Pour une circulaire de régularisation des sans-papiers

Publié le par dan29000

Solidarité avec les travailleurs-euses « sans-papiers » en grève.
Il faut une circulaire de régularisation !
La pétition a recueilli 46931 signatures depuis le 23 février 2010

Dans le prolongement du mouvement engagé le 15 avril 2008, 3000 travailleurs-euses sans papiers du nettoyage, de la sécurité, de la restauration, de la construction, de l'intérim… sont en grève depuis le 12 octobre 2009 sur leur lieu de travail ou sur leur secteur d'activité (siège de fédération patronale ou grande entreprise), pour gagner leur régularisation administrative et l'amélioration de leurs conditions de travail.

Ces travailleurs-euses sont nombreux et indispensables dans certains secteurs de notre économie (bâtiment, travaux publics, nettoyage, sécurité, restauration, intérim, aide à la personne, agro-alimentaire, confection…).
La plupart paient des impôts, cotisent (retraites, maladie, chômage...).
Ils ne prennent le travail de personne et bien souvent l’exercent dans des conditions particulièrement pénibles, parce que sans droit.

La CGT, la CFDT, L’Union syndicale Solidaires, la FSU, l’UNSA, la Ligue des Droits de l’Homme, la Cimade, le Réseau Education Sans Frontières, Femmes Egalité, Autremonde et Droits Devant se sont adressés par courrier au Premier ministre, le 1er octobre 2009, pour demander une circulaire ministérielle afin de permettre la régularisation de tous ces salarié(e)s !

La voix des cultures kremlin-bicetre , A.C.T.I.F (Accompagnement conseil a tous les immigrés et leurs familles), ACORT (L'assemblée citoyenne des originaires de turquie), ACTION CONSOMMATION, ALTERNATIVE LIBERTAIRE, ASDHOM (Association de défense des droits de l'homme au maroc), ASSOCIATION BALLON ROUGE, ASSOUEVAM (Association de soutien aux étrangers du val de marne), ASTI 93 (Clichy/bois -montfermeil), ASTI DE LA ROCHE-SUR-YON (Associations de soutien aux travailleurs immigrés), ATMF (Association des travailleurs maghrebins de france), ATTAC, AUTREMONDE, BELLACIAO, CEDETIM, CEFED27 (Collectif étrangers - français pour l'egalité des droits), CFDT, CGT, CGT DU SERVICE à LA PERSONNE PARIS, CGT-EDUC'ACTION CRETEIL, CIMADE, CIVCR (Collectif ivryen de vigilance contre le racisme et pour l'aide aux sans papiers), COLLECTIF DE VIGILANCE PARIS XII SUR LES DROITS DES ETRANGERS (Resf), COLLECTIF HAITI DE FRANCE, CONVERGENCE DES CULTURES, COORDINATION 93 DE LUTTE POUR LES SANS-PAPIERS, CRI (Coordination contre le racisme et l'islamophobie), DROITS DEVANT !!, F.A.S.E (Fédération pour une alternative sociale et ecologique), FAL (France amérique latine), FEMMES EGALITE, FRANCE AMERIQUE LATINE MARSEILLE, FSU (Fédération syndicale unitaire), FSU 94, FTCR (Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives), GROUPE NON-VIOLENT LOUIS LECOIN - DUNKERQUE, GU (Gauche unitaire), LA RIPOSTE, LDH (Ligue des droits de l'homme), LDH 75 (Fédération de paris de la ldh), LES ALTERNATIFS, LES VERTS - GROUPE DES JALLES, MAN NANCY (Mouvement pour une alternative non-violente, groupe de nancy), MRAP, MRAP 93, NAJE (Compagnie nous n'abandonnerons jamais l'espoir), NOUS PAS BOUGER, NPA (Nouveau parti anticapitaliste), NPA (Comité loire nord), PANTHERES ROSES, PCF (Parti communiste français), PCOF (Parti communiste des ouvriers de france), PG (Parti de gauche), PG 58 (Parti de gauche de la nièvre), RESF, RESOVIGI (Resovigi , r�seau de citoyens vigilants engag�s dans le soutien aux �trangers ), RESPAIX, ROUGE VIF 13, SNADGI-CGT SARTHE, SNADGI-CGT SARTHE 72 (Impots ), SNES-FSU 94, SNESUP-FSU, SNRT-CGT DE RADIO FRANCE, SNUIPP-FSU PARIS, SOLIDAIRES, SOLIDAIRES SUD EMPLOI MIDI PYRENEES, SOLIDARITE MIGRANTS, SUD EDUCATION, SUD éDUCATION AIN, UD CGT DE PARIS, UL CGT AUXERRE, UL CGT DE LA DEFENSE, UL CGT DE MASSY, UNION (Union d'associations latino-américaines en france), UNION PACIFISTE DE FRANCE, UNL (Union nationale lycéenne), UNSA, USI-CGT (Union syndicale de l'intérim cgt)

POUR SIGNER, C'EST LA /

http://travailleurssanspapiers.org/phpPetitions/index.php?petition=2&signe=oui


Publié dans actualités

Commenter cet article