Radio : France Musique : semaine et nuit Bill Evans...

Publié le par dan29000

FRANCE MUSIQUE / HOMMAGE A BILL EVANS

 

OPEN JAZZ A 19 H 


Jeudi 16 septembre Concert du 5 novembre 1976 à Radio France
avec Eddie Gomez (basse) et Eliot Zigmund (batterie)

Vendredi 17 septembre Concert du 26 novembre 1979 à l’espace Cardin
avec Marc Johnson (basse) et Joe LaBarbera (batterie)

Cerise sur la rondelle (?), pour les insomniaques, c’est Yvan Amar qui prendra le relais ce samedi de 1h à 7h, pour LA nuit Bill Evans, avec un programme à faire pâlir un aoûtien en overdose de mélanine.

 

nuit Bill Evans par Yvan Amar

dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 septembre
de 1h à 7h
Bill Evans, mort depuis trente ans, n’est pas une star : c’est un mythe ! Il est aussi ce que le jazz a produit de plus proche du chant des sirènes : une beauté qui vous entraîne au fond de vous-même, vous étreint au point qu’il faut parfois s’en défendre…
Mais si tous les pianistes qui sont venus depuis reconnaissent son influence primordiale, elle est bien difficile à cerner : révolutionnaire de velours, révolutionnaire d’œillets, il a évidemment inventé une nouvelle harmonie, ouverte, « modale », en croisant le be-bop, Scriabine et Debussy, qui irrigue encore toute la musique d’aujourd’hui. Mais il serait absurde de n’en faire qu’un coloriste impressionniste : son sens de la forme, son intuition de l’architecture, son habileté de jongleur immobile, son swing incomparable viennent irradier les nouveaux accords qu’il propose : sa nostalgie est incandescente !

Cette nuit propose un parcours dans ses enregistrements les plus marquants, en suivant quelques fils:

Un sideman d’exception
Un pianiste-orchestre en solo
L’audace du trio équilatéral
L’alchimiste timide qui donne vie aux idées de quelques mégalomanes talentueux (Miles, George Russell)
Le cinéma intérieur (Walt Disney, MASH, Spartacus, Les musiques de Michel Legrand)
Le chant du cygne désespéré

entrecoupé de quelques témoignages : Paul Motian, George Russell, Helen Merrill, Marc Johnson, Elliott Zigmund...


Source : FRANCE MUSIQUE


Publié dans musiques

Commenter cet article