Rennes, squat de Pacé : communiqué du DAL 35

Publié le par dan29000

Communiqué de presse FNARS 35


dal-3Le Dal35  dénonce  l’ambiguïté de ces propos.

Faut-il ne rien faire parce que « La bonne volonté militante ne suffit pas » ?


 « La bonne volonté militante ne suffit pas » mais l'absence de toute intervention depuis 3 ans "d'associations spécialisées dans l'urgence sociale et l'accueil de demandeurs d'asile" sur les squats de migrants de Rennes et Rennes-Métropole indique clairement les limites actuelles de leurs compétences. 

Noublions pas les appels des travailleurs sociaux au Dal35 pour les personnes à la rue dont ils ne savent quoi faire ; le Dal35, dernier recours avant la rue

Le Dal35 rappelle qu'aujourd'hui  l'urgence est de donner avant tout un toit à tous.

Pour mémoire, plusieurs centaines de personnes sont quotidiennement à la rue à Rennes.
Cette situation est la résultante de la remise en cause systématique de l'accompagnement social, sans que cela ait provoqué les résistances ou tout au moins des réactions de la part des dirigeants des fédérations et associations qui ont laissé faire ou voire se sont associées à certaines politiques qui allaient à l'encontre de l'éthique des salariés et contre les intérêts des migrants.

Le Dal35 s'oppose à toute idée de " concurrence" entre les publics qui pourrait être utilisée et trouve pour le moins maladroit d'opposer compétences militantes et compétences du travail social.

Profiter d'un fait divers pour tirer la sonnette d'alarme est  redoutable et laisse libre cours aux interprétations diverses.

S'associer et participer aux diverses manifestations des associations militantes concernant le mal logement ou l'absence de logement, voire d'hébergement nous semble la meilleure méthode pour interpeller la préfecture et les élus d'Ille-et-Vilaine !

Publié dans actualités

Commenter cet article