Rennes : un camping pour les demandeurs d'asile !

Publié le par dan29000

dal-rennes.jpg

 

 

 

 

 

 

Un camping dans le centre de Rennes
Vendredi soir, 25 demandeurs d'asile à la rue, majoritairement venus de Mongolie mais aussi d'Ukraine et de Somalie, aidés par des militants et sympathisants du Réseau logement et de Dal35, ont monté un campement sur un terrain vague situé face au métro Jacques Cartier.

Un peu plus tard la police constatait les faits.

Le lendemain matin, ne voyant rien venir, nous avons informé directement la Ville de Rennes de notre présence et demandé l'installation de sanitaires et d'un point d'eau.

Peu après, le directeur de la société Territoire, propriétaire de terrain, précisant avoir été averti par la Ville de Rennes du campement, nous informait de son intention de demander aux forces de l'ordre une expulsion.

En début d'après-midi, constatant que mise à part cette dénonciation, la Ville de Rennes ne se manifestait toujours pas, nous avons rappelé l'élue de permanence. Celle-ci nous a précisé que l'hébergement des demandeurs d'asile était de la compétence de l'Etat et que la municipalité rennaise s'opposait à toute assistance aux demandeurs d'asile à la rue, quels que soient les urgences et les besoins.

A 15H00 le Réseau Logement, qui avait appelé à un rassemblement de soutien place de la Gare, réunissait une centaine de militants. Le cortège a pris la direction du campement pour à son tour investir les lieux.

Sur place, après un bref rappel des faits, les organisations décidèrent après concertation de la suite à donner à cette action.
Constatant une nouvelle fois le refus de la municipalité rennaise d'intervenir, l'affirmation préfectorale de laisser ces personnes à la rue malgré ses obligations légales et l'incapacité matérielle d'établir un campement durable aux conditions de vie acceptables sans aide des pouvoir publics, la décision de lever le camp a été prise.

Le Dal35 a logé immédiatement tous les sans-abri présents. De nombreuses associations se sont engagées à poursuivre la lutte et soutenir les actions du Dal35, matériellement et physiquement.

Cette journée confirme la volonté commune des organisations de lutter ensemble pour le respect des droits et de la dignité des personnes à la rue. Nous nous en félicitons et remercions tous les participants. Hélas, elle démontre aussi le constat que les mobilisations et interpellations des pouvoirs publics, aussi utiles et nécessaires soient-elles, n'apportent pas les solutions immédiates et indispensables à prendre.

Le Dal35 se voit donc dans l'obligation de rappeler que seules les réquisitions donnent temporairement un hébergement à ceux qui en sont injustement privés, en vertu de considérations politiques ou financières. Le Dal35 entend bien poursuivre dans cette voie.

Affaire à suivre donc !

 

Source : DAL 35 

Publié dans actualités

Commenter cet article