Paris (17e) : librairie résistances, présentation du livre "Le making-of de Anders B. Breivik" par Luk Vervaet

Publié le par dan29000

vendredi 6 avril 2012 à 19h

Luk Vervaet, présentera son livre (en français)

Le making-of de Anders B. Breivik

Luk Vervaet, présentera son livre (en français) "The making-of Anders. Breivik " (la fabrication de Anders. Breivik), qui analyse l'idéologie dominante, islamophobe et raciste qui s'autorise des tueries et atrocités de masse dans de nombreux pays au nom de la "lutte antiterroriste" et génère nécessairement les fameux "monstres" ou "tueurs fous", dont les médias font leurs choux gras alors qu'ils ne s'émeuvent jamais des victimes tout aussi innocentes et civiles du terrorisme d'Etat occidental, vouées à l'anonymat.

Le 22 juillet 2011, Anders B. Breivik fait exploser une bombe devant le quartier gouvernemental d'Oslo en Norvège. Deux heures plus tard, il entre dans un camp de jeunes du Parti travailliste norvégien sur l'île d'Utøya et ouvre le feu sur les participants.

En tout, il tue près de quatre-vingt personnes. La prétendue « schizophrénie paranoïde » d'Anders B. Breivik n'atténue en rien la gravité de ses actes et de ses pensées. Luk Vervaet explore plutôt les éléments d'une idéologie dominante, islamophobe et raciste, qui doivent nécessairement nous conduire au monde apocalyptique de Breivik.

En quoi dix années de thérapie de choc contre le « terrorisme islamiste » ont-elles contribué à propager l'utilisation de la violence sans limite, à justifier la torture et à encourager l'éxécution sommaire dans nos pays, interroge Luk Vervaet ?

Comment Israel est-elle devenue la ligne de front de l'extrême droite européenne dans sa guerre contre l'islam ? Pourquoi l'extrême droite islamophobe glisse-t-elle entre les mailles du filet sécuritaire omniprésent ? Pourquoi n'y-a-t-il pas eu plus de réactions au niveau démocratique européen contre cet attentat monstrueux de l'extrême droite ?

Tout indique que le massacre de Breivik passera comme un détail dans l'histoire, regrettable certes, mais sans plus. Sauf si l'opinion publique démocratique en Norvège et en Europe se réveille et demande des comptes sur ce qui a créé Breivik.

Luk Vervaet (° 1952) est membre d'Egalité (www.egalite.be) et de la Commission arabe des droits de l'homme (www.achr.nu). Pendant six ans il a donné des cours aux prisonniers de la prison de Saint-Gilles (Bruxelles). En août 2009, il a reçu de la direction de l'administration pénitentiaire des prisons belges l'interdiction d'enseigner dans les prisons belges pour des « raisons de sécurité ». En juin 2011, après deux ans de bataille juridique, le Conseil d'Etat annule cette mesure en la jugeant « illégal ». Luk publie régulièrement des articles d'opinion et peut être contacté via deux blogs http://lukvervaet.blogspot.com/ et http://familiesfriendsassociation.blogspot.com/

Source : http://www.demosphere.eu/node/29484
Source : http://www.librairie-resistances.com/spip.php...

Publié dans lectures

Commenter cet article