Paris 20e : festival Belleville Citoyenne, samedi 02 juillet

Publié le par dan29000

 

samedi 2 juillet 2011 à 14h

    

Lieu :Paris 20e

Parc de Belleville
(coté rue Piat) - Agora et Belvédère
Métro Belleville, Couronne, Ménilmontant ou Jourdain.


Festival Belleville Citoyenne

Dévalorisé, dégradé ou tout simplement abandonné, l'espace public est aujourd'hui mis à mal. Plus personne ne considère ces lieux urbains (la rue, les parcs, les immeubles, les transports collectifs...) pour ce qu'ils sont : notre lieu primordial de rencontre et d'échange.

Il est urgent de revaloriser cet espace public, en tant qu'invention citoyenne du commun et du vivre-ensemble. En s'inspirant... des insurgés tunisiens, égyptiens, espagnols, grecs... Réapproprions-nous l'espace public et affirmons notre citoyenneté !

  • 14h - Ouverture avec le Toukouleur Orchestra
  • 15h - Théâtre de l'opprimé
  • 16h30 - Espace public & citoyenneté
  • 18h - Scène ouverte par Slam production
  • 19h - Compagnie Art et Latte - « La Crosse en l'air », d'après le feuilleton de Jacques Prévert (1936)
  • 20H30 - Concert - Collectif Esprits d'Art, Rabah, Nadjim
  • 21h30 - Lecture de Marcel Bozonnet
  • 22h30 - Projection - Courts métrages - Par Belleville en Vue(s)

Sur le Belvédère, vous retrouverez entre autres, Canal Marches pour des projections en continu, Acrimed, et des animations artistiques !

Rendez-vous sur www.festivalbellevillecitoyenne.fr pour plus d'informations !

Rendez-vous le 2 Juillet !

Source : http://festival-belleville-citoyenne.fr/
Source : message reçu le 11 juin 12h


Programmation Agora

14h - Ouverture en musique :

Toukouleur Orchestra

Né en 2010 lors de jam sessions au Toukouleur café à Ménilmontant, le Toukouleur Orchestra est la rencontre de 7 musiciens professionnels aux parcours hétéroclites, réunis par la magie de l'improvisation collective autour d'une musique aux racines jazz et africaines.

15h - Théâtre Forum :

Théâtre de l'opprimé

Une scène comportant un conflit est jouée par les comédiens : un des protagonistes exprime une volonté qui est mise en échec par les autres. Au lieu de penser de leur fauteuil, les spectateurs sont invités, pendant le cours même de la représentation, à expérimenter sur scène leurs propres idées et à confronter leur volonté de transformation aux réactions et contradictions apportées par les autres personnages. Les comédiens restés sur scène improvisent sur la base des nouvelles propositions faites par le spectateur devenu acteur pour quelques minutes. Le spectacle est donc placé sous la responsabilité de la salle tout entière.

16h30 - Discussion :

Espace public & citoyenneté

Uniquement évoqué comme théâtre de violences sociales, de discriminations, d'incivilité ou de communautarisme, l'espace public est à la dérive. Fracturée de toutes parts, la société se voit de plus en plus morcelée, et peine ainsi à se formuler un destin politique commun. Réflexion collective avec Nacira Guénif-Souilamas, Mohammed Ouaddane et Stathis Kouvelakis

18h - Scène ouverte de poésie urbaine :

Atelier d'écriture de Slam Production

Slam Production a pour but de promouvoir la poésie urbaine et de contribuer à la reconnaissance des artistes et de leurs œuvres. L'association invite résolument le plus grand nombre de personnes à venir déclamer, dire, réciter, crier, improviser, scander, chuchoter...un poème. Les scènes Slam ne donnent pas seulement la parole au poète sortit de la manche d'une institution mais à tous les poètes qui expriment le désir de participer à l'évènement culturel et artistique que représente une scène Slam. Discipline vivante, à mi-chemin entre harangue et expression corporelle, le Slam célèbre la poésie et l'art oratoire.

19h - Compagnie Art et Latte : « La Crosse en l'air »,

d'après le feuilleton de Jacques Prévert (1936)

La Crosse en l'air est une création théâtrale et musicale en 9 tableaux réunissant 18 personnages qui se croisent depuis la rue de Rome à Paris jusqu'au Vatican. C'est une confrontation entre le peuple et les puissants, la rencontre entre des hommes de la rue et les représentants d'un pouvoir qui, justement, a oublié la rue. Souvent drôle, assez ironique, tantôt enjouée puis mélancolique, la pièce porte la force poétique et sincère des questions du peuple, face à un pouvoir autocratique et déconnecté des réalités.

20H30 - Concert : Collectif Esprits d'Art,

suivi de Nadjim et Rabah

Collectif d'artistes du quartier, Conscience Ebène prône un rap conscient et engagé, qui puise ses sources dans le hip-hop politique des années 90.

21h30 - Lecture : Critique du pouvoir

par Marcel Bozonnet

Avant la projection nocturne, une lecture d'une trentaine de minutes aura lieu : ce sera l'occasion de mêler littérature et réflexion, tout en profitant du coucher de soleil. Les talents de lecteur de Marcel Bozonnet (ancien administrateur du "Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique" et de la "Comédie Française") seront mis à profit pour ce moment unique permettant de partager une réflexion cinglante sur le pouvoir et la politique.

22h30 - Projection : Courts métrages citoyens,

par Belleville en Vue(s)

A la nuit tombée, nous nous laisserons emporter par une série de courts métrages de personnalités du quartier, dont les fictions nous raconterons le quartier, le lien social, la mixité.

Source : http://www.demosphere.eu/node/24976
Source : http://festivalbellevillecitoyenne.fr/fr/info...

Publié dans arts

Commenter cet article