Ravages, un thriller efficace et édifiant, d'Anne Rambach, chez Rivages

Publié le par dan29000

 

ravages02.jpg

 

 

 

 

 

 

  Souvent, dans les polars, ceux qui enquêtent, en solo ou en duo, sont des hommes. Pas ici, et c'est tant mieux. Ni privés, ni flics d'ailleurs... Un duo de femmes, de femmes journalistes. Déjà cela nous met dans de bonnes dispositions en débutant notre lecture, d'autant plus que nous avons toujours pensé que le vrai boulot d'un journaliste, justement, c'était d'enquêter.


  Enfin normalement.


  Le point de départ de ce passionnant thriller est justement le décès d'un très célèbre journaliste d'investigation. Suicide, dit-on... Une lettre expliquerait son geste désespéré par des poursuites judiciaires. On peut penser à Denis Robert et sa longue enquête sur les méfaits de Clearstream. Dominique André enquêtait sur une sombre affaire d'amiante. Disons plutôt, scandale de l'amiante, scandale sans fin.


  Les deux amies journalistes, Diane et Elsa, avec le soutien de l'éditeur du défunt, vont tenter de comprendre, ne croyant pas vraiment à un suicide, d'autant plus que le journaliste se sentait menacé, et n'était pas du genre à se laisser impressionner.


  Dès lors une machine infernale va se mettre en place autour des deux femmes.


  Classique penserez-vous...


  Pas vraiment, car tout au long de ce thriller, Anne Rambach, qui est elle aussi journaliste et scénariste, ayant signé plusieurs thrillers, va nous proposer avec brio un second livre dans le premier. Une sorte de document inséré dans le roman, presque une esquisse de dossier nous offrant ce que chacun devrait savoir, au minimum, sur le scandale inouï de l'amiante. Lire nos deux articles précédents sur ce sujet très actuel dans l'hexagone où les pouvoirs politiques en place, hier comme aujourd'hui, influent sur la justice qui ne semble pas presser d'en finir avec cet énorme scandale sanitaire. Un crime de masse (100 000 morts en France, 500 000 en Europe). Dès le début du vingtième siècle, l'on savait que l'amiante était mortelle. Elle ne fut interdite en France seulement en 1997. On comprend dès lors, que ces "crimes en réunion" ne furent pas uniquement ceux des industriels, mais aussi ceux des politiques et d'une partie du corps médical.


  Dès la première moitié de Ravages, l'on sent que l'auteur a vraiment travaillé son sujet, un sujet délicat, car en pleine actualité, où encore récemment les victimes françaises manifestaient dans les rues de Paris, face au blocage de la justice, le procès étant chaque année repoussé... Avec un talent remarquable, elle distille des informations qui viennent alors crédibiliser les pérégrinations de nos deux enquêtrices sur les traces de criminels qui sont bien plus effroyables que le pire tueur en série. Aucune excuse pour les coupables, pas même celle de la folie, comme peuvent le revendiquer certains tueurs de masse.


  Le challenge de ce thriller était de ne rien céder sur les codes habituels du thriller... Ce qui est réussi, car il est difficile de refermer le bouquin avant la fin... Autre challenge, faire passer dans un roman assez d'éléments historiques pour que chaque lecteur ne souhaitant pas se plonger dans les nombreux essais sur le sujet, en sache vraiment beaucoup plus à la fin du livre. Avec une grande honnêteté, Anne Rambach nous offre en fin de volume ses sources.


  Un roman en adéquation totale avec le propos développé par notre site depuis quatre ans, créer c'est résister, quand les mots ou les images, permettent de résister, dénoncer, faire prendre conscience de pratiques criminelles qui demeurent impunies.


  Ravages, le titre est bien choisi, ravages pour les dizaines de milliers de victimes durant des dizaines d'années. En France l'amiante est toujours bien là et les morts vont continuer encore et encore. En Russie, Brésil, Inde, l'amiante ne cesse de se développer, la fibre tueuse poursuit ses ravages. Un roman qu'il faut lire, et faire lire.


  Et en prime, au fil des pages, de magnifiques descriptions qui permettent au lecteur, parfois accablé par tant de noirceur réaliste, de se ressourcer.

Un thriller en forme de porte d'entrée sur une réalité effrayante, un roman qui ne peut laisser personne indifférent.


  Une complète réussite sur un sujet difficile.

 

 

Dan29000

  

 

Ravages

Anne Rambach

Editions Rivages / Thriller

2013 / 400 p / 21,50 euros

Photo de couverture / Nanda Gonzague

 

 

 

Voir le site de l'éditeur

 

VOIR AUSSI LE SITE DE NANDA GONZAGUE, photographe

 

Et le site d'ANNE et MARINE RAMBACH 

==============================================================

 

"Je n'ai jamais vu un terroriste tuer autant de personnes que des logiques économiques sordides ont pu le faire dans l'affaire de l'amiante."

 

Marc Trévidic, juge antiterroriste

 

================================================

 

amianteLire nos articles récents sur deux essais, l'un datant de 2012, l'autre de 2008


Eternit, la fibre tueuse


Amiante et Eternit, fortunes et forfaitures

 

SITES RESSOURCES :

 

Voir le site de l'ANDEVA, association nationale des victimes de l'amiante

 

Voir aussi le site CAOVA

 

Et aussi  Ban Asbestos France

Publié dans lectures

Commenter cet article