Rennes : 10 ans du Collectif contre les expulsions et pour l'immigration

Publié le par dan29000

Les 10 ans du collectif contre les expulsions et pour l’immigration

 par rennes info

2002 - 2012 = 10 ans

C’est l’âge de Sarkozy au pouvoir !

C’est aussi l’âge du collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes !

Venez « fêter » l’anniversaire du second !


Samedi 28 avril 2012

- 10h : Rassemblement et café pour tout le monde place de la gare puis départ en manifestation.
- 12h : Arrivée au marché du Blosne puis décoration de la place Zagreb et pique-nique.
- 15h : Rendez-vous à l’aéroport St-Jacques puis marche sur le centre de rétention
- 16h : Arrivée au centre de rétention puis concerts, discussions, apéro ... et sûrement : « police partout, justice nulle part ».

En décembre 2001, quelques personnes manifestaient la volonté de créer un collectif de soutien aux personnes sans-papiers à Rennes. Il fallut attendre le premier tour des élections présidentielles d’avril 2002 et le choc « Le Pen au second tour » pour que ce collectif parvienne à devenir ce qu’il est aujourd’hui...


Qu’est-ce qu’on voulait et qu’est-ce qu’on veut toujours ?
10 ans de lutte contre la politique d’immigration, contre les expulsions, contre la xénophobie d’Etat, contre le racisme d’Etat, contre la droitisation du rapport à l’immigration !

10 ans de lutte pour la régularisation de toutes les personnes sans-papiers, pour des logements, pour le droit au travail, pour la libre circulation et la libre installation des gens dans le monde.

Comment on luttait et comment on lutte toujours ?
10 ans d’assemblées générales hebdomadaires à la Maison Internationale de Rennes qui ont vu la participation active de plus de 300 personnes et qui en ont vu passer des centaines d’autres, avec ou sans papiers, étrangères ou françaises !

10 ans de discussions, de consensus, d’actions qui ont réuni des « soutiens », des « migrants », des « sans-papiers ».

10 ans de joies et de tristesses, de rires et d’engueulades, de rencontres et de divisions, de concerts et d’ennui, d’espoir et d’angoisse, d’utopie et de trahison, de sans-papiers libéré-e-s et de sans-papiers emprisonné-e-s ou expulsé-e-s...

10 ans de relations plus ou moins détendues avec d’autres organisations, avec des squats, avec des politiques, avec des soutiens, anonymes ou non.

10 ans de participation à la Coordination régionale Bretagne Pays de Loire solidaire des personnes immigrées qui réunit une quinzaine de villes.

Qu’est-ce qu’on faisait et qu’est-ce qu’on fait toujours ?
10 ans de tracts et d’info sur tous les sujets liés à l’immigration et aux sans-papiers.

10 ans d’occupations de la préfecture, de la DDASS, de la direction du travail, de la mairie, du conseil général, du conseil régional, de la cité judiciaire, d’églises, de l’UMP, du PS...

10 ans d’occupations amies dans les universités, les syndicats, les centres sociaux, les maisons de quartier, les lieux culturels, les associations, les églises, etc., pour réclamer un logement pour toutes et tous, avec ou sans papiers.

10 ans de manifestations et de distributions de tracts dans la rue, place de la mairie, à la préfecture, sur les marchés, au centre de rétention de St Jacques...

Comment Sarkozy a réagi à notre lutte ?
10 ans de répression avec des évacuations policières, des fichages RG, des arrestations arbitraires, des contrôles d’identité, des convocations judiciaires, des rappels à la loi...et même un procès contre notre liberté d’expression.

Bilan = 10 ans de réussites et d’échecs.

Et maintenant ? Ben on « fête » ça ! ... Puis on continue !

 

Source : RENNES INFO

Publié dans actualités

Commenter cet article