill, 1h42, documentaire, France. Slow Food a choisi l'humble plante du bord des chemins, mal-aimée pour ses piqûres, comme symbole de la résistance à la bêtise d'une administration qui prend des décisions incompréhensibles, sans connaissance de la tradition rurale ni de la réalité des pratiques. Le film invite à rejoindre le club souriant et chaleureux des fans de l'Ortie. Débat animé par François Meekel du convivium Slow Food Bastille avec les protagonistes du film.

15h - La Commune : The Weather Underground, Sam Green et Bill Siegel, 2002, 1h32, documentaire, USA Quelques étudiants radicaux révoltés par la guerre du Vietnam et les blocages de la société américaine créent "The Weather Underground", un groupe activiste clandestin qui se donne pour objectif de renverser par la violence le gouvernement en place. À partir des interrogations divergentes des anciens protagonistes, se construit une réflexion fondamentale sur les formes de luttes possibles et les moyens par lesquels on peut changer le monde. Oscar du meilleur documentaire 2004.

17h - Baltring' : PETIT MANUEL PRATIQUE DE LA DÉSOBÉISSANCE

Barres, Luc Moullet, 1984, 14 mn, fiction, France Prenant une fois de plus les choses à contre-temps en maître de l'absurde iconoclaste et burlesque, Luc Moullet donne aux usagers du métro une belle leçon de désobéissance opiniâtre en montrant comment s'adapter aux contraintes grandissantes du contrôle. Un film pédagogique !

Désobéissances civiles, Hervé Denyons, 2006, 53 mn, documentaire, France Quand la loi s'avère absurde, des citoyens ordinaires, faute d'issue légale, décident un jour de désobéir pour rester en phase avec leur idéal de société… quitte à se retrouver devant les tribunaux. Faucheurs d'OGM, instituteurs en colère, parents d'élèves, syndicalistes, décrivent leur pratique et expliquent pourquoi dans notre démocratie, sensée garantir les droits collectifs et individuels, le recours à la désobéissance est une nécessité plus que jamais incontournable. Débat : Désobéissance, mode d'emploi, avec des désobéissants, faucheurs d'OGM, Réseau Education Sans Frontière (RESF), Réseau pour l'Abolition des Transport Payant (Ratp), sans-papiers en lutte...

17h - La Commune : Le sel de la terre, Herbert J. Biberman, 1954, 1h34, fiction, USA Par sa seule existence, le film, longtemps censuré, est un hommage à la résistance des artistes américains contre la sinistre HCUA (commission des activités antiaméricaines du Maccarthisme). Mais c'est surtout un des rares films hollywoodiens sur les luttes du sous-prolétariat américain contre les injustices et les inégalités et un film magnifiquement féministe. Le style proche du néoréalisme italien, le recours à des acteurs non-professionnels en font un objet cinématographique exceptionnel.
BALTRING'- TEP : SOIRÉE DE CLOTÛRE :

19h : Repas de quartier Que chacun approvisionne la table pour ripailler ensemble !

20h : REMISE DES PRIX DE L'APPEL À CRÉATION

20H30 : BAL FRANCO-ITALIEN avec la Titubanda, Bandaligre et Sticazzi. Vivez la rencontre inédite de la Titubanda du quartier du Pignetto à Rome, de Bandaligre, orchestre du quartier d'Aligre et de Sticazzi orchestre italo-mexicano-parisien. Vous dansez couramment l'italien ? Ce bal est pour vous : mesdames, mettez vos plus beaux escarpins, messieurs, il est temps de sortir la gomina ! Entre valse et funk, fanfare et punk, laissez-les chanter, la guitare à la main...
Tout au long du festival

Exposition sur le TEP : Hier colonisés, aujourd'hui exploités, demain régularisés ! Les Journées de la Coordination Sans Papiers 75 Pour obtenir leur régularisation, du 2 mai 2008 au 7 août 2010, les Sans Papiers travailleurs isolés de la Coordination Sans Papiers 75 sont en occupation à Paris, d'abord à la Bourse du travail rue Charlot, puis dans des locaux désaffectés de la CPAM rue Baudelique. Le quotidien de cette occupation de plus de deux ans raconté en quelques 300 dessins.

L'appel à créations Comme chaque année, il est fait appel à la créativité de chacun avec un concours de court-métrages. Tout le monde est donc convié à réaliser plutôt des fictions de 5 mn maximum sur le thème de la « désobéissance ». L'imagination au pouvoir ! À vos caméras ! Les films répondant à l'appel à création - accompagnés du bulletin d'inscription - doivent être portés ou envoyés à la Commune (3 rue d'Aligre 75012 Paris), jusqu'au 10 septembre. Tous les films envoyés passeront avant chaque séance et trois lauréats seront déterminés par un vote du public.

La buvette de la Commune ouverte de vendredi à dimanche sur le TEP de 11h à 22h pour y boire la « cheap blond » du Bottle Shop, des vins du Baron Bouge, des Caves Au bon plaisir, des jus de fruits rafraîchissants...

- Le resto de la Commune pour goûter aux spécialités des amis de la Commune (voir les menus et horaires dans les programmes).
Toutes les séances sont gratuites.

Avec le soutien et le partenariat de : Mairie du 12ème, Mairie de Paris, Conseil de Quartier Aligre / Gare de Lyon, groupe Dadoun, commerçants du marché et de la rue d'Aligre, Bottle Shop, Baron Bouge, Caves « Au bon plaisir », Slow Food Bastille, Ligue de l'Enseignement, Cordon bleu, Tabliers Volants, Amap Patat'douz, Titubanda, Sticazzi… ;

Contacts : cinemaligre2010@yahoo.fr Commune Libre d'Aligre/Cinémaligre 3, rue d'Aligre 75012 Paris. Tél. : 01 43 41 20 55 Info - programme et inscriptions pour l'appel à création : www.cl-aligre.org - rubrique « Cinémaligre »

Source : http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?articl...

Publié dans écrans

Commenter cet article