Paris : manifestation contre le chômage et la précarité samedi

Publié le par dan29000

9e manifestation contre le chômage et la précarité.

 

samedi 8 octobre · 12:00 - 15:00

Place Stalingrad Paris




Samedi 8 octobre 2011, un seul rendez-vous possible, utile, nécessaire, indispensable : La 9e manifestation contre le chômage et la précarité.


Afin de donner dans la rue, le coup d’envoi de la fin de l’ère Sarkozy et d’envoyer un message clair à celui ou à celle qui occupera, quelques mois plus tard, la fonction de Président(e) de la République, soyons nombreux, ensemble, à la manifestation contre le chômage et la précarité. Malgré des années de chômage, massif, structurel, de misère, servant de variable d’ajustement aux profits des possédants et des actionnaires, on ne peut ni ne doit s’y habituer. Le chômage reste une terrible barbarie, tant individuelle que collective. Le quotidien, c’est l’urgence, la peur, la stigmatisation, les contrôles, les convocations et les radiations. C’est un sentiment d’inutilité, de gâchis, de culpabilité, d’injustice, de colère, de repli et de désespoir. Pôle -Emploi est un concentré de dysfonctionnements, où l’absurde le dispute à l’inefficacité. Les agents n’ont pas les moyens de leur mission, la fusion Assedic / ANPE, présentée comme devant améliorer les choses est un échec, prévisible et annoncé. Laurent Wauquiez, promu Ministre depuis (peut-être, grâce à ses déclarations), propose de faire travailler 10 H par semaine, les femmes et les hommes survivants au RSA. Ils veulent également priver les enfants de chômeurs de cantine, Il n’est nullement question de choix dictés par la situation économique, mais bel et bien d’une volonté idéologique et démagogique visant à culpabiliser les victimes en dédouanant les véritables responsables, dont le seul objectif est de faire baisser le prix du travail. Les raisons de se mobiliser, de se révolter, de résister, de manifester sont légion, autant que les multiples causes qui les motivent, et qui partout, tout le temps, touchent à l’intégrité, à l’égalité, à la dignité de millions d’entre nous. Donnons un signe fort aux exploiteurs et aux profiteurs : manifestons contre le chômage et la précarité.


Ces causes qui produisent des effets dévastateurs sur toutes les autres questions de la vie. La participation de chacune et de chacun est cruciale, un de moins ça ne se voit peut-être pas trop, mais un de plus ça se voit, alors faisons cet effort. Et comme manifester ce n’est pas que défiler, pique nique géant, place de Stalingrad à midi, puis nous rejoindrons joyeusement la place de Clichy, en traversant un des "vrais" quartiers populaires de Paris.

L’APEIS

Publié dans actualités

Commenter cet article