Pierre Rabhi, au nom de la terre, un film lumineux de Marie-Dominique Dhelsing, en salles ce mercredi

Publié le par dan29000

 

PIERRE_RABHI_120X160_BD-294x400.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

  Depuis quelques années la notoriété de Pierre Rabhi n'a cessé de croître, au fil de ses livres, de ses conférences, de ses réalisations. Il est vrai qu'il est de ces rares personnes qui donnent envie de se bouger après l'avoir entendu. Face à un monde qui va de plus en plus mal, face à un capitalisme qui n'a jamais été aussi prédateur, face à l'impuissance des politiciens dominés par les forces du marché, il s'avère indispensable d'écouter, de réfléchir et surtout de s'activer avec Pierre Rabhi, paysan, philosophe, qui ne cesse depuis bien longtemps de faire partager ses connaissances et sa passion de l'agroécologie.


  Forte actualité en ce moment, un numéro hors série de la revue KAIZEN, un récent portrait dans la collection Empreintes sur France 5, et surtout la sortie en salles ce mercredi d'un superbe documentaire signée Marie-Dominique Dhelsing, dont nous avons déjà pu voir deux documentaires sur ARTE dont "Faut-il avoir peur de la dette publique ?" en 2007. Ayant enseigné à l'École des arts décoratifs de Strasbourg, elle intervient aujourd'hui à l'Université de Poitiers.

 

  Pas facile de faire tenir toutes les vies de Pierre Rabhi en une heure et demie, et pourtant le film fonctionne bien, allant de l'intime aux apparitions publiques du créateur de Terre et humanisme. Né en 1938 en Algérie, dans une oasis, ce lieu va souvent revenir dans sa vie, il s'installe ensuite à Paris où il vivra de nombreuses années difficiles, celles d'un ouvrier spécialisé. Après la rencontre avec Michèle, sa future femme, le couple choisit de délaisser la vie urbaine pour l'Ardèche où il devient ouvrier agricole, puis se lance dans un élevage de caprins, en rompant déjà avec le modèle productiviste. Là encore des années difficiles, sans électricité et sans eau, à restaurer une vieille ferme et à défricher.


  Autre vie à partir des années 80 au Burkina-Faso où il va créer un centre de formation à l'agroécologie à Gorom-Gorom, ville de 12 000 habitants dans le Sahel. Ensuite dans les années 90 il travaille pour l'ONU dans le cadre de la lutte contre la diversification, lance un programme de réhabilitation d'une oasis en Tunisie.


  Dans les années 2000, il crée "Les Amanins" un centre agroécologique sans but lucratif, dans la Drôme (agriculture, éducation et construction).

Difficile d'énumérer toutes les actions de Pierre Rabhi dans divers pays. Le film en a choisi quelques unes et laisse aussi parler son épouse et sa fille qui travaillent à ses côtés. Depuis 2007, c'est le mouvement Colibris, mouvement de citoyens pour construire une société écologique et humaine, en se regroupant et en agissant ( 60 000 personnes)...


  Bien entendu le film ne peut que survoler chaque chapitre de la vie passionnante de cette homme hors du commun. Il faudrait un documentaire spécifique pour chacune de ses actions. Sans parler de l'une de ses activités moins spectaculaires car plus intime, l'écriture, d'essais, de romans et parfois de poésie...


  Les images de la réalisatrice font bien passer ce "feeling" si particulier de Pierre Rabhi, ses idées, ses passions et surtout cette volonté farouche de faire partager tout cela au plus grand nombre. Pierre Rabhi est un passeur essentiel, et ce film un beau moment de partage réussi.


 

Dan29000


 

 

Pierre Rabhi, au nom de la terre

Marie-Dominique Dhelsing (écriture et réalisation)

Coproduction Terre et humanisme, Vidéo de poche

Distribution Nour Films (Lettre à Anna et La femme aux 5 éléphants)

95' / 2013


 

Pour aider à projeter ce film partout en France

 

Voir le site de Pierre Rabhi

 

Voir le site du mouvement COLIBRIS

 

=======================================

 

 

 

 


" Ne pouvant produire sans épuiser, détruire et polluer, le modèle dominant contient en fait les germes de sa propre destruction et nécessité d'urgence des alternatives fondées sur la dynamique du Vivant ".

 

"La vraie révolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde."

 

 

Pierre Rabhi

 

PR.JPG

Publié dans écrans

Commenter cet article

mobile credit card processing 17/04/2014 12:28

very well said i should say and the article titled Pierre Rabhi, au nom de la terre, un film lumineux de Marie-Dominique Dhelsing, en salles ce mercredi is exactly the thing that the readers seek on the internet. very effective share and you have many fans visiting your site.