Rendre la raison populaire, de Michel Onfray, Editions Autrement

Publié le par dan29000

rendre_la_raison_populaire_01.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     D'une catastrophe peut naître une belle histoire.

   Ce fut le cas en 2002 où la gauche absente du second tour, fut remplacée par le Front national. Ce cataclysme sans précédent engendra la création de l'Université populaire de Caen qui fêta donc ses dix ans l'an passé, et reprend ses travaux en ce moment.

 

  Un projet qui, au départ, n'était pas vraiment évident, et à l'arrivée le succès que l'on connait. Il était donc nécessaire de revenir sur ce parcours qui permet, chaque année, à des centaines de personnes, de réaliser le souhait de Condorcet, à savoir, "une instruction qui rende la raison populaire."

 

  Depuis les Lumières, l'on sait que le savoir libère. C'est ce processus mis en place par Georges Deherme afin d'instruire la classe ouvrière que Michel Onfray reprend en proposant une contre-histoire de la philosophie, tentant ainsi de rompre avec le formatage intellectuel de l'université française. Saine et vivifiante rupture avec la tendance actuelle à la commercialisation des savoirs et aux dogmatismes ambiants.

 

  Un texte écrit à la faveur d'une semaine de Cerisy-la-salle intitulée "Les Universités populaires, hier et aujourd'hui". Onfray, avec clarté et concision, nous explique ce que n'est pas cette aventure. Un salutaire contre-pied à l'université institutionnelle, sans toutefois tomber dans le "bavardage" des cafés philo que l'auteur dénonce aussi à juste titre. Mais un grand souci intempestif du concret. Le dispositif collectif de Caen étant ouvert au cinéma, à la psychanalyse, à l'art contemporain, au jazz, ou encore à l'érotisme littéraire. Sans oublier, car cela est important, l'université du goût d'Argentan, créée par la suite. L'esprit d'Epicure planant sur les deux assemblées.


  Une université qui ne cherche pas à modifier le monde par le haut, et heureusement vu le résultat de ceux qui le tentèrent, mais à modifier les choses par le bas, une sorte d'effet papillon philosophique.

Indépendance, décentralisation et gratuité, entre autres, sont les caractéristiques de cette université que chacun peut ensuite écouter durant l'été sur France culture.


  A quoi sert la philosophie ?


  A vivre, et à "se faire libre" disait Nietzsche. En écho, ce petit livre euphorisant où, en prime, Onfray répond aux multiples attaques dont il est l'objet depuis quelques années, suit un chemin identique de partage et de dialogue. Juste le plaisir d'apprendre... Apprendre à faire la cuisine ou apprendre la philo pour les enfants dans un atelier, éviter l'élitisme. Une forme de résistance, car résister, c'est créer. Michel Onfray a créé avec d'autres ces deux universités, et cela fonctionne toujours bien dix ans après. Ce livre nous restitue cette belle histoire.

 

  Alors si vous ne pouvez pas être présent à Caen chaque semaine, lisez ce livre pour bien saisir l'importance de cette expérience collective réussie.

 

 

Dan29000

 


 

 

Rendre la raison populaire

Michel Onfray

Colllection "Universités populaires & Cie"

Editions Autrement

2012 / 96 p / 12 euros


 

Voir le site de l'éditeur


 

Et le site de Michel Onfray

 

 

Enfin un site SUR Michel Onfray

 

 

===============================

 

 


Publié dans lectures

Commenter cet article