PSA : quand Mayet, sénateur-maire UMP de Châteauroux ferait mieux de se taire

Publié le par dan29000

NPA 36 : PSA - Phrase de MAYET, sénateur-maire de CHATEAUROUX... LA HONTE !
de : NPA 36

 

 

 

Le Nouveau Parti Anticapitaliste de l’Indre tient à réagir aux propos scandaleux de Jean-François Mayet, sénateur, maire de Châteauroux et président de la Communauté d’Agglomération Castelroussine, concernant les licenciements chez PSA tenus dans la Nouvelle République du 16 Juillet :

 

 


« Bien sûr que j’ai de l’empathie pour les ouvriers qui vont perdre leur emploi mais Peugeot perdait 200 millions d’euros par mois, l’actionnariat familial devait bien faire quelque chose ». (sic)

"Peugeot perdait 200 millions d’euros par mois" déclare celui qui est devenu à lui seul une caricature de la droite extrême et du capitalisme le plus sauvage ! Faut-il lui rappeler que PSA fabrique "occasionnellement" des véhicules, mais que les profits proviennent notamment des filiales du Groupe PSA ? Et là pas de perte, qu’il se rassure !

Jean-François MAYET veut-il nous faire croire qu’il ignore les profits engendrés par ces filiales ? FAURECIA (production d’équipements) :chiffre d’affaires de plus de 4 milliards en 4 ans, GEFCO (groupe de transport et de logistique), chiffre d’affaires de 3 milliards dégageant 223 millions de bénéfices en 2011, et surtout la Banque PSA FINANCES qui bien que ne représentant que 3 % du groupe produit 40 % du résultat de PSA en 2011 avec un chiffre d’affaires de 1,8 milliard et un résultat de 507 millions d’euros ! A cela, il ne faut pas oublier les sous-filiales, notamment de la banque PSA FINANCES. Alors que MAYET se rassure, "l’actionnariat familial" , si cher à son coeur, était loin d’être au bord du gouffre !

"L’empathie" du maire UMP de CHATEAUROUX va sûrement plus vers le Président du Directoire de PSA, Philippe VARIN, qui a touché en 2010 un salaire de 3 253 700 €, et qui déclarait le 15 Février 2012 : "Notre situation financière reste robuste et sécurisée" , que vers les ouvriers victimes de la logique capitaliste et sacrifiés au profit des actionnaires et boursicoteurs..

Le Nouveau Parti Anticapitaliste espère que les propos insultants, mais fidèles à lui-même, de MAYET envers les familles touchées par ces suppressions d’emplois feront réagir les salariés des entreprises de l’Indre sous-traitantes de PSA. C’est un nouveau "doigt d’honneur" * que celui-ci vient d’envoyer à la classe ouvrière. Jean-François MAYET n’est plus dans la politique, mais dans la vulgarité.

(* lors de sa 1ère élection, Mayet avait fait un "doigt d’honneur" aux employés municipaux en grève....)

 

Nouveau Parti Anticapitaliste - indrenouveauparti HkL yahoo.fr

 

Publié dans actualités

Commenter cet article