Pour la création d'une coordination de défense de nos libertés publiques

Publié le par dan29000

 
urgent-nos-libertes-publiques-sont-menacees.jpg
Chers camarades, confrères ou amis

Jean Paul DUPARC (Le Patriote - NICE) a posté (lui-même?) cet après midi sur BELLACIAO (entre autre?) un article bref, relatant le comportement inadmissible de la police lors de la manifestation intersyndicale qui s’est déroulée à Nice ce jour .

Nous vous remercions d’en prendre connaissance ci-dessous.

NOUS DEVONS RÉAGIR SANS PLUS TARDER, D’AUTANT QUE DES LUTTES SOCIALES DURES SE PROFILENT POUR LES RETRAITES ET AVEC LES SANS PAPIERS, entre autres ! .

Tarnac, EDF, Saint Nazaire, Strasbourg, inculpés du 19 mars et j’en passe !

Agressions au TASER, Garde à vues et procédures abusives dénoncées par le bâtonnier de Paris...

C’est TRÈS GRAVE ce qui est en train de se passer dans ce pays.

Combien de temps encore allons nous attendre SANS AGIR?

Il FAUT créer une coordination nationale de défense des libertés publiques.

Il faut harceler , si besoin, nos orgas , politiques, associatives, et syndicales, pour qu’elles se bougent avec nous, et vite.

Il faut constituer au plus vite cet embryon de coordination unitaire, NATIONALE, dont les premiers objectifs semblent devoir être :

la constitution d’un réseau d’avocats militants,

un communiqué de presse pour dénoncer Nice

et l’organisation d’une manifestation nationale de défense des libertés publiques en France et contre la répression policière

C’est urgent.

Bellaciao est évidemment à la disposition de toutes les organisations et de tous les militants anticapitalistes et progressistes qui le souhaitent pour mettre en œuvre au plus vite cette proposition.

Inacceptables atteintes aux libertés publiques à la manifestation de Nice ce 21 janvier 2009

JEAN PAUL DUPARC, "Le Patriote COte d’Azur"

Témoignage :

Alors que la manifestation intersyndicale, d’un très pacifique climat, s’était mis en mouvement ce jeudi, la place Garibaldi, lieu de départ de la manifestation étant redevenue presque vide, une intervention policière inacceptable est venue souligner un climat d’atteintes aux libertés publiques.

Des policiers, présents en nombre se sont précipités vers deux manifestants du Snuipp-Fsu, encore présents sur la place, et portant des pancartes avec des phrases exactes et datées de Sarkozy, et des masques de carnaval à l’effigie du président de la République. Avec la volonté de les interpeller pour " injures au président de la République ".

Les élus communistes et républicains, venus participer à la manifestation et exprimer leur solidarité avec les salarié-e-s de la fonction publique, se sont alors interposés calmement pour dénoncer le caractère disproportionné et irraisonnable de cet "excès de zèle".

La réaction des forces de l’ordre a été brutale, cherchant à toute force à "embarquer" les deux manifestants placés en "état d’arrestation". Les élus et quelques manifestants encore sur place ont tenté d’empêcher ces arrestations arbitraires par une chaîne humaine de solidarité.

Gérard Piel, vice président du conseil régional a été molesté, et Adeline Mouton, conseillère régionale jetée à terre violemment. les deux jeunes manifestants arrêtés et embarqués ainsi que Pierre Bernasconi, enseignant gréviste, conseiller régional et président de l’Adecr06. un manifestant, également membre du Snuipp a été blessé et emmené par les pompiers, sur une civière à l’hôpital St Roch.

La manifestation qui se poursuivait a stoppé sur la place Massena pour manifester sa solidarité. une conférence de presse aura lieu dans l’après midi.

de dérapage en excès de zèle, la situation devient de plus en plus inquiétante dans la France sarkozyste et particulièrement dans la ville de son zélé Estrosi.

jeudi 21 janvier. 13h. jean paul duparc . directeur du patriote côte d’azur

De : jean paul duparc
jeudi 21 janvier 2010

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article97254

voir aussi les vidéos :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article97263

Publié dans actualités

Commenter cet article