RESF Lille : solidarité avec Jean Christophe Kouka, enfermé en centre de rétention

Publié le par dan29000

Communiqué RESF Lille

 


 

Jean Christophe KOUKA habite Grigny. Depuis 21 ans, il vit en France.


VINGT et UN ANS de présence, vingt et un an d'études, de travail,
d'engagement dans la vie de sa commune, de la France qui est devenue son pays, son chez lui.
Contrôlé à un péage , il est arrêté, placé au centre de rétention de
Lesquin dans l'attente de son expulsion vers le Congo-Brazzaville son pays de naissance qu'il n'a pas vu depuis 21 ans!
 
>
>
>
> Monsieur KOUKA est originaire de Brazzaville au Congo. Il est arrivé en
> France le 5 janvier 1990 muni de mon passeport avec visa.
>
> Il a quitté son pays afin de rejoindre ses trois sœurs qui résident en France : deux d’entre elles sont de nationalité française et la  troisième a un titre de séjour en cours de validité. Il n’a aucun attache au Congo.
>
> Il a déposé une première demande de titre de séjour en 1997 pour « vie
privée et familiale » en France mais sa demande a été rejetée. Avec l’aide de la Cimade de Massy, il a déposé un recours contre cette décision, sans succès.
>
> En 2002, il a déposé une nouvelle demande de titre de séjour pour 10 ans mais sa demande a été une nouvelle fois rejetée.
>
> En 2005, il rencontré une compatriote congolaise avec qui il souhaitait
> avoir un enfant. Ils ont été tous deux suivis à l’hôpital Cochin à Paris pour une procréation médicalement assisté. C’est dans ce cadre, qu’il a déposé une nouvelle demande de titre de séjour pour des motifs de « santé ». Il a alors reçu des récépissés (APS), sans autorisation de travail, renouvelés jusqu’en 2009.
>
> Le 16 septembre 2009, sa demande de titre de séjour pour soins a été
> refusée par la Préfecture de l’Essonne, refus contre lequel il a fait un recours avec l’aide de son avocate. Il est actuellement en attente de la décision de la Cour administrative d’appel après avoir perdu en première instance.
>
> Monsieur KOUKA est parfaitement intégré et fait du bénévolat à la Paroisse de Grigny en tant qu’éducateur sportif.
>
> Il bénéficie d’un large soutien associatif et d’élus locaux.
>
> Le 30 septembre 2011, Monsieur a été interpellé par les services de police et s’est vu notifier une obligation de quitter le territoire français, sans délai par le Préfet de l’Oise. Il a été placé ensuite au centre de rétention administrative de Lesquin.
>
> L’OQTF et l’arrêté de placement ont été contestés devant le TA de Lille, qui a rejeté à notre grande surprise le recours malgré toutes les preuves de vie ramenée par l’avocate à l’audience. Monsieur peut être reconduit à tout moment dans les prochains jours.
>
> La rétention a été prolongée de 20 jours le 26 octobre. La rumeur d'un vol vers Brazzaville le 8 novembre devient de plus en plus insistante.
>
> M Kouka a besoin de tout notre soutien. Il attend nos visites au centre de rétention de Lesquin.
>
> Pour le joindre et planifier les visites, nous contacter.


>
> RESF Lille, RESF Grigny, Elisabeth Ete maire adjointe de Grigny
>
> CONTACT sur le dossier :
> Jacques Caude
> 0627622788
> resf5962@wanadoo.fr<mailto:resf5962@wanadoo.fr>

Publié dans actualités

Commenter cet article