Rennes : défendons le droit à la récupération devant le Tribunal de grande instance

Publié le par dan29000

 

 

Convoqué au tribunal de Rennes pour de la récup’

lundi 9 mai 2011, par rennes info

 

 


Quelques personnes sur Redon (35 Ille et Vilaine) vont se retrouver pour manifester au pied du Tribunal de grande instance de Rennes, afin de dire non aux lois qui considèrent toute personne récupérant des objets en déchetterie comme étant un voleur.

Pourquoi et pourquoi maintenant ?

 

 

 

 


Le 11 avril, un ami (toujours prêt à donner et a remettre en état quand il sait faire) s’est fait dénoncer par un salarié de l’entreprise sous traitante qui relève les déchets de Sainte Marie (35) à 10h30, hors des heures d’ouverture (sous prétexte de lui "enlever le pain de la bouche" ... ???)
Peu de temps après, la police intervenait à son domicile pour vol de 2 sacs en nylon, une lampe en cuivre, un morceau de ferraille et des bricoles... Il passera devant le délégué du procureur au tribunal de Rennes le jeudi 12 mai à 14h30 adresse : TGI cité judiciaire 7 rue Pierre Abelard.

Au delà de cette histoire, la question qui est posée face aux déchetteries : a-t-on le droit de prendre des objets en vue de les réhabiliter ? A priori non et pour certaines clairement non (les salariés ont obligation d’interdire la récupération, des "supérieurs" passent vérifier que les salariés font bien leur boulot d’interdire : ex : déchetterie d’Herbignac (44)).
Pourtant tout ceci n’est qu’un règlement intérieur : qu’en est-il de la loi ?

D’un côté voleur, de l’autre éco-citoyen.
De notre côté, en mettant en place une permaculture sur 1 Ha, nous utilisons aussi et très souvent la récup’ : nous avons eu des refus sur certaines déchetteries, et de l’autre côté il faut souvent se mettre en lien avec le "gardien" du site (des fois un peu d’hypocrisie ne fait pas de mal ...hum ! ...), mais qu’en sera-t-il le jour où, comme dans certaines déchetteries, on ne pourra plus trouver une personne conciliante qui nous fait confiance ?

La déchetterie est un lieu public et appartient à la mairie, mais la gestion est à la charge d’une entreprise privée.

La récupération d’objets est sociale, car elle touche le plus souvent les "pauvres" ou "personnes défavorisées" qui trouvent dans cette pratique le moyen de ne pas acheter des produits (peut-être est ce là le hic !) par rapport à leur bourse.

Cette pratique est aussi écologique, car elle permet à un objet d’être réutilisé ou légèrement transformé pour une autre utilisation au lieu d’être recyclé, ce qui impose le plus souvent la même quantité d’énergie que la construction, tel le verre ou encore l’aluminium. Quant à d’autres, il ne peuvent être recyclés : certains sont simplement enfouis (ancienne méthode) sous terre, tels les frigos et les congélateurs car leur isolant de polyuréthane n’est pas recyclable et parce que le coût pour les "nettoyer" serait trop important, même le carton ne peut être recyclé lorsque celui ci est mouillé...


Pour ceux ou celles qui sont intéresséEs ou qui se sentent concernéEs, rendez-vous au tribunal de Rennes le jeudi 12 mai à 14h30 adresse : TGI cité judiciaire 7 rue Pierre Abelard Rennes !

Co-voiturage à partir de Redon, contact : davcemp@yahoo.fr

Source : courriel

 

Publié dans environnement

Commenter cet article

Mitsuko 11/05/2011 10:46



Bonjour Dan,


C'est surprenant tout cela car il y a toujours eu des gens plus ou moins bricoleurs qui venaient chercher des rebuts pour certains mais intéressants pour
ceux qui bricolent ...


Ca ne fait de mal à personne et ce n'est pas du vol ... donc c'est quoi le problème ... Et dans les déchetteries, souvent les personnes qui demandent si ils
peuvent prendre tel ou tel truc, la personne en charge de la déchetterie ne dit pas non ... enfin, chez nous, c'est comme ça ...


Bon mercredi à toi, Dan. A bientôt. Bises.


Mitsuko



dan29000 11/05/2011 10:59



tu as raison ici aussi, mais certains font du zèle et la justice n''a sans doute rien d''autre à faire, comme pour les voleurs de pommes ou de poules, bien entendu c plus simple et rapide
pours  leurs stats de condamner les pauvres que de poursuivre les notables ou les banquiers, ce qu'on nomme la délilnquance en cols blancs, on pourrait dire dans le jargon politique de
gauche :


la justice de classe...


Selon que vous serez puissants ou misérables...ETC