Poitiers : création du DAL 86, à la Maison du peuple

Publié le par dan29000

Invitation à la réunion de création du DAL86

 

Nous vous invitons à la réunion publique de création du comité Droit Au Logement 86 (DAL86)

le samedi 4 février 2012 à 15h
Maison du Peuple – Salle Timbaud
(rue saint Paul)


En présence de Jean-Baptiste Eyraud président du DAL national, des présidents et de membres du DAL17 et de l’association Le Tôi Kétatous …

 


Nous avons décidé de créer le DAL86. Il ne s’agit pas pour nous d’une énième association mais de combler un vide actuel. En effet, il n’existe rien sur Poitiers qui agit aussi transversalement sur le logement que pourrait le faire un DAL. On ne peut pas nier que les associations de soutien aux sans papiers ont été baladées l’année dernière (2010-2011) concernant le logement d’urgence (qui ne concerne pas seulement les personnes en situation irrégulière non plus) et que cette année tout reste à faire (7 personnes ont “bénéficié” du plan grand froid le week-end du 14 janvier, sans compter celles qui sont hébergées au 115). Il semble aussi que les besoins explosent. Nous avons appris qu’il y a eu dans la Vienne en 2010 une vingtaine d’expulsions de locataires. Chiffre qui a explosé en 2011 : une centaine ! si bien que certaines associations de locataires, s’inquiétant de la fin de la trêve hivernale le 15 mars prochain, sont favorables à cette création d’un DAL86. Le directeur d’Habitat 86 le dit aussi dans la NR du 17-01-12 : “Qu’ils soient internes ou externes, les événements qui ont marqué l’année 2011 sont de différents ordres. « En interne on retiendra l’augmentation des logements vacants et la paupérisation des locataires »”. Concernant le nombre de logements vacants, à Poitiers les derniers chiffres de l’Insee (15-12-11) indiquent qu’il y en a 4122 en 2008 (3613 en 2007)].  Dans le département ce sont 20 923 logements qui sont vacants. Si bien qu’un DAL trouverait sa place aux côtés des associations existantes.

De plus les méthodes offensives du DAL (utilisation d’ultimatums, réquisitions, lobbying…) nous semblent d’une autre nature que celles utilisées par les associations et ne pourraient qu’apporter un avantage dans le rapport de forces actuel.

Le DAL86 aura pour but :
d’unir et d’organiser les familles et les individus, mal-logés ou concernés par le problème du logement, pour la défense du droit à un logement décent pour tous ;
d’exiger l’arrêt des expulsions sans relogement ;
d’exiger le relogement décent et adapté de toute famille et personne mal-logée ou sans logis ;
d’exiger l’application de la loi de réquisition sur les immeubles et logements vacants appartenant aux collectivités locales, à des administrations, à l’Etat, à des banques, à des compagnies d’assurance, à de gros propriétaires, à des professionnels de l’immobilier ;
plus généralement d’initier et d’organiser le soutien, l’information, la promotion d’action ayant pour but de remédier au problème des mal-logés et sans logis, notamment par des propositions visant à améliorer la législation sur le logement.

Publié dans actualités

Commenter cet article