Pat Boudot-Lamot, pour ceux qui aiment le blues du Mississipi

Publié le par dan29000

Si vous lisez ce nom, PAT BOUDOT-LAMOT, pas certain que vous connaissiez déjà. L'homme est né au Vietnam en 1952 et a beaucoup écouté John Mayall et Robert Johnson, si vous voyez de quoi il est question. Plus jeune il copiait, comme beaucoup, les solos d'Eric Clapton. Plus tard il a joué pas mal dans les bals et s'est mis à étudier le phrasé de Jeff Beck, c'est vous dire si cet homme connait bien les bonnes valeurs des maîtres du blues. Plus tard encore, ce fut Michael Bloomfield.
Avec sa six-cordes acoustique il sort un premier CD, auto-produit, intitulé "L'amour roule". Des textes vraiment bluesy, introspectifs parlant de la guerre, de la vie de ses enfants, lui qui est père-célibataire.
Puis deux autres CD suivèrent : "Quoi qu'on en dise" et " Science inexacte", toujours en autoproduction et sans publicité. Il semble hélas que l'homme a un réel savoir-faire, mais pas de faire-savoir. Un choix ?
Pour vivre, entre deux concerts, il donne des cours en individuel ou ateliers.
Alors n'hésiter pas à le découvrir durant ces jours prochains, en concert :

Paris : Bataclan avec JJ Milteau, le 12 novembre
CHARLEVILLE-MEZIERES : Manureva, le 25 novembre
MENEN : en Belgique le 26 novembre
CALAIS : Centre Gérard Philippe le 27 novembre

Et pour vous donner une petite idée du bonhomme, c'est là : 2'03





Publié dans musiques

Commenter cet article