Renaud le retour : Molly Malone dans les bacs ce lundi

Publié le par dan29000

Renaud est toujours vivant, bonne nouvelle. Après une longue absence le  chanteur d'Hexagone nous revient avec un album entier consacré à la musique et à l'esprit irlandais. Il n'est pas le seul ici à aimer l'Irlande...D'autant plus depuis la déception infligée à  tout un peuple par un riche tricheur joueur de foot à la main qui n'a pas fini de se faire huer sur tous les terrains européens.
Le nouvel album est dans les bacs aujourd'hui, 13 titres à savourer en pensant aux Pogues, au rugby, aux moutons, aux pubs, à une bonne bière...ou à un bon malt, bref c'est l'Irlande, petit pays mais grand esprit de fighting  toujours prêt à foutre dehors un régiment d'occupants anglais...
On en reparlera de cet album dans quelques jours, en attendant  voici quand même un titre :

VAGABONDS

Sur des wagons ouverts que nous prenions clandestins
On a suivi des rails pourvu qu'ils aillent loin
Vers une vie meilleure, un boulot et du pain

Vagabonds nous étions sans un rond
Et aux quatre vents nous bourlinguions
Nous avions laissé dernière nous l'Ulster
Pour une vie de routard de misère

Les villes industrielles du nord-ouest on connaît
Ils nous l'ont joué belle quand les usines ont fermé
L'acier le charbon, on a tout essayé
Toujours en rêvant d'aller vers l'océan

Vagabonds nous étions sans un rond
Et aux quatre vents nous bourlinguions
Nous avions laissé dernière nous l'Ulster
Pour une vie de routard de misère

Vagabonds nous étions sans un rond
Et aux quatre vents nous bourlinguions
Nous avions laissé dernière nous l'Ulster
Pour une vie de routard de misère

J'ai croisé des hommes aussi démunis que moi
Des bêtes de sommes qui se demandaient pourquoi
Pourquoi ce système qui s'écroule aujourd'hui
Fait s'écrouler les rêves de toute une vie

Vagabonds nous étions sans un rond
Et aux quatre vents nous bourlinguions
Nous avions laissé dernière nous l'Ulster
Pour une vie de routard de misère

Vagabonds nous étions sans un rond
Et aux quatre vents nous bourlinguions
Nous avions laissé dernière nous l'Ulster
Pour une vie de routard de misère
_________________________________________________________
Le clip officiel n'est pas encore disponible, mais il y a tout de même cela :

Publié dans musiques

Commenter cet article

Sylvie 23/11/2009 12:16


Salut Daniel,
en fait c'est pas un commentaire, le commentaire ce sera dans quelques jours quand j'aurai écouté le disque. Je pensais l'acheter à midi au leclerc, en fait je vais attendre demain pour le prendre
chez une disquaire du centre ville.
Je pourrai te faire une copie si ça t'intéresse. J'ai vu Renaud hier aux infos, à peine reconnaissable, mais m'a paru en meilleure santé et puis quand il parle, malgré la voix bien cassée, il
est toujours le même : paniqué au début de l'interview, ça va mieux en parlant, toujours la même tristesse profonde, le même amour des gens, de la tendresse, hésitant entre désabusement et
colère.
Bises
Sylvie


dan29000 23/11/2009 12:17


OK, thanks