Rennes / Expulsions : La municipalité se déshonore

Publié le par dan29000

La mairie de Rennes se déshonore
NPA 35

Une trentaine de personnes sans hébergement, dont des femmes et des enfants, soutenue par le DAL 35, s’était mise à l’abri dans des anciens logements inhabités, appartenant à la ville de Rennes.
Dans l’après-midi du vendredi 6 novembre, la mairie les a fait expulser par les forces de « l’ordre ».

En pleine trêve hivernale, la municipalité de Rennes, rejetant la responsabilité de cet hébergement sur la Préfecture, a fait de choix de garder des logements vides et de laisser dans ses rues, des femmes et des enfants.

Quand sous nos yeux, une personne est en train de se noyer et que nous avons une bouée à lui lancer, nous n’attendons pas l’arrivée des secours.

Vendredi 6 novembre, la mairie de Rennes s’est déshonorée.

Les pouvoirs publics présents en Ille-et-Vilaine, qu’ils soient locaux ou nationaux, porteront la responsabilité des drames qui vont se jouer cet hiver dans nos rues.

Le NPA 35 condamne cette décision et demande un plan d’urgence pour mettre à l’abri avant les grands froids, toutes les personnes à la rue.

Publié dans actualités

Commenter cet article