Resnais : Les herbes folles, une comédie en apesanteur !

Publié le par dan29000

A  87 ans, le cinéaste Alain Resnais n'a plus rien à prouver depuis longtemps. Alors il se sent libre, et sa liberté se voit dans ses films, et en particulier dans celui-ci. L'histoire est simple, Marguerite se fait voler son sac à main. Georges dans un parking récupère le portefeuille de la dame. Il va alors devenir totalement obnubilé par cette femme imaginée et veut à tout prix la rencontrer.
Ainsi raconté, rien de vraiment passionnant, voire même un peu de "déjà vu". Mais c'est Resnais qui est derrière la caméra et il rendrait magique une histoire banale d'une ligne.
Adopté d'un roman de Christian Gailly (Editions de minuit) "L'incident", le film nous raconte l'histoire d'un couple en devenir, avec des héros un peu désaxés mais attachants. Le film avance assez vite sans nous laisser le temps d'envisager une logique spécifique.
Chaque plan de Resnais respire le cinéma, mais il est vrai que "Les herbes folles" est son 18e film.
Enfin, cerise sur le gâteau, la distribution, comme souvent chez Resnais, est somptueuse :
Le duo habituel Sabine Azéma et André Dussolier fait merveille.
Emmanuelle Devos, Anne Consigny et Matthieu Almaric avec Sara Forestier viennent compléter et renforcer un casting qui est un des charmes du film.
Vraiment un des films importants de l'année, à ne louper sous aucun prétexte. La fin pourtant déconcerte un peu, mais n'enlève rien au charme discret du film.
En salles depuis le 04 novembre.
Prix exceptionnel du jury à Cannes 2009.
France-Italie / 2009 / 1H44

Publié dans écrans

Commenter cet article