Paris : contre les violences policières : marche "vérité et justice", samedi 19

Publié le par dan29000

 

 

badges.sarko.jpgAPPEL À LA MOBILISATION
CONTRE LES VIOLENCES POLICIÈRES

FACE À LA MULTIPLICATION DES VIOLENCES POLICIÈRES,
FACE À LA MULTIPLICATION DU NOMBRE DES MORTS
ENTRE LES MAINS DE LA POLICE,
POUR LA MÉMOIRE DES VICTIMES DÉFUNTES,
À TOUTES LES VICTIMES DE LA POLICE ET DE LA JUSTICE :

MARCHE « VÉRITÉ & JUSTICE »

LE 19 MARS 2011 À 15H

SUR LA PLACE SAINT-AUGUSTIN PARIS 8EME,

MÉTRO SAINT-AUGUSTIN (LIGNE 9)

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences policières, s’est formée une coalition des familles de victimes mortes entre les mains de la police en région parisienne pour lancer un appel général à toute la population, aux associations et organisations à participer à une marche pour « la Vérité et la Justice » afin de :
- dénoncer cette impunité institutionnalisée pour les policiers et les gendarmes,
- rétablir la Vérité à la Mémoire des victimes,
- protester contre cette injustice organisée par les autorités politiques, judiciaires et médiatiques.

Il est grand temps que nous ne laissions plus fonctionner ce système :
- de lenteur judiciaire,
- de refus d’enquête,
- de refus d’entendre tous les témoins,
- de falsification ou de vol de pièces à conviction,
- de dénigrement généralisé des victimes,
- de soutien public aux auteurs.

Parce que ce système tend :
- à nous habituer aux crimes des policiers ou des gendarmes,
- à les justifier,
- à les banaliser,
- à les normaliser,
- à faire accepter que porter un uniforme donne le droit d’être armé, de torturer et de tuer.

Non, non, non, ce n’est plus possible, ce n’est plus plausible ! Nous avons trop laissé faire ! Nous ne devons plus admettre que : ne pas porter d’uniforme soit un statut de « sous homme », particulièrement quand en plus on n’a pas le « faciès » requis.

La police n’interpelle plus, elle tue !

INFOS : http://collectif-vjp-mmarega.blogsp... -
http://coucxx.skyrock.com/
MAILS : collectif-laminedieng@hotmail.fr -
collectif.mamadoumarega@gmail.com



----

À TOUTES LES VICTIMES DES ETATS POLICIERS
NOUS N’OUBLIONS PAS LEURS CRIMES...
MANIFESTATION LE SAMEDI 19 MARS 2011 À 15H
contre la répression et les violences policières

2007 : 19 morts
2008 : 11 morts
2009 : 10 morts
2010 : 9 morts

13 avril 2010, Paris 18e : Philippe C. 35 ans, plongé dans le coma suite à une altercation avec un policier dans le commissariat.

24 avril 2010, Chambéry : Mickaël Verrelle 29 ans, battu par un policier et tombé dans le coma.

16 juillet 2010, Grenoble : Karim BOUDOUDA 27 ans, tué d’une balle dans la tête tirée par la police.

17 juillet 2010, Saint Aignan : Luigi Duquenet 22 ans, tué d’une balle tirée par un gendarme dans la nuit de vendredi à samedi au cours d’une course-poursuite après avoir forcé un contrôle.

8 Août 2010, Mantes la jolie ( 78) : un jeune de 17 ans, noyé en tentant d’échapper à la police.

Septembre 2010, Juvisy : Anis Feninekh 28 ans, battu par un policier.

Octobre 2010, Montreuil : un lycéen, touché par un tir de flash ball au visage, a perdu un oeil.

28/29 Octobre 2010, Dijon : Louis Klinger, mort lors de son interpellation par la police.

30 novembre 2010, Colombes : Mahamadou Maréga 38 ans, mort asphyxié.

14 Décembre 2010, Marseille : Mostefa Ziani 43 ans, plongé dans le coma par un tir de flash-ball dans la poitrine, est mort d’un arrêt cardiaque.

2011 : 2 morts

1er Janvier 2011, Seine et Marne : Steve B. 21 ans, tué d’une balle dans l’abdomen tirée par la police.

23 Février 2011, Lyon : un jeune homme de 20 ans, abattu de 2 balles tirées par la police.

C’est en mémoire de toutes les victimes de la police que nous nous rassemblerons le 19 mars 2011 afin de ne pas,les laisser sombrer dans l’oubli comme le voudrait l’état et sa police. Nous dénoncerons la violence de la police etbles services judiciaires qui les laissent jouir de l’impunité et leur octroient constamment n’importe quel alibi.

COMBIEN DE TEMPS ENCORE VA T-ON LAISSER LA POLICE FAIRE JUSTICE ELLE-MÊME EN ABATTANT DE PRÉTENDUS « VOYOUS » ?

Soyons clairs : peu importe ce que la personne était ou avait fait.

Si la peine de mort a été abolie et que la police est formée à appréhender des personnes sans les tuer :

PERSONNE NE DOIT ÊTRE EXÉCUTÉ PAR LA POLICE ET CELA NE PEUT ÊTRE LÉGITIME.

La police est en guerre contre la population que la gouvernement criminalise.

Nous ne sommes jamais en position d’égal à égal face à la police.

Faisant suite à l’Appel de Poitiers pour une Journée nationale d’actions contre la répression et les violences policières, le 19 mars 2011 manifestons à Paris à 15h...

Pour ne plus rester muet face à leur haine et commémorer toutes les victimes de cet état policier.

Appel lancé par les familles de victimes tombées sous les violences policières et leurs comités de soutien « Vérité et Justice » : Abdelhakim AJIMI, Mickaël COHEN, Lamine DIENG, Mahamadou MAREGA, Abou Bakari TANDIA, Bouna TRAORÉ et Zyed BENNA, Laramy SOUMARÉ et Moshin, Reda SEMMOUDI, Ali ZIRI, Yakou SANOGO, Baba TRAORÉ, Féthi TRAORÉ, Louis MENDY.

INFOS : http://collectif-vjp-mmarega.blogsp... - http://coucxx.skyrock.com/ MAILS : collectif-laminedieng@hotmail.fr - collectif.mamadoumarega@gmail.co m



Publié dans actualités

Commenter cet article

Mitsuko 14/03/2011 16:56



Bonjour Dan,


Quand je vois ces listes s'affichées, j'avoue avoir honte d'être française ... vriament ...


Les violences policières sont de plus en plus difficiles à supporter ... Je n'arrive pas bien à comprendre à quoi sert tout cela ...


Bon lundi à toi. A bientôt. Bises.


Mitsuko



dan29000 14/03/2011 17:25



les violences policières sont à l'image de l'Etat qui les commet, à l'image du gouvernement de Sarkozy, même s'il n'en a pas l'exclusivité hélas. Il a enterré la police de proximité et choisi la
répression sous toutes ses formes, et en particulier dans les cités comme on l'a vu cet été à Grenoble, ou ensuite Place Bellecour à Lyon...Une violence qui hélas aussi se nourrit d'une certaine
indifférence de la gauche et des syndicats qui ne s'en préoccupent pas vraiment !