Paris : soutien à Nordine,salarié de GDF, licencié pour faits de grève

Publié le par dan29000

 

 

 

Licencié pour faits de grève il y a plus d’un an, Nordine passera aux Prud’hommes le 23 février prochain.
Salarié de GDF depuis 12 ans sans que jamais sa compétence professionnelle ne soit remise en cause, Nordine a été licencié pour des faits relevés à peine 1 mois après la fin d'un mouvement social majeur où il avait pris une place très active. Les motifs invoqués n'auraient jamais conduit au licenciement dans un autre contexte, et de plus, ils reposent sur un dossier de toute évidence monté de toutes pièces par la Direction, pour "faire un exemple" et montrer ce qu'il en coûte à ceux qui osent s'opposer publiquement à la Direction et se faire le porte parole du mécontentement des salariés.

Le document ci-joint retrace les les éléments (contexte, fautes reprochées, analyse, procédure ...).
 
(Vous trouverez des éléments complémentaires sur le site www.sudenergie.com)

En solidarité avec Nordine, mais également pour dénoncer publiquement la répression syndicale à EDF et GDF-Suez et pour défendre les droits fondamentaux que sont le droit de grève et les libertés syndicales, deux responsables syndicaux de SUD-Energie, secrétaire fédéral et secrétaire du syndicat ERDF-GrDF Ile de France, ont mené une grève de la faim de 18 jours en décembre 2009. Cette grève de la faim s’est terminée par l’hospitalisation de l’un d’eux, sans que la Direction ne consente au moindre geste, allant jusqu’à interdire l’accès aux locaux syndicaux où étaient installés les grévistes au moyen de 6 vigiles présents nuit et jour.

Vous avez été nombreux à soutenir Nordine lors de cette grève de la faim et nous vous en remercions.

Rodolphe Barrès, l'autre salarié de GrDF licencié suite aux grèves du printemps 2009, a été réintégré par les Prud'hommes. Nordine doit l'être aussi !
Les remises en cause permanentes du droit de grève et des libertés syndicales par les patrons et le Gouvernement doivent cesser.

Nous vous appelons à nouveau à venir soutenir Nordine à l'occasion de son passage aux Prud'Hommes, et à travers son histoire à défendre le droit de grève et les libertés syndicales :


Le 23 février 2011 à 13h
Conseil des Prud’hommes de Paris
Salle A31, 3ème étage
27 rue Louis Blanc
75 010 Paris


(Si vous voulez le soutenir financièrement, vous pouvez adresser un chèque à l’ordre de « Solidarité Nordine », et l’adresser à : Solidarité Nordine, 26 rue Emile Lepeu, 75 011 Paris).

Solidairement.

Anne DEBREGEAS
SUD Energie
06 83 55 10 47
01 47 65 37 61



Publié dans actualités

Commenter cet article

Mitsuko 20/02/2011 03:23



Bonjour Dan,


La France va mal et de plus en plus mal ... enfin, peut-être pas la France mais plutôt ceux qui l'administrent, si on peut employer ce terme dans ce cas, en ce moment ...


Le droit de grève est toujours d'actualité en France, n'est-ce pas ??? De quel droit alors utilise GDF pour licencier Nordine pour faits de grève ... Jr ne comprends pas
...


Les prud'hommes devraient trancher en faveur de Nordine ... surtout s'il a un dossier bidonné ...


Bon dimanche à toi. A bientôt. Bizzzzzzzzzz ...


SuperNana



dan29000 20/02/2011 10:18



Effectivement les droits sont de plus en plus remis en cause sous le règne de SARKOZY 1er, en particulier les droits syndicaux, et aussi les droits de circulation pour tous ceux qui ne sont pas
gaulois d'origine, le droit de manifester parfois, le droit de se loger dans des immeubles vides depuis des années, etc....Bon dimanche à toi...