Paris 14e : Le Moulin à café, lecture : "paroles de Louise Michel"

Publié le par dan29000

 

 

jeudi 12 mai 2011 à 20h30

    Lieu :Paris 14e

Le Moulin à café
9 place de la Garenne
Métro Pernety


Lecture : "paroles de Louise Michel"

jeudi 12 mai, 20h30-22h00


Louise Michel a écrit « On voulait tout à la fois arts, sciences, littérature, découvertes, la vie flamboyait. On avait hâte de s'échapper du vieux monde ».

 

 

Ce fut cela la Commune, une formidable soif de liberté, d'ouverture, de connaissances, l'élan vital d'un peuple opprimé.


C'est dans cet esprit que les Communards établirent un programme ambitieux et généreux défini le 26 mars 1871 par le « manifeste du Comité des vingt arrondissements de Paris », programme à vocation révolutionnaire, décentralisatrice, anti-étatique, s'opposant au gouvernement de M. Thiers installé à Versailles.

À la proclamation de la Commune, les Versaillais répondirent par les armes. C'est alors que Paris entama l'une des pages les plus douloureuses de son histoire.

Tout a été dit sur cette guerre civile qui fit des milliers de morts : ses combats de rues acharnés, ses exécutions sommaires, ses innombrables fusillés anonymes. En l'espace de quelques semaines, notre capitale fut défigurée, monuments détruits, Tuileries, Hôtel de Ville et autres sièges du pouvoir livrés aux flammes.

Du 21 au 28 mai, ce qui fut dénommé « la semaine sanglante », reste à jamais le symbole de la résistance populaire à un pouvoir oppresseur.

La Commune de Paris avait vécu, mais l'idéal social et humaniste qu'elle portait en elle a survécu au temps. Pour les révolutionnaires du monde entier, elle fait encore référence.

« Parmi les plus implacables lutteurs qui combattirent l'invasion et défendirent la République comme l'aurore de la liberté, les femmes sont en nombre », écrivit également Louise Michel. Il convient d'insister sur le rôle des femmes dans cette insurrection. Outre leur participation aux secours, au ravitaillement, à l'instruction, elles montèrent les barricades et combattirent en soldats.


La plus charismatique d'entre elles fut LOUISE MICHEL. Cette lecture a été conçue à partir de quelques extraits de ses Mémoires, accompagnés de poèmes et de chansons.


Textes : Portrait de Louise Michel par son éditeur, Paul-Victor Stock ; Qui était Louise Michel ? (Paul-Victor Stock) ; Proclamation de la Commune (L. Michel) ; Paris respire (L. Michel) ; Les femmes de 70 (L. Michel) ; Versailles attaque (L. Michel) ; La fin (L. Michel)

Source : http://www.demosphere.eu/node/23915
Source : http://moulin.cafe.free.fr/spip.php?page=even...

Publié dans arts

Commenter cet article

Mitsuko 09/05/2011 08:05



Bonjour Dan,


Dommage que ça se passe à Paris, car ça m'intéresse beaucoup ... mais bon, c'est comme ça ...


Bon lundi à toi, Dan. A bientôt. Bises.


Mitsuko



dan29000 09/05/2011 08:59



Pareil...Dommage, c le problème des régions, certes il se passe des choses, mais moins et de manière différente, sauf Marseille et Lyon...bises