Paris : parade manifestive "Les fanfares s'indignent"

Publié le par dan29000

samedi 28 avril 2012 à 15h   

 

Lieu :Place du Châtelet

 

Parade manifestive "Les Fanfares s'indignent !"

Face à une crise financière qui déstabilise les états et donne aux marchés tous les droits,

  • Face aux outrances du libéralisme qui cassent les services publics et imposent l'austérité aux plus démunis,
  • Face à l'impératif de croissance qui épuise nos ressources naturelles et confond développement économique et bien-être social,
  • Face aux politiques xénophobes et sécuritaires qui exploitent les peurs, stigmatisent les chômeurs, les immigrés et les sans-papiers, méprisent les mal-logés et les sans abris,
  • Face à une société individualiste qui encourage l'égoïsme et le repli sur soi.

Nous, musiciens amateurs et citoyens mobilisés venus d'Europe (France, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne...), vous invitons à nous rejoindre entre les deux tours de l'élection présidentielle, pour créer aux sons des fanfares et des brass bands les conditions d'une résistance festive, joyeuse et solidaire, capable d'épaissir le tissu social.

Avec les fanfares européennes, nous appelons à une convergence des luttes. Au-delà du résultat des élections, cette initiative souhaite encourager chaque citoyen à rejoindre le mouvement social, pour peser sur les partis politiques.

En solidarité musicale avec les mouvements sociaux, les mouvements d'Éducation Populaire et de l'Economie Sociale et Solidaire, cette parade manifestive et citoyenne va investir la rue :
Pour le droit à l'éducation et à la culture, à la santé, à l'emploi et au logement pour tous !

à l'initiative de la Fanfare Invisible : la fanfareinvisible@yahoo.com

Avec la participation des fanfares :

La clinik du Dr Pœmbak, KermesZ à l'est, Ottoni a scoppio, FONC (Fanfara Obligatoria Non Convenzionale), Fiati Sprecati, Titubanda, Les canards des Cropettes, La Fanfarria Contratiempo, L'Express Brass Band, Les Gratkipoils, Fanfare de la Redonne, La gueule du loup, La Fanfoire, Les bontuillos/ Ciao Carla, La Bérézina, La fanfare du château...

Avec le soutien de:

Droit Au Logement (DAL), AC Le FEU !, les Sans Etiquette, Démocratie Réelle Maintenant,...

document au format PDF:

Lien : http://www.demosphere.eu/node/27173
Source : message reçu des organisateurs le 4 avril 10h


1 2 3

Les Fanfares s'indignent !

A l'initiative de « La fanfare invisible »

Paris, du 28 avril au 1er mai 2012

Parce que nous vivons une ère d'inquiétude, parce que la complexité du monde suscite la résignation, parce que le futur se révèle lourd de menaces, nous décidons de mettre en place les conditions d'une résistance joyeuse, capable d'épaissir le tissu social.

Animés par l'envie d'initier un projet commun de luttes, de fêtes et d'échanges, en solidarité musicale avec les mouvements sociaux et le Mouvement des Indignés !, nous réveillons notre capacité à agir en initiant une rencontre internationale de fanfare.

En état d'alarme citoyenne, adeptes de la non-violence comme stratégie d'action, nous allons constituer un « bloc de cuivres », camper en capitale un esprit musical de subversion, pour faire entendre la voix des invisibles !

Déroulement.

  • En fin de matinée : répétition collective.
  • L'après midi : initiative populaire.
  • En soirée : concerts, fêtes, rencontres…

Le collectif de préparation tentera d'assurer un repas par jour et l'hébergement solidaire. Reste à la charge de chaque fanfare ses frais de voyage et de transport sur place, ainsi que les consommations diverses.

Dans un souci d'organisation, les fanfares intéressées sont invitées à se signaler jusqu'à fin janvier 2012, avec le nombre approximatif de musiciens.

Sont attendues et sollicitées des fanfares de Londres, Madrid, Berlin, Bruxelles, Bologne, Milan, Genève, Brest, Marseille, Nantes…

http://lafanfareinvisible.free.fr

lafanfareinvisible@yahoo.com

document au format PDF:
 

document au format PDF:


1 2 3

Les fanfares s'indignent : bientôt notre tour !

Voici quelques informations concernant le déroulement des rencontres de fanfare que nous organisons du 28 avril au 1er mai, et que nous avons intitulé "les Fanfares s'indignent".

A ce jour, il y a 15 fanfares qui ce sont positionnées, en provenance de France, d'Italie, d'Espagne, d'Allemagne et de Belgique, soit environ 200 musiciens. Fort de ce mélange, nous allons pouvoir traverser une belle tranche de vie. Avec la force de la fraternité et de la solidarité, nous allons accueillir les participants dans les meilleures conditions possibles. Pour ce faire, nous sommes en recherche d'hébergement collectifs, sur Paris, pouvant recevoir 10, 15, 20 personnes. Vous pouvez nous contacter à partir du mèl :

lafanfareinvisible@yahoo.com

Au niveau des repas, nous mettons en place un groupe de restauration de soutien, afin qu'un repas par jour soit assuré à chaque participant.

Concernant le programme :

Le premier jour sera dédié à une initiative public, sous forme d'une parade" manifestive" que nous organiserons à travers Paris. Les mouvements sociaux se joindront probablement à nous. Nous serons à cette époque entre les deux tours des élections présidentielles, ce qui peut rendre l'initiative d'autant plus attrayante. Nous envisageons une traversée de Paris, avec des étapes successives sur les points symboliques et significatifs de différentes luttes sociale...
Cette parade nous donnera l'occasion de converger ensemble, dans une indignation collective, musicale et populaire. Un appel aux mouvements sociaux et d'Education Populaire est en cours de réalisation.

Le dimanche sera consacré à un moment d'échange sur le sens de nos pratiques musicales, artistique et politique, dans une sorte « d'Assemblée Populaire des Fanfares en Mouvement ». A l'issue de ces échanges, une déclaration solennelle sera effectuée ; une sorte d'appel surréaliste -mais pas tant que ça-, qui permettra de dire qui nous sommes, ce que nous nous sommes dit, ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas. Cela pourrait préfigurer d'une "organisation désorganisée" des fanfares européenne d'utilité sociale. C'est par ailleurs une journée ou nous pourrons travailler collectivement un répertoire musicale commun.

Le lundi, une action musicale et collective sera organisée. La forme, actuellement en cours d'élaboration, permettra de dénoncer les effets dévastateurs du capitalisme financier, ou de soutenir un combat particulièrement significatif. Il s'agira d'opposer à la force des armes et de la finance, la force de nos "canards", de nos fausses notes, mais aussi le bel unisson de nos répertoires fraternel. Il s'agit de mettre la résignation en bémol, avec l'audace et la détermination à la clé.

Le mardi, nous rejoindrons le cortège intersyndical de la manifestation du 1er mai.

Cette initiative ne bénéficie d'aucun financement public; cela nous rend libre, autonome et indépendant. Elle n'a pour but que de se suffire à elle-même, et nous n'envisageons aucun bénéfice sur cette opération. Nous menons des actions pour trouver des financements solidaires et de soutien, afin de pourvoir aux dépenses, qui seront principalement celle des repas. Si vous souhaitez nous soutenir financièrement, vous pouvez nous contacter à partir du mèl :

lafanfareinvisible@yahoo.com

Nous espérons que ces échanges feront date, et qu'ils nous gonfleront d'espoir pour au moins quelques temps.

Publié dans musiques

Commenter cet article