Quimper : un cinéma indépendant en danger de disparition, une pétition à signer

Publié le par dan29000

Pétition : POUR LE MAINTIEN D’UN CINEMA ART & ESSAI INDEPENDANT A QUIMPER

Pétition mise en ligne le 04/05/2010 , en partenariat avec : Association GROS PLAN
Elle sera envoyé à : Mairie de Quimper

Elle prendra fin le : 15/07/2010

Les Studios du Chapeau rouge constituent à Quimper une offre essentielle d’un cinéma d’art et essai depuis 1986 et fréquenté par 50000 spectateurs par an. Ce cinéma, actuellement situé aux côtés de la médiathèque des Ursulines, du Théâtre de Cornouaille, du Quartier et de l’Ecole des Beaux-Arts, fait partie intégrante du paysage culturel quimpérois et national : il participe à l’équilibre, à l’enrichissement et à la diversité du cinéma indépendant en France.  

PÉTITION, SIGNEZ !

Les Studios du Chapeau rouge constituent à Quimper une offre essentielle d’un cinéma d’art et essai depuis 1985, fréquenté par 50000 spectateurs par an. Ce cinéma, actuellement situé à côté de la médiathèque des Ursulines, du Théâtre de Cornouaille, du Quartier et de l’Ecole des Beaux-Arts, fait partie intégrante du paysage culturel quimpérois et national : il participe à l’équilibre, à l’enrichissement et à la diversité du cinéma indépendant en France.

L’actuel projet de la Ville de Quimper de la transformation des salles de cinéma en auditorium du centre des congrès, voté ce 30 avril 2010 à l’unanimité des élus de la communauté d’agglomération, Quimper Communauté, a occulté la dimension culturelle de cette activité cinématographique.
Le Maire, M. Bernard Poignant, évoque le transfert des 2 salles art et essai aux Arcades « comme une chance à saisir ».
De nombreux exemples en France ont prouvé l’échec des transferts des salles art et essai à l’intérieur d’un cinéma privé commercial. Ces transferts fragilisent le lien des spectateurs avec la salle et la programmation, l’objectif étant la découverte d’œuvres de qualité issues de toutes les cinématographies...


NOUS DEMANDONS :


1 - la garantie d’un cinéma indépendant dans un lieu clairement identifié, qui défend la plus grande ouverture grâce aux trois labels « recherche et découverte », « patrimoine » et « jeune public », ainsi que l’installation des bureaux de Gros Plan dans le cinéma même ;

2 - le maintien des emplois actuels ;

3 - le refus d’une cohabitation dans les Arcades si elle implique un accueil indifférencié et une influence à court terme sur la programmation, c’est-à-dire la perte de l’autonomie et l’indépendance du cinéma.

La disparition des deux salles de cinéma aussi emblématiques à Quimper serait un exemple désastreux de la fragilisation du cinéma d’art et essai en Finistère et en France, et entrerait en contradiction totale avec la promesse électorale de 2008 (rénovation des Studios du Chapeau Rouge) et l’engagement de la politique culturelle de la Ville.

SIGNEZ !

 

Pour signer, c'est là :

 

http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php?id=92 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article