Pays basque : Peio Serbielle, un chant à découvrir et un nouvel album avec Renaud

Publié le par dan29000

 

 

 

peio.jpg

 

 

 


En concert à Paris
Au Vingtième Théâtre 7, rue des Plâtrières - 75020 Paris

le mardi 23 novembre 2010 - 20 heures Concert piano/voix avec Patrick Bebey
Réservation : 01 43 66 01 13 

http://www.vingtiemetheatre.com/2010-2011/templates/?page=saison



 

 UN PEU D’HISTOIRE …

“J’ai voulu cet album comme le voyage de quelqu’un qui partant de chez lui, l’odeur de sa terre en bandoulière, traverse d’autres quartiers, son voisinage, d’autres banlieues, d’autres pays, d’autres peuples, et chaque fois, s’enrichit de toutes les rencontres qu’il a faites”.

Peio SERBIELLE présentait ainsi son dernier album “EUSKADI KANTA LUR” (“Pays Basque, Terre de Chant” - SONY / 1997).
Chantre du nomadisme -et donc du métissage-, Peio SERBIELLE est basque et fils de sa terre, le Pays Basque. Et toujours GRAND OUVERT sur le MONDE...

Depuis longtemps, Peio SERBIELLE est en voyage. Entre chez lui et l’Ailleurs. Sur la TERRE. Sa terre et celles des autres. Loin d’une tradition fossile, Peio SERBIELLE multiplie les rencontres artistiques et humaines. Ici et Ailleurs... en France, Allemagne, Bulgarie, Espagne, Canada, etc. Toujours à cheval entre l’ancrage et la modernité.

Car Peio SERBIELLE est un curieux. Ses multiples collaborations musicales en témoignent :

• Jean-Pierre MADER, Nilda FERNANDEZ, Richard GALLIANO, Choeur CORO AMETSA,

• Thierry ELIEZ, Frédéric GAILLARDET, Choeur Bulgare ANGELITE, Choeur gospel “SWEETNESS”,

• Nouvelles Polyphonies Corses, Kepa JUNKERA, JOALDUNAK/Sonneurs de cloches KILIMON, etc...).

Mais Peio SERBIELLE est aussi un bucolique. Alors il prend le temps... d’apprendre.
A 18 ans, il apprend le basque. “Parce que, dit-il, dans ce pays, de ne pas savoir cette langue, j’avais l’impression d’être unijambiste !!”.
A 18 ans, il connaît déjà le piano, la guitare et l’écriture. En 1987, choisissant de ne se produire qu’en basque, il fait son entrée dans la chanson.

S’enchaînent alors (discographie) …

• Un premier disque sur un label bayonnais (AGORILA / 1990), des débuts parisiens remarqués, les Francofolies,

• Un contrat chez UNIVERSAL pour deux albums “ENE SOEK” (“Mes Regards” - 1992) et “ZUK EGIN GAUA” (“Invente ta nuit” - 1994), une tournée internationale,

• Un quatrième disque chez EPIC/SONY “EUSKADI KANTA LUR”
(“Pays Basque, Terre de Chant” - 1997) autour de musiques traditionnelles revisitées.

• Puis en mai 2006, sortie du disque EGON "Le Chant des Légendes Basques" (c/o SONY/BMG).

Produit par Xavier marcos et Philippe pallaro, compositeurs et arrangeurs, Peio SERBIELLE -figure emblématique de la scène musicale basque-, écrit les textes des chansons originales, participe aux arrangements et à la composition de certains autres et prête sa voix à quatre des titres de l'album.
EGON "Le Chant des Légendes Basques" est un album collectif avec notamment la participation du Chœur basque AIZKOA et des musiciens de l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.

Peio s’affirme, dès lors, comme une des personnalités dans le monde de la “WORLD MUSIC”.


Peio travaille actuellement sur l’écriture d’un triptyque avec des rencontres prévues entre différents chanteurs du Pays Basque – Kepa JUNKERA, Mikel LABOA, Amaia ZUBIRIA, le CHŒUR ANDREA MARI, etc.- et d’ailleurs (Richard GALLIANO, Karen MATHESSON, Jean-Philippe RYKIEL) dans la même direction artistique que "l’Héritage des Celtes" de Dan AR BRAZ.
Autour de ce projet, concerts dans différents lieux et espaces à l’attention de différents publics (scolaires, universitaires, théâtres, festivals, etc …), un feuilleton radiophonique et un film.

DISTRIBUTION CRÉATION - Peio SERBIELLE : Chant / Direction artistique
- Patrick BEBEY : Piano / Claviers / Programmation
- Patrick LE MERCIER : Violons / Psaltérion
- Pierre DAYRAUD : Percussions / Batterie
- Claude PY : Guitares
- Christophe COHEN : Ingénieur du son

 

"NAIZ – ZARA – GARA"
"Je suis – Tu es – Nous sommes"

Je vous entends déjà. Non ! N'ayez crainte. Il ne s'agit point d'une nouvelle façon de conjuguer le verbe être. Quoique… "NAIZ" –"Je suis", donc !-, c'est le premier volet de la trilogie que le chanteur basque Peio SERBIELLE publie aujourd'hui au sujet de sa Terre.
Le Pays Basque, bien sûr –Euskal Herria, la Terre des Basques- mais aussi, la Terre des Autres.
Parce que –pour reprendre une expression devenue à la mode-, Peio SERBIELLE a toujours eu "le Goût de l'Autre". Des autres.
Ses collaborations artistiques diverses en témoignent (Richard GALLIANO, Jean-Pierre MADER, Nilda FERNANDEZ, Thierry ELIEZ, Frédéric GAILLARDET, CORO AMETSA, Nouvelles Polyphonies Corses, Kepa JUNKERA, Maddi OIHENART, Joaldunak KILIMON, etc …).

Le disque "NAIZ" – premier opus de ce triptyque - reprend aujourd'hui une partie des rencontres scéniques (concerts, plateaux radios, TV, etc …) réalisées avec des artistes issus de la scène basque et d'ailleurs.

Cet album est avant tout une histoire d'homme.
Une histoire de blessure, aussi.
Un cri d'Amour lancé à la face d'une société et de ses mentors qui pratiquent la palinodie à tout va ! Sans vergogne ! Et qui n'hésitent pas à renier aujourd'hui ce qu'ils ont adoré hier …
Une histoire de tendresse. Aussi.

Parce que, sans la tendresse, et partant, ces mégatonnes d'Amour que nous nous devons de donner à l'Autre, rien n'existe …
Rien ne peut exister !
Pas même cette prétendue société – ce regroupement aléatoire de bipèdes clonés et lobotomisés - en marche … vers le Néant.
Une histoire d'Espoir enfin ! Sans attendre ce voyage … vers demain !

Une invitation à demeurer en haleine, mûs par ce prurit de curiosité et d'indignation pour refuser tout ce qui ne nous correspond plus. Ce disque, nous l'aimons. Plus que tout.

C'est aussi une nouvelle direction artistique. Réalisé sur la Route : "A la maison" comme dit Peio, avec un studio mobile. Sans nul doute, cet album est plus acoustique que ses précédentes réalisations. Nous remercions tous les partenaires (musiciens, artistes, techniciens, producteurs, médias, amis, …) qui nous ont fait confiance et qui ont accepté ce défi.

Pour la réalisation de cet album, Peio a fait appel à de nombreux intervenants :

RENAUD Chanteur (avec l'aimable autorisation de "Ceci-cela" et EMI Music France)

Nadine ROSSELLO Chanteuse italienne, récitante

Chœur mixte XARAMELA Direction : Marie-Jo GOUDARD

Quatuor à Cordes ARNAGA 1er violon : Arnaud AGUERGARAY

2ème violon : Olivier PARROT

Alto : Olivier SEUBE

Violoncelle : Emmanuelle BOUILLIER

Philippe de EZKURRA Accordéon, bandonéon

Pierre DAYRAUD Percussions

Patrick LE MERCIER Violon, bombarde, guimbarde, saz, flûte

Pajáro CANZANI Percussions additionnelles (bongos, maracas, bombo)

Prises de sons / mixage (ANGEL Studio – Paris)

Daniel DIAZ Contrebasse, mastering (www.dedeland.com – Paris)

Christophe COHEN

Marc-André NICOLAO Studio mobile

Nelly ETCHEVESTE Piano Yamaha

Jean-Bernard SERBIELLE Studio Abbey Road (bas)

Pays Basque Magazine Photos

Nous tenons à honorer d'une mention spéciale deux acteurs essentiels qui ont rendu possible la réalisation de cet album :

Patrick BEBEY Pianos, claviers, arrangements, direction artistique (également collaborateur de Youssou'n Dour, Charlélie Couture, Francis Lalanne, …)

Claude PY Guitares, arrangements, coach vocal, ingénieur du son, co-directeur artistique (également collaborateur de Luis Llach, Toure Kunda, Papa Wemba, …)

Nous tenons aussi à remercier tout particulièrement la SACEM, le groupe MILAN PRESSE (Pays Basque Magazine, Pyrénées Magazine, …), la Société POLYNOME, COTEBASQUE.NET, pour leur conseil et leur aide précieuse.

Parce qu’ Internet est aujourd'hui la RADIO MONDIALE par excellence, nous avons choisi de nous inspirer du chemin indiqué en 1545 par Bernard DETXEPARE, Poète basque visionnaire, qui disait déjà : "Euskara, jalgi hadi kanpora, plazara, mundura", Soit : "Langue basque, sors de la cuisine, va sur la place, va de par le Monde !"

Nous vous invitons à réserver, dès aujourd'hui, le nouvel album "NAIZ" de Peio SERBIELLE (sortie Octobre 2007) que nous diffuserons principalement sur internet.



Album studio
1989 : Peio Serbielle
1992 : Peio Serbielle
1994 : Zuk Egin Gaua
1997 : Euskadi kanta lur
2006 : Egon - Le chant des légendes basques (travail collectif)
2007 : NAIZ, dont le trio "Kixmi", avec Renaud et Nadine Rossello.


Singles
1992 : Koblalariak
1993 : Ene Soek
1994 : Ziburutik Sarara

 

 

 

EXTRAITS DE PRESSE

“Il s’agit du Pays Basque, et l’on peut rêver de ces paysages calmes ou tourmentés en écoutant la voix de Peio SERBIELLE.
Elle s’envole par delà les espaces comme seuls savent le faire les chanteurs basques”
Le monde

“...Serbielle fait s’épouser le lyrisme et la simplicité, la nudité de mots chargés d’émotion. Une espèce de vérité d’homme, porté par le souffle d’une voix aimante, fervent.” Telerama
“Entendre le Monsieur chanter en basque, c’est se retrouver face à un continent nouveau abrupt, et c’est déjà une mélodie...
... Serbielle chante comme il marche, massive et timide, la voix fraie son chemin à travers mélodies et refrains à grandes lampées.”
Les inrockuptibles

“Son phrasé mystérieux appartient aux derniers grands seigneurs, ceux qui donnent aux montagnes un pouvoir magique, ceux qui transforment l’étrangeté de la nuit en odes de chair et de sang... Peio chante, encore et toujours. Une voix exceptionnelle.”
L’evenement du jeudi

 

Source : site web ICI 

 

 

 VIDEO/ 2007/ 13'48

 

 

 

Publié dans musiques

Commenter cet article