Pondichéry-Goa, un livre enchanteur de Franck Pavloff

Publié le par dan29000

Visuel-3D-PONDICHERY-GOA-de

"L'homme blanc possède une qualité qui lui a fait faire du chemin : l'irrespect."

Henri Michaux, Un barbare en Asie 

 

Cette belle citation tirée d'un livre que je recommande souvent aux amoureux du "travel-writing" ouvre le nouveau bouquin de Frank Pavloff, sorti  le mois dernier. Sans nul doute ce nom vous dit quelque chose, même si l'auteur n'encombre pas les plateaux de télévision, comme d'autres (non pas de noms, on n'est pas sur un site People ici). Si je vous dis maintenant "Matin brun", voilà, je savais bien que vous connaissiez Franck Pavloff.

Retour en 1998 où cette nouvelle de douze pages à couverture rébarbative est publiée par un éditeur de poésie d'abord à 10 000 exemplaires lors du Salon du livre antifasciste de Gardanne alors que des élus de droite s'allient à des élus  du FN. Au fil des années, la petite plaquette va devenir un phénomène d'édition, voire un phénomène de société en atteignant un tirage d'un million d'exemplaires. Certes l'arrivée de Le Pen au second tour de la présidentielle y fut pour beaucoup, mais aussi la volonté des libraires de mettre cette nouvelle en avant, souvent sur le devant de leurs caisses. Un fort "bouche à oreille" fit le reste et ce fut une belle histoire pour mieux lutter contre la peste brune.

 

Malgré que l'on ne puisse le classer dans la catégorie, d'ailleurs parfois arbitraire, d'écrivain-voyageur, notre auteur est parti en Inde avec un simple carnet à spirale et un appareil photo. L'Inde c'est vaste, très vaste, alors il est impossible de découvrir ce surprenant pays en un voyage, alors mieux vaut en choisir une région, ou une ville, et  s'y laisser aller.

Franck Pavloff a choisi Pondichéry et Goa, là où l'Occident chrétien fit ses premières avancées.

Disons-le tout net, pour ceux qui ne connaissent pas encore l'Inde, ce récit de voyage est la parfaite introduction avant de partir, et pour ceux qui, comme moi, ont déjà eu la chance de parcourir cette terre de constrastes, la restitution est proprement incroyable, car au fil des pages c'est tous les aspects du pays qui prennent vie sous cette plume experte. L'Inde est multitude, multitude de langues, de bruits, de couleurs, d'odeurs, de saveurs, de religions, d'idées, de peuples, de recettes de cuisines...

 Que demander de plus à un écrivain que de nous faire voyager dans un fauteuil ?

Peut-être  nous donner l'envie de sortir du fauteuil pour aller voir là-bas comment les hommes vivent !

Pavloff réussit donc les deux, à chaque ligne nous découvrons avec lui, nous vivons avec lui, nous respirons avec lui dans ces deux villes marquées par les cultures de la France et du Portugal. Il possède aussi l'art du détail parlant. La cité portugaise est inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité, et Pondichéry est inscrite aux championnats de pétanque à la française !

Aux charmes du voyage viennent s'ajouter des éléments d'histoire et un ensemble de petites photographies en noir et blanc ponctuant le récit.

Il faut prendre le temps de lire ce livre, y plonger et se laisser envahir par un beau sortilège enveloppant.

A déguster en buvant un lassi cet été, juste avant de partir, ou en restant chez vous, pour partir quand même sur les routes indiennes découvertes par l'auteur.

Lequel auteur écrivit dans les années 90 quelques polars aux Editions Baleine (voir notre article) qui publient en ce moment un des pires fachos notoires. Nous aimerions savoir ce qu'en pense l'auteur de Matin brun.

 

Dan29000

 

 

A lire aussi le site de l'éditeur :

http://www.carnetsnord.fr/

 

Un autre livre du même éditeur :

Mouton, un roman hilarant et subversif de Richard Morgiève

 

Notre article sur Baleine :

Baleine moisie, Poulpe défunt et droit de retrait, triste histoire !  

 

PONDICHERY-GOA

Franck Pavloff

Carnets nord

2010 / 17 euros 

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article