Quand la mafia du bois blanchit son argent chez UBS

Publié le par dan29000

La mafia du bois blanchit son argent chez UBS

 


 

 

Un camion avec un chargement de troncs d'arbres coupés roule sur une route en terre au milieu de la forêt 
Camions transportant du bois coupé illégalement dans l'état de Sabah en Malaisie (Source: BMF)

L'état de Sabah, dans la partie malaisienne de Bornéo, possède un vaste réseau de zones naturelles protégées. Ses forêts tropicales abritent des espèces rares comme l'éléphant pygmée, le rhinocéros de Sumatra et l'orang-outan. Mais la nature est en danger. Depuis 2003, Sabah est dirigé par le gouverneur Musa Aman dont le clan s'enrichit systématiquement de la déforestation à Bornéo.  


La très influente famille Aman


Comme l'a découvert la Commission anti-corruption malaisienne (MACC), le gouverneur Aman a encaissé des millions en pots-de-vin en délivrant à des entreprises forestières des concessions pour le défrichage des forêts tropicales. Déjà en 2007, la MACC avait établit l'implication d'Aman portant sur 5000 troncs coupés illégalement dans des zones protégées. Frère du ministre des affaires étrangères et ami proche du procureur général, Musa Aman ne fait l'objet d'aucune plainte, malgré les preuves accablantes. L'enquête de la MACC est constamment entravée, y compris par la banque UBS.  


70 millions d'euros blanchis chez UBS


Au total, plus de 70 millions d'euros de pots de vins provenant du commerce de bois illégal auraient été blanchis sur les comptes de la banque suisse UBS. Selon le quotidien suisse
« Handelszeitung », un proche d'Aman a fait pour 15 millions de dollars de dépôts dans la filiale d'UBS à Singapour. « UBS a enfreint dans cette affaire des normes internationalement reconnues contre le blanchiment d'argent » écrit le Bruno Manser Fonds. « Nous avons pour cette raison demandé à la brigade financière et à l'autorité de contrôle bancaire suisses d'ouvrir une enquête sur la banque ». 

Demandons aux dirigeants d'UBS de coopérer avec les autorités et de bannir de leur clientèle les membres corrompus de la mafia du bois tropical. 


Début de l'action: 28 août 2012

 

SOURCE / SAUVONS LA FORET

Publié dans environnement

Commenter cet article