Rennes : 7e semaine internationale de solidarité avec le Pays Basque

Publié le par dan29000

[Rennes] 7e semaine internationale de solidarité avec le Pays Basque

 

 

 

Euskal Herriaren Lagunak-Roazhon

 

 


Nous ne pouvons pas être libres sans eux.
Liberté pour les prisonniers-ères et réfugiés-ées politiques basques.

 

 


- Lundi 4 mars à 19h, projection de « Barrura begiratzeko lehioak » (« Fenêtres pour regarder à l’intérieur », documentaire, 5 réalisateurs pour 5 prisonniers basques) suivi d’un débat avec une ancienne prisonnière politique basque.

- Mardi 5 mars à 20h, projection du documentaire « An Digemer. Droit d’asile en Bretagne » sur l’accueil des réfugiés basques dans les années 80/90 en Bretagne.

- Mercredi 6 mars à 20h, conférence débat avec des représentants de l’association internationaliste basque « Askapena ».

Lieu : 1675 bar-Tavarn, 44 rue Legraverend, Rennes.


7e semaine internationale de solidarité avec le Pays Basque


Nous ne pouvons pas être libres sans eux.

Liberté pour les prisonniers-ères et réfugiés-ées politiques basques.


Askapena, Organisation internationaliste basque, appelle à participer à la VIIe Semaine internationale de solidarité avec le Pays Basque, 2-10 mars 2013.


La nouvelle phase de notre processus de libération est marquée par le maintien de mesures répressives par les États espagnol et français, ce qui empêche une résolution politique du conflit. En ce sens, pour continuer à avancer dans notre lutte, il est essentiel et urgent d’affronter la situation des prisonniers-ères et des réfugiés-ées politiques basques, des centaines de personnes privées de liberté ou forcées de quitter leur foyer en raison du conflit dont ils doivent participer à la solution.

Avec des manifestations massives, comme celle de Janvier dernier qui a attiré plus de 100.000 personnes, la société basque exige la fin d’une politique d’extermination fondée sur des mesures d’urgence comme la dispersion des prisonniers-ères loin de chez eux, l’emprisonnement de militants-es politiques, le fait de maintenir en prison des personnes malades, et l’application de la réclusion à perpétuité cachée. Son abrogation sera un premier pas vers une résolution qui doit comprendre nécessairement la libération et le retour chez eux des prisonniers-ères et des réfugiés-ées.

Car ils ont été, sont et restent les protagonistes du long processus de construction nationale et sociale entamé par le Pays basque il y a des décennies. Une lutte qui continue dans un contexte marqué non seulement par l’immobilisme répressif des États, mais aussi par une crise et une offensive du capital qui condamne un nombre croissant de peuples et de personnes, au Pays Basque et dans le monde, à la misère. Une lutte qui, par conséquent, doit compter sur elles et eux, parce que nous avons besoin de les avoir libres dans les rues du Pays Basque, non seulement pour une question de justice fondamentale et parce que c’est une exigence de la majorité de ce peuple, mais aussi parce qu’ils et elles sont essentielles pour avancer ensemble dans la construction d’un Pays basque libre et socialiste.

Et c’est justement dans cette lutte que, année après année, le réseau de solidarité avec le Pays basque, Euskal Herriaren Lagunak, inscrit son travail politique. Un réseau de solidarité qui, à partir des authentiques principes internationalistes, assume comme sienne la lutte pour la libération nationale et sociale de notre peuple. C’est pourquoi cette VIIe Semaine internationale de solidarité avec le Pays basque sera une semaine pendant laquelle, encore une fois, depuis l’Amérique latine et d’autres peuples européens, des camarades des secteurs populaires vont exprimer leur claire volonté politique internationaliste de se joindre au sentiment populaire de notre peuple revendiquant la nécessité d’une solution pour les prisonniers-ères et les réfugiés-ées politiques basques, y compris l’abrogation des mesures d’urgence ainsi que leur libération et leur retour au Pays Basque.

Parce que pour le peuple Basque aussi bien que pour les autres peuples solidaires, il est clair que ne pouvons pas être libres sans eux.

1675 bar-Tavarn, 44 rue Legraverend, Rennes. tel : 09 52 26 37 49

Comité breton de solidarité avec le peuple basque-Rennes tel : 06 63 69 98 82

 

 

 

 

SOURCE / RENNES-INFO.ORG

Publié dans actualités

Commenter cet article